Jacquemart Giélée

Jacquemart Giélée
Enluminure du manuscrit 1581, f. 6 verso, de la Bibliothèque nationale de France, Paris
Enluminure du manuscrit 1581, f. 6 verso, de la Bibliothèque nationale de France, Paris

Jacquemart Giélée (souvent écrit Gielée) est un poète du Moyen Âge né à Lille.

Il écrit vers 1288 une suite au Roman de Renart, Renart le Nouvel, de plus de 8000 vers : ce poème moralisé, aux accents satiriques, met en scène la lutte entre Noble, le lion, et Renart, aboutissant au triomphe du Mal ; c'est une allégorie sur la société de l'époque.

Une rue lilloise du centre-ville porte son nom, orthographié Jacquemars Giélée[1].

Notes

  1. Ravet-Anceau

Bibliographie

  • Jacquemart Gielee, Renart le Nouvel, éd. Henri Roussel, Paris, Société des anciens textes français, 1961.
  • Henri Roussel, Renart le Nouvel et Jacquemart Gielée. Étude littéraire, Lille, 1984.

Liens externes