Jean-François Dudevant

Jean-François Dudevant
Jean-François Dudevant
Fonction
Député
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Pompiey
Activité

Jean-François Dudevant est un homme politique français né le à Bordeaux (Gironde) et décédé le à Pompiey (Lot-et-Garonne).

Biographie

Il est le fils de Louis-Hyacinthe Dudevant, écuyer, et Geneviève Doazan, fille de Pierre-Eloy, conseiller et fermier général du roi.

Gendarme dans la Maison du Roi, il prit part comme capitaine de cavalerie à la campagne de 1792, et passa peu de temps après dans la Vendée pour y organiser le 14e chasseurs à cheval dont il fut nommé chef de brigade, il fit toutes les Guerres de Vendée jusqu'à la pacification, et y reçut plusieurs blessures qui l'obligèrent à prendre sa retraite en 1798. Le gouvernement consulaire lui confia les fonctions de maire de Pompiey (Lot-et-Garonne). C'est dans cette situation que, présenté comme candidat au corps législatif impérial, il fut nommé par le Sénat conservateur député du Lot-et-Garonne le 12 mai 1809 jusqu'en 1815. Il est un parlementaire actif, participant aux travaux du code pénal. Il est chevalier d'Empire en 1810 et baron en 1811. Après le retour de l'Île d'Elbe, le baron Dudevant fit partie de la Chambre des Cent-Jours, comme représentant de l'arrondissement de Nérac, élu le 15 mai 1815, par 59 voix sur 71 votants.

Le baron Dudevant sera fait officier de la Légion d'honneur le 2 décembre 1814 et chevalier de Saint-Louis.

Son fils, François Casimir, épouse en 1822 George Sand.

Armes

Les armes concédées au baron Dudevant et de l'Empire sont les suivantes : parti : au 1 d'azur à un casque taré de profil d'argent, surmonté d'une branche de laurier du même; au 2 de gueules à une fasce d'or surmotnée d'une étoile d'argent ; au franc-quartier de gueules à l'épée haute en pal d'argent, qui est des barons militaires.

Sources

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables, Tome Quatorzième, pages 315 à 317
  • George Sand Et Le Berry
  • Revue de l'Agenais, Volume 3