Jacques Percebois

Jacques Percebois, Professeur émérite à l’Université de Montpellier, dirige le Centre de recherche en économie et droit de l'énergie (CREDEN), équipe spécialisée sur l’énergie[1].

Parcours académique

Après avoir obtenu l'agrégation des universités (droit et sciences économiques) et un doctorat d'état ès sciences économiques, diplômé de l'IEP, Jacques Percebois enseigne d'abord à l'université de Grenoble, où il exerce diverses responsabilités : doyen de la faculté des sciences économiques de 1981 à 1982, directeur de l'Institut d'économie et de politique de l'énergie (IEPE) de 1984 à 1988. Il rejoint ensuite l'université de Montpellier 1, en tant que professeur à l'UFR des sciences économiques. Il dirige d'abord le laboratoire Laser (jusqu'à 2010), puis le CREDEN. Il a été directeur de l'UFR d'économie de Montpellier de 1994 à 2004, et est aujourd'hui doyen honoraire[2].

Autres activités

Il a été l’un des deux rapporteurs de la Commission « Charpin, Dessus, Pellat » qui a élaboré un rapport sur les perspectives économiques du nucléaire[3], rapport remis au Premier Ministre en 2000. Il est membre du Conseil Scientifique du Conseil français de l’Énergie[4] et Président du Conseil Scientifique de la Fondation TUCK (IFPEN)[5]. Il a fait de nombreuses missions d’enseignement et d’expertise pour la Banque mondiale (EDI), la BEI, l’IEPF, la Commission européenne, les ministères…Il a été Vice-Président de l’IAEE de 2011 à 2012. Il est membre de l’Observatoire d’Entreprises d’EDF[6], et fut membre du Conseil Scientifique de Gaz de France. Il a été deux fois membre d’un jury d’agrégation de sciences économiques.

Recherches

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, rapports (dont Gaz et électricité : un enjeu pour l’Europe et pour la France[7], écrit en 2008 en collaboration avec le professeur Jean-Marie Chevalier pour le compte du Conseil d'analyse économique du Premier Ministre) et articles scientifiques, parus pour beaucoup dans des revues à comité de lecture. L'un de ses ouvrages, écrit avec Jean-Pierre Hansen et préfacé par Marcel Boiteux (avec un avant-propos de Jean Tirole), intitulé Énergie : économie et politiques (Éditions de Boeck, 2010, réédition 2015), a reçu deux prix en 2011, celui de l'Association française de sciences économiques[8] et celui de l'Association française des économistes de l'énergie[9].

Honneurs et distinctions

En 2006, il reçoit un « Award for Outstanding Contributions to the Profession of Energy Economics »[10], récompense attribuée chaque année par The International Association for Energy Economics (IAEE)[11].

Depuis le 1er janvier 2015, il est Chevalier de la Légion d'honneur[12], Officier des Palmes Académiques[13] et titulaire de la Médaille de la Jeunesse et des Sports[2].

Publications

  • Jacques Percebois, Jean-Pierre Hansen, Énergie : économie et politiques, Seconde édition, De Boeck, 2015, 864 p., (ISBN 978-2-80418-150-5).
  • Christophe Bouneau, Michel Derdevet et Jacques Percebois, Les réseaux électriques au cœur de la civilisation industrielle, Timée Éditions, 2007, 173 p. (ISBN 978-2-35401-025-6).
  • Jacques Aben, Jacques Percebois, Le fardeau de la sécurité : Défense et Finances publiques, Éditions L'Harmattan, 2004, 444 p. (ISBN 2-7475-6085-6)

Notes et références

  1. La liste des membres du CREDEN, sur le site du laboratoire.
  2. a et b Voir le CV de Jacques Percebois sur le site web du CREDEN.
  3. Jean-Michel Charpin, Benjamin Dessus et René Pellat, Étude économique prospective de la filière électrique nucléaire, Rapport au premier ministre, 2000.
  4. « Conseil Français de l'énergie », sur http://www.wec-france.org (consulté le 20 mai 2015)
  5. « Fondation Tuck », sur http://www.fondation-tuck.fr (consulté le 20 mai 2015)
  6. « Observatoire énergies entreprises EDF », sur http://www.observatoire-energies-entreprises.fr (consulté le 20 mai 2015)
  7. Chevalier et Percebois, « Gaz et électricité : un défi pour l'Europe et pour la France», La Documentation française, 2008.
  8. « Association française de sciences économiques », sur afse.fr (consulté le 20 mai 2015)
  9. « Association française des économistes de l'énergie », sur faee.fr (consulté le 20 mai 2015)
  10. Jacques Percebois - en 6 titres observatoire-energies-entreprises, consulté le 29 juin 2015
  11. « International association for energy economics », sur http://www.iaee.org (consulté le 20 mai 2015)
  12. Voir la liste de la promotion du 1re janvier 2015, sur le site de la Légion d'Honneur.
  13. Voir la présentation de Jacques Percebois sur le site web de l'Observatoire Énergies d'entreprises.