Jérémie Lefebvre

Jérémie Lefebvre
Biographie
Naissance
(46 ans)
Rouen
Nationalité
Activités

Jérémie Lefebvre, né à Rouen le , est un écrivain, comédien et auteur-compositeur français.

Biographie

Depuis 1992, il est l'un des comédiens de la compagnie théâtrale L'Exit, fondée par l'auteur dramatique et metteur en scène Alberto Lombardo. Il a notamment joué dans Longtemps nous nous sommes réveillés avec un mal de crâne, en 2000 et dans Faux Départs, en 2002[2]. Il a aussi réalisé des courts-métrages d'animation et de fiction, comme L'Horreur, en 2001[3].

En , il a participé à la création du « syndicat virtuel » Ubi Free, qui protestait contre les méthodes de l'entreprise Ubi Soft[4], avant de s'inspirer de cette expérience réelle pour écrire La société de consolation, un roman sur sa génération au travail aux débuts de l'internet paru en 2000[5].

Jérémie Lefebvre est également auteur-compositeur de chansons.

En 2005, il réalise le premier album solo de la chanteuse Pascale Borel, Oserai-je t'aimer ?[6]. Il a ensuite écrit le single J'ai un mari, interprété en duo par Pascale Borel et Valérie Lemercier[7].

En 2009, il compose la chanson Please, interprétée par Pascale Borel pour le film Fais-moi plaisir d'Emmanuel Mouret[8].

En 2011, son deuxième roman, Danse avec Jésus, paraît aux éditions Lunatique[9].

En 2012, il réalise le deuxième album solo de Pascale Borel, Moyennement amoureuse[10].

En 2013, il est en résidence à la Villa Médicis [11], puis accueilli par les éditions Au Diable Vauvert.

En 2015, son troisième roman, Le Collège de Buchy, paraît aux éditions Lunatique[12],[13]. Ce récit de harcèlement scolaire s'inspire de l'expérience vécue par l'auteur, qui a grandi à Blainville-Crevon (Seine-Maritime) et a été scolarisé à Buchy[14]. La même année sort Par ailleurs, troisième album composé pour Pascale Borel[15].

En 2016, son roman Avril met en scène une révolution populaire contemporaine, inspirée de la Révolution française et de la Terreur : « une dictature anticapitaliste libérale conduisant à l'arrestation de la bourgeoisie et des hauts salaires par des représentants du peuple réunis en Convention nationale »[16].  Sa sortie, au moment de l'essor du mouvement Nuit debout, trouve un écho avec l'actualité et est remarqué par la presse. Il est publié l'année suivante en Italie sous le titre Aprile (éditions Fandango Libri).

Jérémie Lefebvre anime régulièrement des ateliers d'écriture auprès de collégiens, lycéens et adultes.'

Ouvrages

  • La Société de consolation : chronique d'une génération ensorcelée, Paris, Éditions Sens & Tonka, 2000, 329 p. (ISBN 2845340044)
  • Une expérience de syndicalisme virtuel, in Françoise Duchesne et Michel Vakaloulis (dir.), Médias et luttes sociales, Paris, Éditions de l'Atelier, 2003, 175 p. (ISBN 2708236539)
  • Danse avec Jésus, Paris, Éditions Lunatique, 2011, 364 p. (ISBN 979-1 0-90424-01-2)
  • Le Collège de Buchy, Paris, Éditions Lunatique, 2015, 120 p. (ISBN 979-1 0-90424-59-3)
  • Avril, Paris, Éditions Buchet/Chastel, coll. « Qui Vive », 2016, 126 p. (ISBN 978-2-283-02946-6)

Annexes

Notes et références

  1. (fr) Faux Départs sur theatreonline.com
  2. (fr) L'Horreur sur le site internet de la société de production La vie est belle.
  3. (fr) « Génération no revendication », L'Humanité,
  4. (fr) « portrait », Libération,
  5. (fr) [1] site internet officiel de Pascale Borel
  6. (fr) J'ai un mari interprété à Vivement Dimanche sur YouTube.
  7. (fr) Clip de Please.
  8. Éditions Lunatique.
  9. (fr) clip de Moyennement amoureuse sur YouTube.
  10. (fr) site officiel de la Villa Médicis .
  11. (fr) « Un parfum de souffre-douleur », sur liberation.fr, (consulté le 16 juillet 2015)
  12. (fr) « Le collège de Buchy : "Je ne savais plus qui habitait mon corps ni qui vivait ma vie." », sur actualitte.com, (consulté le 6 février 2017)
  13. « [L'histoire] Harcèlement scolaire en Seine-Maritime. Un libraire menacé, un auteur dépité ! », L'Actu,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2017)
  14. « La ligne claire de Pascale Borel », Libération,‎
  15. « Après la révolution, la terreur, prévient Jérémie Lefebvre », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2017)

Liens externes