Jacqueline de La Fontinelle

Jacqueline de La Fontinelle
Jacqueline de La Fontinelle
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jacqueline Brunet Santerre de La Fontinelle, née en 1933 à Paris, est professeur émérite de langues océaniennes à l'Institut national des langues et civilisations orientales.

Fille du peintre animalier Jean de La Fontinelle, elle étudie l'anglais et la linguistique à la Sorbonne, l'ethnologie au Musée de l'Homme (équipe du professeur André Leroi-Gourhan) et à l'EPHE (Jean Guiart) et devient stagiaire au CNRS en « linguistique non-européenne » sous la patronage d'André-Georges Haudricourt. Parallèlement, elle apprend le houaïlou à l'École des langues orientales, où enseigne Raymond Leenhardt, fils de Maurice Leenhardt.

Après un séjour de plus de dix ans en Nouvelle-Calédonie, elle soutient en 1970 une thèse de doctorat d'État sous la direction d'André Martinet sur Le houailou, description phonologique et syntaxique. Elle devient ensuite (en 1972) professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales, où elle exerce jusqu'à sa retraite diverses responsabilités scientifiques et administratives, notamment comme directrice de département, directrice du Centre de recherches sur l'oralité et du Centre de recherches austronésiennes.

Elle a publié, outre sa thèse éditée par la SELAF sous le titre La langue de Houailou, de nombreux articles consacrés aux langues océaniennes dans des revues et des ouvrages collectifs.

Voir aussi