Jean Paulmier de Courtonne

Jean Paulmier de Courtonne

Jean Paulmier de Courtonne, né dans les années 1620 et mort en 1673, est un abbé français, connu surtout pour son ouvrage intitulé Mémoires touchant l'établissement d'une mission chrestienne dans le Troisième Monde, paru en 1667. Il y interprète une relation de voyage de son aïeul Binot Paulmier de Gonneville dans un sens favorable à l'existence de Terres Australes non découvertes au sud-est du cap de Bonne-Espérance[1]. Cette vision aura une influence durable sur la représentation de ce continent inconnu dans la pensée française, inspirant au moins trois utopies, celles de Gabriel de Foigny, Denis Vairasse et Simon Tyssot de Patot, ainsi qu'un certain nombre d'expéditions bien réelles, comme celle de Jean-Baptiste Charles Bouvet de Lozier au XVIIIe siècle[1].

Références

  1. a et b Margaret Sankey, « Est ou Ouest : le mythe des terres australes en France aux XVIIe et XVIIIe siècles », in Kumari R. Issur et Vinesh Y. Hookoomsing, L'Océan Indien dans les littératures francophones, Paris et Réduit, Karthala et Presses de l'Université de Maurice, 2001.