Jōkamachi

Jōkamachi (城下町?, littéralement « ville sous le château » ou « ville-château ») est le nom des villes qui servent de centre administratif des domaines féodaux au cours de l'époque d'Edo du Japon. Contrairement à leur nom cependant, tous les jōkamachi ne sont pas effectivement rattachés à un château.

Histoire

Dessin du jōkamachi de Hiroshima, vers 1700. La carte est légèrement tournée vers l'ouest. Au centre (en jaune) se trouve le château du daimyo, entouré du samuraimachi, essentiellement au sud du chōninmachi (en noir), le teramachi (en rouge) essentiellement au sud-ouest et au nord-ouest.

Emplacement et installation

Dessin du jōkamachi de Tsuyama, vers 1700. À droite se trouve le château du daimyo.

Structure et organisation

Notes et références


Annexes

Articles connexes

Lien externe

Bibliographie

  • (de) Niels Gutschow, Die japanische Burgstadt (Jōkamachi), Darmstadt, 1975