Jean de Milleret

Jean de Milleret
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Jean de Milleret, dit "Carnot" (mais aussi "Marnac", "Martel", "Jacomy"), né le à Montauban, mort le à Buenos Aires, est un militaire et résistant français, historien et biographe.

Biographie

Lieutenant dans l'armée française au début de la Deuxième Guerre mondiale, il est rapatrié en tant que grand blessé à Tarbes en juin 1940.

Devenu colonel, il s'engage dans l'Organisation de résistance de l'armée en 1943, au sein du Corps Franc Pommiès. En mars 1944, il met en place la brigade Carnot et est nommé chef FFI des Landes. Il prend ensuite part à la Libération du Sud-Ouest, organisant de nombreux sabotages, notamment à Tarbes et Aire sur Adour, avant de participer à la libération de Mont-de-Marsan et de Bordeaux, puis d'entamer en septembre, à la tête de sa brigade, devenue bataillon car renforcée de plusieurs unités FTP, mais qui conserve malgré tout le nom de "brigade Carnot", le siège de la "poche du Médoc" (la forteresse de la Pointe de Grave, où sont retranchés 4000 Allemands). Ce sera la longue bataille du Front du Médoc (septembre 1944 - avril/mai 1945), gagnée au sol par les seules forces françaises et coloniales sous l'appellation officielle de "Forces Françaises de l'Ouest".

Nommé Commandeur de la Légion d'honneur et Compagnon de la Libération, décoré de la Croix de Guerre 1939-1945 (4 citations) et de la Distinguished Service Cross, Jean de Milleret prend sa retraite de l'armée en 1957 à Buenos Aires, où il devient historien et l'un des principaux biographes de l'écrivain Jorge Luis Borges.

Sa bibliographie sélective

  • Charles de Gaulle. Procer y Pensador (Argentine, La Mandragora, 1964)
  • Entretiens avec JL Borgès (Paris, Belfond, 1967)

Voir aussi

Sources et liens externes

Article connexe