Jean Serres

Jean Serres
Fonctions
Député des Hautes-Alpes

(6 ans, 3 mois et 28 jours)
Biographie
Nom de naissance Jean, Joseph, Serres
Date de naissance
Lieu de naissance La Roche-des-Arnauds (Hautes-Alpes)
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès La Roche-des-Arnauds (Hautes-Alpes)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Girondins,
puis Majorité
député des Hautes-Alpes

Jean Joseph Serres, né à La Roche-des-Arnauds (Hautes-Alpes) le , mort à La Roche-des-Arnauds le , était membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-cents.

Biographie

Fils de Jacques Serres et de Thérèse Delrose, il servit du au , comme soldat, puis comme caporal, dans le corps royal d'infanterie de marine. Capitaine (1791-1792) au 2e bataillon de volontaires des Hautes-Alpes, il fut élu, le , député des Hautes-Alpes à la Convention, le 4e sur 5, à la pluralité des voix (224 votants). Il proposa à la Convention des mesures pour empêcher l'exportation des grains et en assurer la libre circulation. Dans le procès du roi il vota avec les modérés, « pour la peine de détention pendant la guerre et le bannissement à la paix ». Il parla sur l'organisation de l'armée, réclama le décret d'accusation contre Marat, fit révoquer l'ordre de départ pour Saint-Domingue de la légion des Américains, et adhéra aux protestations des Girondins contre le 31 mai. Décrété d'arrestation, il ne sortit de prison qu'après le 9 thermidor et fut rappelé à la Convention le 18 frimaire an III. Réélu, le 23 vendémiaire an IV, député des Hautes-Alpes au Conseil des Cinq-cents, à la pluralité des voix, il soutint la réaction dominante et quitta le Conseil en l'an VII. Serres fut nommé, le 14 vendémiaire an XII, conseiller de préfecture des Hautes-Alpes. Il occupa cette fonction jusqu'au , et se rallia à la Restauration qui l'envoya, le , sous-préfet à Gap. Destitué aux Cent-jours, il fut arrêté chez lui, dans la nuit du 10 au , par seize gendarmes ; conduit à Mont-Dauphin, il fut remis en liberté le lendemain par le lieutenant de l'armée royale du Midi, et fut de nouveau arrêté le suivant, par ordre du préfet impérial, comme « extrêmement dangereux ». Le gouvernement royal le fit remettre en liberté le 17, et il fut nommé, le même jour, préfet provisoire des Hautes-Alpes. Appelé, le , à la sous-préfecture d'Embrun, il remplit ces fonctions jusqu'au , date à laquelle il fut remplacé. On lui accorda, le mois suivant, une pension de retraite de 1 190 francs.

Mandats

  • 04/09/1792 - 26/10/1795 : Hautes-Alpes - Girondins
  • 15/10/1795 - 01/01/1799 : Hautes-Alpes - Majorité

Publications

  • Convention nationale. Opinion de Joseph Serre,... sur les subsistances... Paris : Impr. nationale, 1792. In-8°, 23 p.
  • Convention nationale. Quelques vérités à la Convention nationale sur la prétendue discussion des bases constitutionnelles, par Joseph Serres,... prononcées dans la séance du... ... (Paris,) : Impr. nationale, (1793). In-8°, 6 p.
  • Je vous prie de lire jusqu'au bout. Quelques réflexions sur l'instruction publique. (Paris,) : Impr. nationale, (s. d.,). In-8°, Pièce
  • Convention nationale. Joseph Serre, sur la question suivante : la mort de Louis intéresse-t-elle le salut de la République ? Ou plutôt, entre les dangers où nous expose son existence ou sa mort, quel est le moindre ? Prononcée dans la séance du , l'an premier de la République. Imprimé par ordre de la Convention nationale. (A Paris, de l'Imprimerie nationale [1792]). In-8, 12 p.
  • Mémoire sur la suppression des jachères et sur le meilleur mode d'assolement à introduire dans les Hautes-Alpes, par M. Serres,... Gap : Impr. de J. Allier, an XIII (1805). In-8°, 56 p.
  • Convention nationale. Opinion de Joseph Serre, député des Hautes-Alpes, contre l'inviolabilité du Roi. ([Paris.] De l'Imprimerie nationale [1792].).In-8, 10 p.
  • Egalité. Liberté. Au nom de la république française. Proclamation par les représentans du peuple, commissaires dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et de l'Ardèche (Signé Auguis, J. J. Serres.). Marseille : imp. de Rochebrun, (s. d.). In-fol. Plano

Notes

Sources

Articles connexes