Jean-Claude Charlemagne

Jean-Claude Charlemagne
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Jean Claude Charlemagne, né le à Issoudun, décédé le à Châteauroux, est un homme politique français.

Biographie

Fils de Jean Charlemagne, trésorier de France à la généralité de Bourges, et successeur de son père dans cette charge, il adhère aux idéaux de la Révolution française. Il épouse en 1793[1] Sophie Legrand, fille de Jérôme Legrand, qui a été député du tiers état et l'initiateur de la transformation des états généraux en Assemblée nationale. Il est membre du bureau de paix d'Issoudun, maire de la ville, en 1793 et 1794, puis membre du directoire de l'Indre et de l'administration centrale du département. Il soutient le coup d'État du 18 brumaire et est nommé conseiller de préfecture de l'Indre.

Au retour de Napoléon de l'île d'Elbe, il est nommé sous-préfet de l'arrondissement de Châteauroux puis élu par le collège départemental de l'Indre, le , par 56 voix sur 81 votants, représentant à la Chambre des Cent-Jours puis, le , par 234 voix sur 701 votants, membre de la Chambre des députés. Il y siège dans l'opposition jusqu'en 1823.

Jean-Claude Charlemagne était chevalier de la Légion d'honneur. Il était le père d'Edmond Charlemagne, député de l'Indre, et le grand-père de Raoul Charlemagne, maire de Châteauroux, lui aussi député de l'Indre.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • « Jean-Claude Charlemagne », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Christine Méry-Barnabé, Célèbres en Berry, p. 102, 256 p., Alan Sutton, Saint-Cyr-sur-Loire, 2006 (ISBN 2-84910-358-6)

Liens externes