Jérôme Caza

Jérôme Caza
Jérôme Caza
Jérôme Caza.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Jérôme Cazaumayou
Nationalité
Activités

Jérôme Caza, de son vrai nom Jérôme Cazaumayou, à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) en France est journaliste reporter d'images, réalisateur et producteur. Il est le fils du peintre Vincent Caza, petit-fils du journaliste caricaturiste André Caza, arrière-petit-fils du peintre Pierre-Gaston Rigaud.

Biographie

Il passe sa jeunesse en Haute-Savoie et fait ses débuts de caméraman au Caméra-club d'Annecy.

En 1981, il présente un film à l'émission La Course autour du monde. Dans leur site, il est cité dans les journalistes qui se sont révélés à cette époque grâce à cette émission.
Il y relatait la reconstruction collective du joli et ancien manège d'Annecy, manège aux chevaux de bois et orgue de barbarie qui venait d'être incendié par des vandales et pour la reconstruction duquel la ville s'était mobilisée avec passion.
Ratant de peu sa sélection, il part faire 2 ans d'armée à l'ECPAD où il apprend son métier.

Initialement journaliste reporter d’images, réalisateur et producteur, Jérôme Caza a passé 17 années autour du monde à porter sa caméra, avide d’histoires à partager.

En 1989, Jérôme Caza participe aux débuts de l’agence CAPA et de son émission phare, 24 HEURES, créée par Hervé Chabalier, Claude Chelli, et Erik Gilbert. Il y réalise quelques-uns des plans-séquences qui ont donné la marque de l’émission (notamment lors du 24H Incendies de Forêt).

En 1992, il s’installe aux États-Unis. Basé à San Francisco, il signe de nombreux reportages et documentaires dans Envoyé Spécial, Zone Interdite, Reportages ou Le Journal du Cinéma. L’un de ses documentaires, Le Chœur des Hommes, réalisé avec Claude Chelli et Anne-Marie Bennoun, obtient le FIPA d'or en 1992.

Création et réalisations de 2P2L

En 1995, c’est la rencontre avec François Pécheux sur le Raid Gauloises en Patagonie, où il dirige les équipes de reporter de Marenco Productions. Avec des expériences différentes, les deux journalistes se découvrent une même passion pour raconter des histoires proches de la vie, avec beaucoup de tendresse et un sourire sur le visage.

En 1996, leur complicité naissante prend une autre forme à Atlanta pour le Journal Télévisé Olympique. Le temps de la coupe du monde de football 1998 en France, Jérôme a délaissé les plages californiennes pour coordonner l’équipe des reporters pour Le journal de François Pécheux.

En , Jérôme, François et Stéphane Meunier créent leur première émission, C’est Ouvert le Samedi, diffusée le samedi à 13h30 sur Canal+, coproduite par Pourquoi pas la Lune (2P2L), leur société de production.

Depuis, Jérôme Caza a produit plusieurs documentaires, dont ceux de Stéphane Meunier Tellement Marseille, Jean-Thomas Ceccaldi L’École Mobile, Bruno Sevaistre la Clairefontaine et dernièrement Vallon des Pins, la série documentaire de Laetitia Moreau.

En tant que réalisateur, il est l’auteur de plusieurs documentaires récents, Des filles des garçons et des films, consacré à la nouvelle génération des acteurs du cinéma français, diffusé avant la cérémonie des César du cinéma sur Canal+, avec une séquence en direct incluse dans le film, et Le Cinéma de Jean Rochefort, documentaire, réalisé avec Christophe d’Yvoire, sur l’un des acteurs majeurs du cinéma Français.

Il poursuit sa démarche de documentariste, en réalisant avec Stéphane Meunier et François Roche Comme un Coup de Tonnerre, un document exclusif, filmé au jour le jour, pendant 6 semaines au cœur même de l’Atelier, le QG de campagne de Lionel Jospin.

En 2004, il réalise avec Isabelle Wan-Hoï un documentaire sur la mandature de Bertrand Delanoë à Paris « Le(s) Paris de Delanoë ». Retour au cinéma en 2005 avec un documentaire événement « Au cœur du cinéma américain » qu’il réalise avec Olivier Ghis.

En tant que réalisateur, il explore même un nouveau genre, le docu-réalité, avec « Kilimandjaro, au-delà des limites » diffusé en prime-time sur TF1 en 2008.

Depuis 1998, le réalisateur s’est également mué en producteur et chef d’entreprise. Il a développé 2P2L, en renforçant la diversité des productions : documentaires événements, magazines, programmes courts, film corporate et même la fiction. 2P2L est aujourd’hui une PME, qui emploie une cinquantaine de salariés à temps plein, et un CA qui varie entre 9 et 13 millions d’euros.

Après avoir été membre et Président du collège télévision du SPI, le syndicat des producteurs indépendants, il rejoint en 2017 le bureau du SATEV, le syndicat des agences de presse audiovisuelles, au travers de l'agence de presse Kartagen, filiale de 2P2L.


Quelques programmes références produits par Jérôme Caza :

  • « Good As You », la première émission Gay du PAF sur Canal Jimmy.
  • « Le Climaction », le premier prime-time dédié au réchauffement climatique sur F2.
  • « Soluble dans l’air » sur TV5
  • « Des brides et Vous » l’hebdo d’Équidia avec Alexandre Debanne et Caroline Avon
  • « America’s Cup stories », le magazine international sur les coulisses de la célèbre compétition à Valencia.
  • « Nuit Blanche en direct », 6 heures de direct non-stop sur France 2 pendant la 3e Nuit Blanche de la ville de Paris, présentées par Elisabeth Tchounguy et Guillaume Durand.
  • « C’est déjà demain » émission d’anticipation politique présentée par Ruth Elkrief avec le docu-fiction « 2013, la fin du pétrole » - Canal+
  • « Mon Kanar » magazine jeunesse – F3
  • "Je vote comme je suis" sur F5
  • « Zidane le dernier match » qui narre la carrière de Zizou à l’occasion de la dernière coupe du monde 2006.
  • « Chic » émission quotidienne lifestyle sur Arte
  • « Paris-Berlin » mag de débat - Arte
  • « François Mitterrand et la guerre d’Algérie » documentaire - F2
  • « Direct chez vous » - F3
  • « La vie secrète des jeunes » série fiction courte - Canal+
  • Et en 2011 :
  • « Ciné, Séries & Cie » hebdo cinéma et séries pour Orange Cinémax
  • « On n’est pas que des cobayes » hebdo magazine scientifique sur F5
  • « Une semaine d’enfer » hebdo magazine d’actualité sur France 4
  • « Ouifi » série quotidienne fiction courte sur F3
  • « Wazzup » magazine jeunesse – Canal J
  • « Gullimag » magazine jeunesse - Gulli
  • « Talents en Normandie » - hebdo France 3 Normandie
  • «  La guerre de la TNT » documentaire sur le PAF – F5

Références