Jaguare de Besveconne Vasconcellos

Jaguaré
image illustrative de l’article Jaguare de Besveconne Vasconcellos
Jaguaré en 1930
Biographie
Nom Jaguare de Besveconne Vasconcellos
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance
Lieu Rio de Janeiro
Décès (à 41 ans)
Lieu Santo Anastácio
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1928-1931 Drapeau : Brésil Vasco da Gama
1931-1932 Drapeau : Espagne FC Barcelone
1934-1935 Drapeau : Brésil SC Corinthians Paulista
1936-1939 Drapeau : France Olympique de Marseille
1939-1940 Drapeau : Portugal Académico FC
1941 Drapeau : Brésil São Cristovão FR
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jaguare de Besveconne Vasconcellos, connu dans le reste du monde comme Jaguaré Bezerra de Vasconcelos, ou seulement Jaguaré, né le 14 mai 1905 à Rio de Janeiro et mort le 27 août 1946 à Santo Anastácio (SP), était un footballeur brésilien.

Jaguare de Besveconne Vasconcellos

Sommaire

Biographie

Surnommé El Jaguare, il évolue au poste de gardien de but, et joue notamment à l'Olympique de Marseille de 1936 à 1939.

En 1929, il remporte le Championnat de Rio de Janeiro de football avec Vasco da Gama.

Son match Sète-OM du 1er mai 1938 reste dans les mémoires puisqu'il a l'occasion de s'illustrer sur trois penalties. Le premier est en faveur de l'OM et il le tire en ayant indiqué au préalable au gardien sétois où il comptait viser. Il transforme le penalty en but et il reste à ce jour l'unique gardien olympien à avoir marqué un but en championnat de France. Les deux autres coups de pied de réparation sont pour le FC Sète et Jaguare Vasconcellos les arrête[A 1],[1]

Carrière

Vasco 1929 : Debout : Tinoco, Brilhante, Itália, Jaguaré, Fausto, Mola ; accroupis : Paschoal, Oitenta-e-Quatro, Russinho, Mário Mattos, Santana.

Références

  • Christian Bromberger, Alain Hayot et Jean-Marc Mariottini, Le match de football : ethnologie d'une passion partisane à Marseille, Naples et Turin, Éditions MSH, (ISBN 2735106683) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  1. Bromberger 1995, « Droit au but », p. 125
  • Autres références
  1. « Jaguare Vasconcellos, le Jaguar brésilien », sur www.om4ever.com (consulté le 8 septembre 2014)

Liens externes