Jean-Charles Curnier

Jean-Charles Curnier
Fonctions
Député de la Drôme

(3 ans, 7 mois et 9 jours)
Commissaire du Gouvernement provisoire de 1848
Biographie
Nom de naissance Marie, Pierre, Laurent, Jean-Charles Curnier
Date de naissance
Lieu de naissance Valence
(Drôme)
Date de décès (à 45 ans)
Lieu de décès Valence
(Drôme)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Gauche
Profession Avocat
Liste des députés de la Drôme

Marie Pierre Laurent Jean-Charles Curnier est un homme politique français né le à Valence (Drôme) et décédé le , dans la même ville.

Biographie

Fils d'Ambroise Curnier, avoué, et de Marie-Louise Barneron, il commença sa carrière en tant qu'avocat au tribunal de Valence. Il est le petit fils de Jean-Charles Antoine Curnier et le petit neveu de François Théodore Curnier dit Curnier de Pilvert. Après le coup d'État du 2 décembre 1851, il se confine dans sa vie privée, jusqu'à sa mort le 27 janvier 1863 à Valence.

Famille

François Théodore Curnier

François Théodore Curnier, dit Curnier de Pilvert né à Crest le est le frère puîné de Jean-Charles Antoine Curnier donc le grand oncle de Jean-Charles Curnier. En 1791, il s'engage dans le 4e bataillon de volontaires de la Drôme et en devient sous-lieutenant.

Carrière politique

Il était connu pour ses opinions libérales quand éclata la révolution de 1848. Premier adjoint du maire de Valence Joseph Antoine Ferlay[1] , il devient commissaire du gouvernement en février 1848 et député de la Drôme de 1848 à 1851, siégeant à gauche. Il fit après l'élection du 12 décembre 1848 une opposition des plus vives à la politique napoléonienne.

Sources

Notes et références

Bibliographie

  • « Jean-Charles Curnier », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Justin Brun-Durand, Dictionnaire biographique et biblioiconographique de la Drôme

Liens externes