Jean-Émile Roger

Jean-Émile Roger
Jean-Émile Roger
Fonctions
Député
Sénateur ()
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean-Émile Roger (, Rouffignac - , Rouffignac), est un homme politique français.

Biographie

Il étudia le droit et s'inscrivit au barreau de Sarlat. Devenu chef du contentieux au chemin de fer d'Orléans, il se fit élire conseiller général de la Dordogne pour le canton de Montignac, mais échoue aux élections législatives de 1869 et de 1871. Il devient finalement député en 1880 dans la 1re circonscription de Sarlat. Il siégea à gauche, dans les rangs des modérés indépendants. Réélu, le 21 août 1881, il opina comme précédemment, avec le groupe de la gauche républicaine, appartint à la commission du budget, fut rapporteur du budget de l'agriculture, et se prononça pour la politique du ministère Ferry.

Le 6 janvier 1885, il quitta le palais Bourbon pour le Luxembourg, ayant été élu sénateur de la Dordogne. Il vota avec la majorité sénatoriale, fut absent par congé lors du scrutin sur l'expulsion des princes, soutint les divers ministères de la législature, se prononça, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, et s'abstint sur la procédure de la haute cour contre le général Boulanger. Il y siégea jusqu'en 1901.

Sources

  • « Jean-Émile Roger », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • « Jean-Émile Roger », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externes