Jeantes

Jeantes
Jeantes
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes des Trois Rivières
Maire
Mandat
Sylvain Bourgeois
2020-2026
Code postal 02140
Code commune 02391
Démographie
Gentilé Jeantais(es)
Population
municipale
205 hab. (2017 en diminution de 8,07 % par rapport à 2012)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ 16″ nord, 4° 03′ 21″ est
Altitude 200 m
Min. 153 m
Max. 231 m
Superficie 15,61 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Hirson
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Jeantes
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Jeantes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jeantes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jeantes

Jeantes est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation

Urbanisme

Typologie

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Jeantes est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2]. La commune est en outre hors attraction des villes[3],[4].

Toponymie

Le village est mentionné dès le XIIe siècle sous les formes « Jantha » ou « Janta-Curtis » (Jeantes la Cour), « Jeante-la-ville » au XVIIe siècle).

Histoire

Le site fut occupé dès l'époque gauloise et gallo-romaine, comme l'attestent les vestiges retrouvés. Seigneurie de l'abbaye de Clairfontaine au XIIIe siècle, le village (nommé « Jeante-la-ville » au XVIIe siècle) appartint aux comtes d'Apremont jusqu'à la Révolution française. Patron : saint Martin.

Fragment d'autel trouvé vers 1860 au lieu-dit Ereule.

Anecdote : Le Coq Banni fut un hameau populeux. On y relève l'existence d'un tailleur d'habits, de deux tonneliers, d'un laboureur et de manouvriers. Il n'y aura jamais d'école, on va à Coutenval, ou à La Longue Rue, ou tout simplement au village. C'était vers l'année 1883 qu'une ferme y fut construite.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune de Jeantes est membre de la communauté de communes des Trois Rivières, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Buire. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[5].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[6]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton d'Hirson pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[6], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[7].

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Gérard Bourgeois[8]    
2014[9] En cours
(au 11 juillet 2020)
Sylvain Bourgeois UDI Technicien
Réélu pour le mandat 2020-2026

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2017, la commune comptait 205 habitants[Note 2], en diminution de 8,07 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8008641 0541 0311 0861 0981 0471 0361 047
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0611 0291 016970957850815740685
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
671615587534508456448386356
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
372316254236230213215221204
2017 - - - - - - - -
205--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

L'église est visitée par des milliers de touristes en particulier des Néerlandais venant voir l'œuvre de leur compatriote. Dans le village et ses hameaux on peut dénombrer une dizaine de maisons habitées, pendant leurs congés, par des Néerlandais.

  • Monument aux morts.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  5. « communauté de communes des Trois Rivières (Aisne) - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  6. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Jeantes », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  7. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  8. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  9. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.