Javier Sáenz de Cosculluela

Javier Sáenz de Cosculluela
Javier Sáenz de Cosculluela, en mai 1999.
Javier Sáenz de Cosculluela, en .
Fonctions
Ministre des Travaux publics et de l'Urbanisme d'Espagne
Président du gouvernement Felipe González
Prédécesseur Julián Campo
Successeur Josep Borrell
Porte-parole du groupe Socialiste
au Congrès des députés
Prédécesseur Alfonso Guerra
Successeur Eduardo Martín Toval
Biographie
Nom de naissance Javier Luis Sáenz de Cosculluela
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Logroño (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique PSOE
Diplômé de Université de Barcelone
Profession Avocat
Homme d'affaires

Javier Sáenz de Cosculluela

Javier Luis Sáenz de Cosculluela, né le à Logroño (La Rioja) est un homme politique espagnol affilié au Parti socialiste ouvrier espagnol.

Biographie

Il a étudié le droit du travail, dont il est licencié, à l'Université de Barcelone, et a exercé la profession d'avocat. À ce titre, il a plaidé devant le tribunal de l'ordre public (TOP) du régime franquiste[1].

Le , il a été élu président de l'Association nationale des entreprises de construction de travaux publics au cours de son assemblée générale extraordinaire[2].

Marié, il est père de deux filles.

Activité politique

Il commence son activité politique en militant contre le franquisme. Il conseille juridiquement plusieurs forces du mouvement ouvrier, et notamment l'Union générale des travailleurs (UGT).

En 1973, il rejoint le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), dont il a été secrétaire général de la fédération de La Rioja jusqu'en 1981, et secrétaire exécutif de 1981 à 1988.

Cinq ans plus tard, il est élu député de La Rioja (alors appelée province de Logroño) au cours des élections constituantes du .

Réélu au Congrès des députés lors des législatives du , il est promu au poste de porte-parole du groupe Socialiste le . Il y est reconduit après les élections anticipées du .

Le , Javier Sáenz de Cosculluela est nommé ministre des Travaux publics et de l'Urbanisme à l'occasion d'un vaste remaniement du premier gouvernement de Felipe González[3].

Il est reconduit au Congrès des députés à la suite des législatives du , puis au gouvernement le 26 juillet suivant. Il en va de même, respectivement, les 29 octobre et .

Javier Sáenz de Cosculluela est finalement remplacé, le , au cours d'un important remaniement du troisième cabinet González par Josep Borrell, nommé ministre des Travaux publics et des Transports[4].

Le 16 avril suivant, il est élu président de la commission constitutionnelle du Congrès des députés.

Il est réélu député de La Rioja aux élections du , puis devient président de la commission de la Justice et de l'Intérieur le .

Lors des élections législatives anticipées du , remportées par le Parti populaire (PP), il est élu représentant de Madrid. Il conserve son mandat jusqu'à la fin de la législature, en , puis abandonne la vie politique.

Liens externes

Notes et références