Jean-Marie Aberjoux

Jean-Marie Aberjoux
Naissance
Saint-Amour (Jura)
Décès (à 67 ans)
Saint-Amour (Jura)
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de la France République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Drapeau de l'Empire français pendant les Cent-Jours Empire français (Cent-Jours)
Arme Infanterie.
Grade Lieutenant-colonel.
Années de service 1791-1819
Commandement commande un bataillon à Friedland
Conflits Guerres de la Révolution française
Guerres napoléoniennes
Faits d'armes Citerna
Modane
Trebbia
Distinctions Légion d'honneur
(Chevalier)

Jean-Marie Aberjoux est un lieutenant-colonel français né le , à Saint-Amour (Jura), où il meurt le (à 67 ans).

État de services

Campagnes

Faits d'armes

Blessures

  • Il est blessé d'un coup de feu à l'épaule gauche devant Capoue () ;
  • Il reçoit un coup de feu à la cuisse gauche à la bataille de Marengo ;
  • Il est blessé d'un coup de biscaïen au pied droit à Eylau ;
  • Atteint d'un coup de feu à la cuisse droite lors d'un combat sur le Dniepr, il est fait prisonnier par les Russes ) ;

Décorations

Titres

Hommage, Honneurs, Mentions,...

Autres fonctions

Pensions, rentes

Armoiries

Figure Blasonnement
Biret chevalier.png
Blason famille fr Jean-Marie Aberjoux (chevalier).svg
Armes du chevalier Aberjoux et de l'Empire

D’azur à la bande de gueules, chargée du signe des chevaliers légionnaires, accompagnée en chef d’un bouclier et en pointe d’un lion tenant de la patte dextre une épée, le tout d’or.[1]

Notes et références

Sources