Jean de Condé

Jean de Condé

Jean de Condé était un maître verrier à la fin du XVIIe siècle en Belgique, dans la région de Mons où plus de 125 puits de mine de charbon sont déjà exploités.

Comme à Carmaux en France, les verriers ont contribué au développement du bassin minier vers le Borinage : Jumet fut la pionnière, puisqu'on y a construit la première fournaise dès 1621. C'est vers 1650 qu'y arrivèrent les premiers verriers étrangers, Martin Falleur, originaire de la Forêt-Noire en Allemagne, Jean de Condé[1] et Gédéon Desandrouin, maitre verrier dans le Clermontois. Plus d’une centaine de verreries différentes seront recensées sur un siècle dans un périmètre limité : les communes de Lodelinsart, Gilly, Dampremy, Jumet et Charleroi.

Jean de Condé était lui-même un maître verrier venu de Lorraine, d'abord installé à Jumet où il épousa en 1654 Marie de Colnet, fille d'une famille de verriers belges d'origine lorraine[2], en particulier de Jean de Colnet, alors « maistre de la verrerie des Hamendes », avant d'obtenir après trois années de pratique[1] l'autorisation de s'installer, en 1669, à Charleroi (où son autre fille épouse aussi un maître verrier[3], Gédéon Desandrouin) pour créer la première verrerie utilisant de la houille.

En 1763, quatre verreries existaient à Jumet et employaient quarante ouvriers dont treize souffleurs. Elles étaient exploitées respectivement par les familles Falleur, de Dorlodot, de Condé et de Colnet. Avec Charleroi, et grâce au savoir-faire des verriers allemands, Jumet était la plus importante commune verrière des Pays-Bas autrichiens[1]. La production consistait essentiellement en feuilles de vitrage ordinaire de teinte légèrement verdâtre.

Notes et références

  1. a, b et c De glace et de verre : Deux siècles de verre plat franco-belge (1820-2020), Charleroi, Musée du Verre de Charleroi/Bois du Cazier, (lire en ligne)
  2. Jacques Bourgeois, Verrerie ancienne produite à Lasne, Cercle de Généalogie et d'Histoire de Lasne (lire en ligne)
  3. https://books.google.fr/books?id=DwIwyvfSbmsC&pg=PA200&lpg=PA200&dq=gédéon+Desandrouin&source=bl&ots=yUICMAyH_E&sig=SkScKWBtF_dqjb

Bibliographie