Jean Castex (homme politique)

Jean Castex
Jean Castex en 2011.
Jean Castex en 2011.
Fonctions
Maire de Prades
En fonction depuis le
(9 ans, 3 mois et 1 jour)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Jean-François Denis
Conseiller général des Pyrénées-Orientales
Élu dans le canton des Pyrénées catalanes
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 21 jours)
Avec Hélène Josende
Élection 29 mars 2015
Conseiller régional du Languedoc-Roussillon

(5 ans et 27 jours)
Élection 21 mars 2010
Successeur Béatrice Pares
Secrétaire général adjoint de la présidence
de la République

(1 an, 2 mois et 17 jours)
Président Nicolas Sarkozy
Prédécesseur Xavier Musca
Successeur Emmanuel Macron
Nicolas Revel
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Vic-Fezensac (Gers)
Nationalité Française
Parti politique UMP
LR
Diplômé de IEP de Paris
ENA
Profession Haut fonctionnaire

Jean Castex, né le à Vic-Fezensac (Gers), est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Biographie

Petit-fils de Marc Castex, maire de Vic-Fezensac de 1971 à 1989[1], Jean Castex est diplômé de l'IEP de Paris (1986)[2] et ancien élève de l'ENA en 1991 (promotion Victor Hugo), il devient conseiller référendaire puis conseiller-maître à la Cour des comptes. Il a ensuite occupé les postes de secrétaire général de la préfecture du Vaucluse puis président de la Chambre régionale des comptes d'Alsace de 2001 à 2004.

De 2004 à 2006, il est le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, puis de 2006 à 2007, il est directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé, puis au ministère du Travail de 2007 à 2008.

En mars 2008, il est élu maire UMP de Prades, puis en mars 2010, il est élu conseiller régional du Languedoc-Roussillon après avoir mené la liste UMP-NC de Raymond Couderc dans les Pyrénées-Orientales.

En novembre 2010, il remplace Raymond Soubie[3] au poste de conseiller aux affaires sociales à l'Élysée auprès de Nicolas Sarkozy. Le 28 février 2011, il est nommé secrétaire général adjoint de l'Élysée[4], fonction qu'il occupe jusqu'à la fin du mandat du président Sarkozy, le 15 mai 2012[5],[6],[7].

Candidat dans la 3e circonscription des Pyrénées-Orientales, il est battu par la candidate PS Ségolène Neuville lors des élections législatives de 2012.

Il soutient la candidature de François Fillon pour la présidence de l'UMP lors du congrès d'automne 2012.

À l'occasion des élections municipales de mars 2014, il est réélu maire de Prades dès le premier tour, avec 70,19 % des suffrages.

En mars 2015, il est élu conseiller départemental du canton des Pyrénées catalanes en tandem avec Hélène Josende[8],[9],[10].

Vie privée

Jean Castex est marié à Sandra Ribelaygue et est père de quatre filles[11].

Fonctions et mandats en cours

Notes et références

  1. « Jean Castex, du Gers à l’Élysée » Sud Ouest 24 novembre 2010
  2. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/jean.castex86.
  3. Arrêté du 22 novembre 2010 portant cessation de fonctions et nomination à la présidence de la République publié au JORF du 24 novembre 2010.
  4. Arrêté du 28 février 2011 portant cessation de fonctions et nomination à la présidence de la République publié au JORF du 2 mars 2011.
  5. http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/17/1061142-le-gersois-jean-castex-un-des-piliers-de-l-elysee.html
  6. http://www.midilibre.fr/2011/11/13/le-catalan-jean-castex-conseille-le-president,416815.php
  7. http://www.liberation.fr/france/2012/05/28/jean-castex-tait-son-passe-a-l-elysee_822044
  8. http://www.lindependant.fr/2015/03/23/pyrenees-catalanes-le-duo-castex-josende-atteint-des-sommets,2007551.php
  9. http://www.ledepartement66.fr/1976-l-assemblee-departementale.htm
  10. http://www.ledepartement66.fr/4-les-conseillers-departementaux.htm
  11. http://www.prades.com/articles-1/7-49-cv-maire/

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Son CV sur le site de la mairie de Prades