Jeanne L'Herminier

Jeanne L'Herminier
Biographie
Naissance
Décès
(à 99 ans)
Vanves
Nationalité
Activité
Fratrie
Autres informations
Distinctions

Jeannette L'Herminier (née à Nouméa, le et morte le [1] à Vanves), est une résistante et déportée française.

Biographie

Son frère, le commandant Jean L'Herminier ayant quitté Toulon à bord du sous-marin Casabianca, elle s'engage dans la Résistance. Le 19 septembre 1943, elle est arrêtée avec sa belle-mère à Paris par la Gestapo, car les deux femmes cachaient un aviateur américain et appartenaient aux réseaux Buckmaster. Elle est déportée en à Ravensbrück, camp de femmes installé au nord de Berlin. Dans ce camp de concentration, elle commence à croquer les silhouettes de ses camarades détenues. Pour échapper à l'horreur des camps, elle embellit ses camarades pour les montrer telles qu'elles auraient dû être. Pour dessiner, elle utilise des morceaux de journaux puis des boîtes de cartouches récupérées dans le Kommando de Holleischen, une fabrique de munitions où elle travaille. Elle fit ainsi plus de 150 dessins, réalisés et sauvés grâce à la complicité souvent dangereuse de ses camarades (notamment Elisabeth Barbier, qui sortira du camp la plupart des dessins de Ravensbrück). Après avoir récupéré la grande majorité de ces dessins clandestins, elle les confie en 1987 au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon et au Musée de l'Ordre de la Libération, à Paris.

Hommages et postérité

Jeannette L'Herminier est officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945 et décorée de la Médaille de la Résistance.

71 de ses dessins ont fait pour la première fois l'objet d'une exposition[2] en février 2011 à Strasbourg.

Notes et références

  1. Avis de décès sur le site web www.avis-de-deces.net
  2. Les Robes grises, présentation de l'exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon (3 février — 8 mai 2012)

Sources

Fonds du Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, "Des silhouettes d'espoir dans l'enfer concentrationnaire : la représentation de l'univers concentrationnaire à travers les silhouettes dessinées par Mlle L'Herminier au camp de concentration de Ravensbrück", mémoire de maitrise de Claire Vionnet, ancienne étudiante en histoire contemporaine à l'Université de Franche-Comté, sous la direction de François Marcot, 1998.

Liens externes