Jean-Pierre Bernés

Jean-Pierre Bernés
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Pierre Bernés est un homme de lettres, diplomate et traducteur français de Jorge Luis Borges, né le et mort le 13 juillet 2020.[1]

Biographie

Jean-Pierre Bernés est originaire de Gascogne.[2]

Sachant lire dès l'âge de 3 ans, il est élevé par sa grand mère et suit des cours de piano et de chant au Conservatoire de Bordeaux.

Agrégé d'espagnol possédant une thèse d'État en études hispaniques et un diplôme en relations internationales, il est enseignant à l'École normale supérieure, puis est nommé en poste à l'ambassade de Buenos Aires en 1975 comme attaché culturel.

Bernés a aussi été enseignant à Rabat, à la Sorbonne et à Sciences Po.

Éditeur des œuvres de Borges

Bernés fait la connaissance de Jorge-Luis Borges à l'occasion de son séjour en Argentine (en tant qu'attaché culturel) et le retrouve plus tard quand l'écrivain vient en Europe, vers la fin de sa vie. Ils ont de longues discussions en français[3] sur la littérature, la musique[4] et les traductions d'œuvres.

Il participe à des salons littéraires, fréquente la cantatrice Régine Crespin, la danseuse Maïa Plissetskaïa, Roger Caillois, Wladimir d'Ormesson ou encore Drieu La Rochelle. « Pour lui, dit Bernés, j'étais la France, le pays de la littérature, je lui lisais La Chanson de Roland, nous récitions Ronsard ou Montaigne, son auteur fétiche, qu'il était fier de côtoyer dans l'édition de la Pléiade. »[5]

Il est l'éditeur dans la Pléiade de ses œuvres complètes[6] : il a été l'ami de Borges pendant onze ans, lui rendait visité à Genève, travaillait avec lui, parfois mot à mot, en tenant compte que Borges était aveugle depuis 1955. L'écrivain lui dit même : « Je vous condamne à être la mémoire de Borges »[2].

Fin de vie

Il s'installe à Audenge. La veuve de Borges, Maria Komada, qui avait pourtant salué à sa sortie l'excellence du travail de Bernès, fait obstacle à toute réimpression. Finalement au bout de dix ans de bataille juridique, un compromis a été trouvé.[7]

Pierre Bouchilloux réalise un documentaire pour France 3 sur Jean-Pierre Bernès.[1]

Ouvrage

Notes et références

  1. Bernés, Jean-Pierre (1940-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 30409-frfre (consulté le 22 janvier 2018)
  2. a et b Lançon 1999.
  3. Borges maîtrisait bien le français.
  4. Entretien avec P. Cruse
  5. « Le spectre de Jorge Luis Borges hante une maison, à Arcachon… », sur Télérama (consulté le 22 juillet 2020)
  6. « Otage d'une guerre de dix ans, Borges retrouve la "Pléiade", par Pierre Assouline », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2020)
  7. « Tout Borges, et plus encore... », sur Les Echos, (consulté le 22 juillet 2020)

Annexes

Bibliographie

Liens externes

Articles connexes