Jean-Jacques Dortoman

Jean-Jacques Dortoman
Jean-Jacques Dortoman
Image illustrative de l'article Jean-Jacques Dortoman

Naissance
Montpellier (Hérault)
Décès guillotiné le (à 56 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1751-1794
Distinctions chevalier de Saint-Louis

Jean-Jacques Dortoman, né le à Montpellier (Hérault), mort le à Paris, est un général de la révolution française.

États de service

Il entre en service en 1751, comme soldat au régiment de Bourgogne-infanterie, il est nommé enseigne le 11 mai 1759, et lieutenant le 4 janvier 1760. En 1770, il est nommé capitaine, puis capitaine de grenadiers en 1782. Il est fait chevalier de Saint-Louis en 1783.

En 1792, il est lieutenant-colonel, et le 15 août 1792, il est élu premier lieutenant-colonel au 2e bataillon des volontaires de l'Hérault. Il est nommé chef de brigade au 51e régiment d’infanterie de ligne le 8 mars 1793.

Il est promu général de brigade le 17 juin 1793 à l’armée d’Italie. Victime de l’échec de l’attaque de l’Authion du 12 juin 1793, il est arrêté le 19 août 1793, et conduit à Nice.

Transféré à Paris, il est condamné à mort le 22 février 1794, par le tribunal révolutionnaire pour « intelligences avec l’ennemi » et il est guillotiné le lendemain.

Sources