Jean-Pierre Clamadieu

Jean-Pierre Clamadieu
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Pierre Clamadieu en 2009.
Naissance (60 ans)
Chambéry
Nationalité Drapeau de la France France
Diplôme
Profession
Dirigeant d'entreprise
Activité principale
Président du Comité Exécutif de Solvay
Président du conseil d'administration d'Engie
Distinctions

Jean-Pierre Clamadieu[1], né le à Chambéry, est un dirigeant d'entreprise français[2]. Il est président du comité exécutif et membre du conseil d'administration de Solvay depuis mai 2012.

Il est également président du conseil d'administration d'Engie depuis le 18 mai 2018 et président du conseil d'administration de l'Opéra national de Paris depuis le 10 octobre 2018[3].

Biographie

Formation et débuts professionnels

Jean-Pierre Clamadieu est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris, puis Ingénieur en Chef du Corps des Mines. Il a travaillé pendant neuf ans au sein de l’administration française, notamment pour le Ministère de l’Industrie, et comme conseiller technique du Ministre du Travail.

Carrière

En 1993, il a intégré Rhône-Poulenc pour développer de nouvelles activités dans le domaine du contrôle de la pollution automobile, puis a occupé différents postes de direction au sein du groupe Rhodia, comme Directeur Général Chimie pour l’Amérique Latine (1996-1999), Directeur Général de Rhodia Eco Services (1999-2000), Directeur des Achats Monde (2001), Directeur Général de la Division Organique Fine (janvier 2002-avril 2003), et Directeur Général de la Division Pharmacie et Agrochimie (avril-octobre 2003).

En octobre 2003, il a été nommé directeur général de Rhodia, puis en mars 2008 son président directeur général.

À partir d'octobre 2003, il a redressé Rhodia au bord de la faillite[4] et l'a transformé en un groupe moderne et rentable, reconnu pour sa transparence d'informations financières[5] et sa gouvernance responsable[6].

En avril 2011, le groupe chimique belge Solvay a lancé une OPA amicale sur Rhodia et l'a achevée en septembre avec un succès. L'intégration a progressé plus vite que prévu[7] et le Conseil d'Administration de Solvay l'a nommé Président du Comité Exécutif du groupe avec un an d'avance, en mai 2012. Dès septembre 2012, Solvay est entré dans l'indice CAC 40 en remplacement de PSA Peugeot Citroën[8]. Il a été nommé président du comité exécutif du nouvel ensemble lors de l'assemblée générale en mai 2012, en remplacement de Christian Jourquin parti à la retraite[9].

Depuis 2012 et en peu de temps, Jean-Pierre Clamadieu a mené le nouveau groupe à s'intégrer avec succès, à se réorganiser en une structure plus plate et plus agile (avec 5 pôles d'activités et un nouveau logo visuel)[10], et à se transformer en un portefeuille plus équilibré (sortie du PVC en Europe via la JV avec Ineos[11] et la vente d'Indupa en Amérique latine[12], investissement dans l'énergie aux États-Unis avec le rachat de Chemlogics[13], investissements importants dans les zones émergentes à forte croissance: Russie, Inde, Chine, Thaïlande...).

Il plaide pour une politique énergétique européenne coordonnée[14].

En , le président de la République et les administrateurs d’Engie sont tombés d’accord sur le nom de Jean-Pierre Clamadieu, pour succéder à Gérard Mestrallet à la présidence du conseil d’administration d'Engie, dont l’Etat détient 24,1 % du capital [15].

Mandats

Mandats passés

  • 2003-2008 : directeur général de Rhodia
  • 2007-2018 : administrateur de Faurecia
  • 2008-2011 : président-directeur général de Rhodia
  • 2008-2013 : administrateur de la SNCF
  • 2011-2012 : vice-président de Solvay
  • Activités inter-entreprises
    • 2007-2014 : président de la commission du développement durable du Medef
    • 2010-2015 : président du conseil des chefs d'entreprise France-Brésil au Medef international
    • 2014-2016 : président du Conseil européen des industries chimiques (le Cefic)[16]

Mandats en cours

  • Administrateur de Solvay et président de son comité exécutif depuis
  • Président du conseil d'administration d'Engie
  • Administrateur d'Axa
  • Activités inter-entreprises ou non industrielles
    • Membre du conseil de l'Icca (Conseil international des associations de la chimie)[17]
    • Membre du comité exécutif du WBCSD (World Business Council for Sustainable Development)
    • Membre du Cercle de l'industrie
    • Président du groupe de travail « Énergie et climat » de l'Afep (après avoir été porte-parole), de l'ERT et du Siècle
    • Président du conseil d'administration de l'Opéra national de Paris

Distinctions

Jean-Pierre Clamadieu a été distingué Chevalier de la Légion d'honneur en 2005[18], Officier de l'ordre national du Mérite en 2009[19], "l'industriel de l'année" en 2012[20] et 2e top dirigeants les plus appréciés du CAC 40 en 2013[21].

Liens externes

  • Jean-Pierre Clamadieu sur BFM le 23 janvier 2012
  • Jean-Pierre Clamadieu au 8e Sommet des Affaires UE-Chine

Notes et références

  1. Jean-Pierre Clamadieu dans Who's Who
  2. Portrait de Jean-Pierre Clamadieu par Thuy-Diep Nguyen
  3. « Compte rendu du Conseil des ministres du 10 octobre 2018 », sur Gouvernement.fr (consulté le 10 octobre 2018)
  4. Redresser une société en quasi-faillite: La méthode Rhodia
  5. Rhodia obtient 4 Grands Prix de la Transparence
  6. Rhodia obtient 1er Prix FIR-Vigeo pour sa Gouvernance
  7. Réussir la fusion de 2 sociétés: La méthode Solvay
  8. Solvay remplace PSA Peugeot Citroën au CAC 40
  9. Jean-Pierre Clamadieu promu Président du Comité Exécutif
  10. Solvay: Rapport Annuel 2012 p. 16-p. 17
  11. La JV avec Ineos fait bondir le cours de Solvay
  12. Braskem pourrait reprendre Solvay Indupa
  13. Solvay rachète Chemlogics pour 1 MdE
  14. Pour une vraie politique européenne de l'énergie
  15. Engie : Jean-Pierre Clamadieu succédera à Gérard Mestrallet à la présidence du conseil d’administration, le Monde, 12 février 2018
  16. Organisation du conseil du Cefic.
  17. Organisation du conseil de l'Icca.
  18. Décret du 31 décembre 2005 sur Legifrance.gouv.fr
  19. Décret du 15 mai 2009 sur Legifrance.gouv.fr
  20. Jean-Pierre Clamadieu: "l'industriel de l'année 2012"
  21. Top dirigeants les plus appréciés du CAC 40