Jean Witkowski

Jean Witkowski
Biographie
Naissance

Vouziers (en)
Décès
(à 58 ans)
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
A travaillé pour
Instruments
Maître

Jean Witkowski, fils de Georges Martin Witkowski, est un chef de chœur et chef d'orchestre français, né à Vouziers le et décédé le d'une pleurésie.

Biographie

Jean Witkowski étudie la musique avec son père, le violoncelle avec Léonce Allard et le piano avec Blanche Selva. Il débute comme timbalier à 13 ans dans l'orchestre de son père, poste qu'il occupera pendant 11 ans. Comme violoncelliste, il participera à plusieurs formations (Trio Trillat, Quatuor Guichardon, Quatuor Crinière).

Engagé volontaire, il sera grièvement blessé sur la Somme en 1916.

En janvier 1923, il fait ses débuts comme chef de chœur à la Schola Cantorum de Lyon, puis le 24 novembre 1929 comme chef d'orchestre. Il participe à des quatuors et forme avecla violoniste Hortense de Sampigny et le pianiste Ennemond Trillat le "trio Trillat" qui effectue des tournées en France et à l'étranger. Il participe à la création d'œuvres de nombreux artistes tels que Vincent d'Indy, Adrien Rougier, Florent Schmitt, ou encore son propre père Georges Martin Witkowski. Il fait également venir à Lyon les interprètes parmi les plus renommés de l'époque : Robert Casadesus, Zino Francescatti, Jacques Thibaud, Alfred Cortot, Yves Nat, Ninon Vallin, Ginette Neveu, Ennemond Trillat, Marguerite Long, Paul Tortelier, Samson François, etc. Florent Schmitt le surnomme "le Casals français"[1].

À la mort de son père en 1943, il lui succède à la tête de l'Association Philharmonique (de Lyon).

Notes et références

  1. « Biographie Jean Witkowski », sur www.witkowski.fr (consulté le 12 avril 2017)

Sources

Bibliographie

Liens externes