Jean-Philippe Schreiber

Jean-Philippe Schreiber
Jean-Philippe Schreiber
Biographie
Nationalité
Activité

Jean-Philippe Schreiber, diplômé de l’Université libre de Bruxelles et de l'École des hautes études en sciences sociales (Paris), docteur en philosophie et lettres (1993), est depuis 1996 professeur à l'Université libre de Bruxelles (ULB), où il a dirigé de 2003 à 2007 le Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL), dans lequel il a fait toute sa carrière. Professeur ordinaire à l'ULB, il y enseigne notamment l’histoire des religions et des institutions. Il est également directeur de recherches au Fonds national de la recherche scientifique. Il a créé un portail Internet intitulé « Observatoire des Religions et de la Laïcité » (ORELA), site d'information et d'analyse sur l'actualité des religions, pour lequel il a notamment conçu et organisé le festival « La Religion dans la Cité », qui a en janvier 2016 attiré 7 600 spectateurs à Flagey (Bruxelles).

Biographie

Ses recherches sont consacrées principalement à l’histoire du judaïsme moderne et contemporain, à l’histoire de l’immigration, à l’antimaçonnisme, aux rapports entre mémoire et histoire et aux relations Églises/États. Il été membre, à titre d’expert, de la Commission du Premier ministre chargée d’étudier la question des biens juifs spoliés durant l’occupation nazie, dite Commission Buysse I, ainsi que du comité scientifique du Vlaams Holocaust-Museum/Transit Mechelen, à l’initiative du gouvernement flamand, puis du comité de pilotage des Assises de l'Interculturalité lancées par le gouvernement fédéral.

Publications

Liste des publications de Jean-Philippe Schreiber dans le dépôt institutionnel de l'Université libre de Bruxelles.

  • Politique et Religion. Le Consistoire Central Israélite de Belgique au XIXe siècle (1995).
  • L’Immigration juive en Belgique du moyen âge à la Première Guerre mondiale (1996).
  • La Mémoire retissée. Cent ans d’immigration en Belgique (avec Anne Morelli, 1993).
  • Judaïsme et Franc-maçonnerie. Histoire d’une fraternité (avec Luc Nefontaine, 2000).
  • Dictionnaire biographique des Juifs de Belgique. Figures du judaïsme belge (2002).
  • Orientalisme et études juives à la fin du XIXe siècle. Le manuscrit d’Émile Ouverleaux (avec Philippe Pierret, 2004).
  • Les Amis de l’Université de Jérusalem en Belgique. Servir la Paix en développant la Science (2010).
  • Démocratie, histoire, religion (2010).
  • La Crise de l’égalité. Essai sur la diversité multiculturelle (2012).
  • La Belgique, État laïque, ou presque… Du principe à la réalité (2014).
  • Il a assuré la direction scientifique de :
  • Hertz Jospa. Juif, résistant, communiste (1997) ;
  • Les Curateurs du ghetto. L’Association des Juifs en Belgique sous l’occupation nazie (avec Rudi Van Doorslaer, 2004 ; traduit en néerlandais) ;
  • Théologies de la guerre (2006) ;
  • Laïcité et sécularisation dans l’Union européenne (avec Alain Dierkens, 2006) ;
  • Les Religions au Rwanda. Mutations, convergences, compétitions (avec Déo Byanafashe et Paul Rutayisire, 2009) ;
  • Le Financement public des religions et de la laïcité en Belgique (avec Caroline Sägesser, 2010) ;
  • L'École bruxelloise d'étude des religions : 150 ans d'approche libre-exaministe du fait religieux (2012) ;
  • Les Assises de l’Interculturalité. De rondetafelsvan de Interculturaliteit. The Round Tables on Interculturalism (avec Marie-Claire Foblets, 2013) ;
  • Les Marranismes : De la religiosité cachée à la société ouverte (avec Jacques Ehrenfreund, postface de Maurice Kriegel, 2014) ;
  • La Belgique, État laïque… ou presque. Du principe à la réalité, Édition. CAL, 2014.

Notice d'autorité