Jenna O'Hea

Jenna O'Hea
Image illustrative de l'article Jenna O'Hea
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (30 ans)
Drapeau : Australie Traralgon
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 79 kg (174 lb)
Situation en club
Club actuel Montpellier
Storm de Seattle
Numéro ?
4
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
Nunawading Spectres
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016

2011
2012
2013
2014
2015
2016
AIS
AIS
Dandenong Rangers
Dandenong Rangers
Bendigo Spirit
Arras
Bulleen Boomers
Bulleen Boomers
Dandenong Rangers
Dandenong Rangers
Montpellier
Montpellier

Sparks
Sparks
Sparks
Storm de Seattle
Storm de Seattle
Storm de Seattle
?
?
?
?
?
10,4
?
12,1[1]
?
20,7
11,7
10,6c[2]

4,8
4,8
3,0
4,8
5,9
3,0[3]
Sélection en équipe nationale **
2009- Drapeau : Australie Australie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jenna O'Hea, née le à Traralgon (Australie) est une joueuse internationale australienne de basket-ball jouant en Women's National Basketball League avec Bulleen Boomers et en WNBA pour les Sparks de Los Angeles.

En junior, elle joue pour les Nunawading Spectres au Victoria et représente l'État de Victoria en équipes des moins de 16 ans, moins de 18 ans et moins de 20 ans. Elle représente aussi sa région en netball en moins de 16 ans.

WNBL

O'Hea rejoint en 2003 l'Australian_Institute_of_Sport, à Canberra, qui dispute la saison WNBL 2004-05. En 2004, elle remporte le Betty Watson Rookie of the Year Award[4].

En 2005-06, O'Hea signe aux Dandenong Rangers de Melbourne. Elle y reste deux saisons avant de rejoindre les Bendigo Spirit en 2007-08. Puis elle passe une saison en France à Arras, où elle peut par ailleurs user de son passeport irlandais[5].

En 2009-10, O'Hea rejoint les adversaires des Bulleen Boomers. Pour sa deuxième saison avec les Boomers, elle remporte le titre WNBL avec sa coéquipière Liz Cambage malgré la gêne représentée une blessure au genou en fin de saison avec 12,1 points, 4,0 rebonds et 5,1 passes décisives[1].

Au printemps 2014, elle s'engage pour la saison à venir avec Montpellier à la sortie d'une saison WNBL où elle est meilleure marqueuse du championnat avec les Dandenong Rangers en inscrivant 20,7 points, 5,6 passes et 4,3 rebonds[6].

En 2015-2016, Montpellier remporte la Coupe de France et le championnat de France face à Bourges[7].

WNBA

Le , les Sparks de Los Angeles signent Jenna O’Hea. Selon la coach des Sparks Jennifer Gillom, « Jenna est une joueuse polyvalente qui a de bonne chance d’avoir un impact immédiat dans l’équipe. Elle est très mobile et va apporter un peu de taille à notre ligne arrière[1]. » Deux autres australiennes Liz Cambage (deuxième choix de la draft des Shock de Tulsa) et Rachel Jarry (18e choix de la draft par le Dream d'Atlanta, transférée au Lynx du Minnesota) rejoignent la WNBA.

Équipes nationales

Elle conduit les moins de 21 ans à une médaille d'argent au Mondial 2007 en inscrivant 132 points en 8 rencontres (16,5 points de moyenne, 5,3 rebonds et 3,4 passes). Membre des moins de 19 ans en 2003, 2004 et 2005, elle manque néanmoins le mondial en raison d'une blessure[8].

Elle débute avec l'Équipe d'Australie en 2009 et participe au Mondial 2010 où les Opals, surnom des joueuses australiennes, terminent à la cinquième place.

Aux Jeux olympiques de 2012, elle remporte la médaille de bronze[9].

Palmarès

Notes et références

  1. a, b et c « WNBA : Jenna O’Hea rejoint les Sparks », Ladyhoop, (consulté le 4 juin 2011)
  2. « Jenna O'Hea », Ligue féminine de basket (consulté le 9 août 2016)
  3. (en) « Jenna O'Hea », WNBA (consulté le 3 novembre 2016)
  4. (en) « Jenna O'Hea », sur basketball.net.au (consulté le 5 juin 2011)
  5. « Une Australienne à l'Arras Pays d'Artois », Ligue féminine de basket (consulté le 4 juin 2011)
  6. « Lattes Montpellier brings in Jenna O’Hea, Elodie Godin, Valeriane Ayayi, Naomi Halman and Anael Lardy » [archive du ], Love Women's Basketball, (consulté le 18 avril 2014)
  7. a et b « LATTES-MONTPELLIER CHAMPION DE FRANCE ! », bebasket.fr, (consulté le 17 mai 2016)
  8. (en) « Boomers rooster : Jenna O'Hea », sur wnbl.com.au (consulté le 5 juin 2011)
  9. « JO (F) : L’Australie médaillée de Bronze », Catch & Shoot, (consulté le 11 août 2012)
  10. Sylvain Bourdois Chupin, « Montpellier au bout du suspense », ffbb.com, 2 mai 2013[consulté le=2 mai 2013
  11. Marc Perais, « Coupe de France : Montpellier avec maitrise pour une seconde coupe consécutive », postup.fr, (consulté le 1er mai 2016)

Liens externes