Jean Schmitt

Jean Schmitt
Naissance (82 ans)
Marseille (Bouches-du-Rhône)
Activité principale Parolier
Style Pop
Chanson française
Disco
Activités annexes Danseur-chorégraphe
Acteur
Lieux d'activité France
Années d'activité Années 1950-années 1980
Collaborations Sheila
Claude François
Ringo

Jean Schmitt est un parolier, danseur-chorégraphe et acteur français, né le (82 ans) à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Biographie

Il débute comme danseur au Casino de Paris vers la fin des années 1950 et, parallèlement, dépose ses poèmes à la SACEM.

Durant cette période, Jean Schmitt écrit fortuitement son premier texte pour une chanson destinée à Renée Lebas.

Au milieu des années 1960, il quitte la danse pour travailler aux Éditions Barclay et collabore avec Michel Fugain à l’écriture de quelques-unes de ses chansons (Les Fleurs de mandarine, La Corde au cou, On a la mer, Le Grand Comique).

À partir de là et jusqu'à la fin des années 1960, il écrit pour quelques chanteurs de la nouvelle génération yéyé comme Frank Alamo, Lucky Blondo ou Annie Philippe, mais en donnant également des textes à plusieurs interprètes de la chanson française populaire comme Dalida (Entrez sans frapper), Mireille Mathieu (Pourquoi le monde est sans amour) ou Marie Laforêt (D'être à vous).

Mais il va être prolifique à la suite d'une proposition de Claude Carrère, producteur de Sheila. En effet, il devient le professeur de danse de celle-ci. Il réalise les chorégraphies pour certaines de ses chansons en même temps qu’il devient « son danseur » sous le nom de Johnny Mary (chorégraphies sur les chansons Le Cinéma, La Famille, Les Rois Mages). Ensuite, notamment avec l'arrivée des années 1970 et du disco, il devient l'un de ses paroliers et lui écrit plus d’une quarantaine de chansons, la plupart étant des adaptations de succès anglo-saxons qu’il essaiera de retranscrire au mieux.

Cela ne l'empêche pas d'écrire pour d'autres chanteurs disco de l'époque, notamment Claude François ou Ringo pour lesquels il est très productif.

Toutefois, fidèle à la chanson française légère ou fantaisiste, il continue parallèlement d'écrire jusque dans les années 1980 pour des chanteurs emblématiques du genre, tels Sacha Distel et Annie Cordy.

Des années 1960 aux années 1980, il fait épisodiquement de petites incursions au cinéma et à la télévision comme acteur ou comme scénariste. Il apparaît notamment dans une série télévisée à succès, L'Homme du Picardie (1968-1969).

Quelques-uns de ses interprètes

Frank Alamo

Brigitte Bardot

  • 1970 : Nue au soleil, musique de Jean Fredenucci

Lucky Blondo

Alain Chamfort

Annie Cordy

Dalida

Sacha Distel

  • 1975 :
    • Vite, chérie, vite, coadaptation avec Claude Carrère de Beach Baby, musique de John Carter/Gillian Shakespeare
    • Pour une nuit avec toi, coadaptation avec Claude Carrère de Silverboy, musique de Jacob Zwart
  • 1977 : La Porte d'en face, coadaptation avec Claude Carrère de Living Next Door to Alice, musique de Nicholas Chinn/Michael Chapman
  • 1980 : Belles jambes, mais alors quelle tête !, coadaptation avec Claude Carrère de You’ll Be the Death of Me, musique de Hudson B. Ford

Franck Fernandel

Claude François

  • 1972 :
  • 1973 :
  • 1975 :
    • Quelqu'un pleure pour quelqu'un, adaptation d’Another somebody done some de Billy Walker, paroles originales et musique de Moman Dulter
    • Combien de temps faut-il donc ?, adaptation de Don't let the good times fool you de Melba Montgomery, paroles originales et musique de Gary S. Paxton et Ronald Hellard
    • Elles sont jolies en Angleterre, musique de Jean Fredenucci
  • 1977 :

Michel Fugain

France Gall

  • 1970 : Les Éléphants, musique de Jean Géral

Daniel Guichard

Marie Laforêt

Christine Lebail

Monique Leyrac

  • 1968 : La Joie de vivre, musique de Valto Laitinen

Mireille Mathieu

Annie Philippe

Ringo

Sheila

  • 1968 : La Petite Église
  • 1971 :
    • Les Rois Mages
    • Vive la terre
    • Blancs, jaunes, rouges, noirs
    • Love
    • Trinidad
    • J’adore
    • Fragile
    • Votre enfant
    • Le Carrosse
  • 1972 :
    • Samson et Dalila
    • Le Mari de mama
    • Oui je t’aime
    • L’Olympia
    • Poupée de porcelaine
  • 1973 :
    • Adam et Ève
    • Oh Marie Maria
  • 1974 :
    • Allume ta radio
    • Samedi soir
  • 1975 :
    • C’est le cœur
    • Quel tempérament de feu
    • Personne d’autre que toi
  • 1976 :
    • Un prince en exil
    • Patrick mon chéri
    • Good bye my love
    • Les Nuits de musique
    • L’amour qui brûle en moi
  • 1977 : L’Arche de Noé
  • 1978 : Kennedy Airport
  • 1980 :
    • Pilote sur les ondes
    • L'Amour au téléphone
    • Louis
    • Rocky Angel
    • Peur du silence
    • Les Sommets blancs de Wolfgang
    • Psychodrame
    • Ma haute fidélité
    • Je ne suis qu’une fille
  • 1981 :
    • Et ne la ramène pas
    • Une affaire d’amour
    • Sortilège de la nuit
  • 1982 :
    • La Tendresse d’un homme
    • Glori, Gloria

Liens externes