Javier Pascual Llorente

Javier Pascual Llorente
Informations
Naissance
(47 ans)
Alfaro
Nationalité
Équipes amateurs
09.1992-12.1992Banesto (stagiaire)
09.1993-12.1993Banesto (stagiaire)
09.1994-12.1994Banesto (stagiaire)
Équipes professionnelles
1995-1996Porcelana Santa Clara
1997Telecom-Flavia
1998Avianca-Telecom-Kelme
1999-2003Kelme-Costa Blanca
2004-2005Comunidad Valenciana

Javier Pascual Llorente, né le à Alfaro, est un ancien coureur cycliste espagnol.

Biographie

Après avoir été stagiaire chez Banesto entre 1992 et 1994, Javier Pascual Llorente commence sa carrière professionnelle en 1995 dans l'équipe Porcelana Santa Clara.

En 1999, il rejoint l'équipe Kelme-Costa Blanca. Il participe à son premier Tour de France, qu'il abandonne dès la troisième étape en raison d'une chute qui le blesse au poignet[1].

En 2003, il réalise un début de saison exceptionnel en remportant le Tour d'Andalousie puis le Tour de Murcie. Il s'impose sur le contre-la-montre de ce dernier, battant notamment Lance Armstrong[2]. Quelques mois plus tard, il fait l'objet d'un contrôle anti-dopage positif à l'EPO sur le Tour de France[3]. En novembre, la fédération espagnole prononce à son encontre une suspension de 18 mois[4].

Il fait son retour à la compétition en 2005 avec Comunidad Valenciana, et met un terme à sa carrière à la fin de la saison[5].

Palmarès

Palmarès amateur

Palmarès professionnel

Résultats sur les grands tours

Tour de France

4 participations

Tour d'Espagne

2 participations

Classements mondiaux

Année 2005
UCI Europe Tour 519e[6]

Notes et références

  1. (en) Compte-rendu de la 3e étape du Tour de France 1999, Cyclingnews.com, juillet 1999.
  2. (en) « Llorente confirms with impressive TT win », Cyclingnews.com, 9 mars 2003.
  3. « Javier Pascual Llorente est le dopé du Tour », La Dépêche du Midi , 7 août 2003.
  4. (en) « Llorente suspended for 18 months », Cyclingnews.com, 14 novembre 2003.
  5. « Les retraités espagnols », Cyclismag.com, 6 novembre 2005.
  6. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes