Ivo Karlović

Ivo Karlović
Image illustrative de l'article Ivo Karlović
Ivo Karlović à l'US Open en 2016.
Carrière professionnelle
2000
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance (38 ans)
Zagreb, Yougoslavie
Taille / poids 2,11 m (6 11) / 104 kg (229 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Petar Popović
Gains en tournois 8 790 533 $
Palmarès
En simple
Titres 8
Finales perdues 10
Meilleur classement 14e (18/08/2008)
En double
Titres 2
Finales perdues 1
Meilleur classement 44e (10/04/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/4 1/8
Double 1/2 1/16 1/8 1/16
Mixte 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2005)
World Team Cup 1 (2006)
Ivo Karlović aux Masters de Rome en 2011.

Ivo Karlović, né le à Zagreb, est un joueur de tennis croate, professionnel depuis 2000.

Surnommé le « Géant croate » ou « Dr. Ivo », il est, avec ses 2,11 m, le plus grand joueur du circuit ATP, et, avec ses 38 ans, l'un des plus vieux joueurs du circuit ATP. Bon joueur de simple, il est très à l'aise sur gazon où il a remporté deux titres à l'Open de Nottingham et atteint un quart de finale à Wimbledon en 2009.

C'est l'un des meilleurs serveurs du circuit. Il a une moyenne de plus de 18 aces par match et remporte 83 % de ses premiers services, un record[1]. Ivo Karlović fait partie des 7 joueurs ayant dépassé les 1 000 aces en une saison avec Pete Sampras, Goran Ivanišević, John Isner, Andy Roddick, Milos Raonic et Kevin Anderson. Le samedi 5 mars 2011, il devient le nouveau détenteur, après Andy Roddick, du service le plus rapide, à 251 km/h (156 mph), dans un match de double du premier tour de la Coupe Davis 2011 face à l'Allemagne, qu'il perd néanmoins en cinq sets. Il sera détrôné un an plus tard par l'Australien Sam Groth (263 km/h) mais ce record n'est pas officiel, donc il reste le plus rapide. Le 19 juin 2015 à Halle, lors de son match de quart de finale face à Tomáš Berdych, Karlović réalise 45 aces, battant d'une unité son propre record du nombre d'aces dans un match en 2 sets gagnants[2], mais c'est un an plus tard qu'il bat son propre record d'aces avec 61 unités, lors de son premier tour à l'US Open face au Taïwanais Lu Yen-hsun, 73e mondial (4-6, 7-64, 64-7, 7-65, 7-5, en 3 h 46). En août 2015, il réalise son 10000e ace en carrière lors du Masters du Canada contre Milos Raonic[3]. En octobre, il bat le record du plus grand nombre d'aces en carrière[4]. Un an plus tard, en novembre 2016, il bat encore un record, celui du joueur le plus vieux à jouer la finale d'une coupe Davis.

Parcours

Il fait ses débuts professionnels lors de la Coupe Davis 2000 face à l'Irlande.

En 2003, il fait sensation au tournoi de Wimbledon en éliminant Lleyton Hewitt, tenant du titre et 2e mondial (1-6, 7-65, 6-3, 6-4), pour son premier match dans un tournoi du Grand Chelem[5]. Il termine l'année 2003 parmi les 100 meilleurs joueurs au classement technique, devenant le no 3 Croate derrière Ivan Ljubičić et Mario Ančić.

Ivo continue de surprendre en 2004. Il gagne le Challenger de Calabasas, Californie, et se hisse en 1/16 de finale de plusieurs tournois, dont un huitième à Wimbledon en battant Feliciano López (7-612, 7-63, 62-7, 7-5), mais perdra contre Roger Federer (6-3, 7-63, 7-65), futur vainqueur du tournoi.

2005 - Première finale ATP et victoire en Coupe Davis

Il atteint sa première finale d'un tournoi ATP au Queen's, battant en chemin Lleyton Hewitt (7-64, 6-3) et Thomas Johansson. Il perd la finale face à Andy Roddick (7-67, 7-64), dans un match où aucun des deux joueurs n'a réussi à prendre le service de son adversaire. Après la finale, Andy Roddick dira à propos du service de Karlović : « C'est probablement la plus grande arme au tennis [...] on ne s'en rend pas compte tant que l'on n'est pas de l'autre côté. Ce n'était parfois pas amusant »[6].

Le 21 juin, lors d'un match face à Daniele Bracciali, Ivo Karlović égale le record d'aces réalisés en un seul match, détenu par Joachim Johansson. Il en réussit ce jour-là 51 en 5 manches, mais s'incline malgré tout. Johansson les avait réalisés en 4 manches. Il bat ce record lors du 1er tour de Roland-Garros en 2009 face à l'Australien Lleyton Hewitt avec 55 aces, lors d'un match qu'il perd également.

Ivo fait partie de l'équipe de Croatie victorieuse lors de la Coupe Davis 2005 et de la Coupe du monde par équipes en Allemagne[7].

Le 26 février 2006, il remporte son premier tournoi ATP de double avec le Sud Africain Chris Haggard en battant la paire James Blake/Mardy Fish (0-6, 7-5, [10-5]) en finale à Memphis. Il atteint le 10 avril de la même année son meilleur classement en double : 44e.

2007 - Trois titres sur trois surfaces différentes

À l'âge de 28 ans, Ivo remporte son premier tournoi International Series à Houston en battant l'Argentin Mariano Zabaleta en finale (6-4, 6-1).

Le 23 juin, il gagne son deuxième tournoi de l'année - et de sa carrière - à Nottingham, y battant Stanislas Wawrinka, Gilles Simon, Juan Martín del Potro, Dmitri Toursounov et Arnaud Clément. En finale, il sert 21 aces dont un chronométré à 246 km/h, s'approchant ainsi du record détenu par Andy Roddick qui est alors de 249,4 km/h. À la suite de ce tournoi, il fait son entrée dans le « top 50 » des meilleurs joueurs de la planète en s'emparant de la 45e place[8].

Le 3 août, dans un match contre Paul Capdeville, Ivo Karlović sert un « deuxième service » chronométré à 231 km/h (144 mph), nouveau record du monde du « deuxième service » le plus rapide.

À noter qu'en cette fin de saison 2007, lors du tournoi de Tokyo, Ivo Karlović a dépassé la barre des 1000 aces inscrits en une seule saison, rejoignant ainsi un club très fermé, avec Pete Sampras, Goran Ivanisevic et Andy Roddick. En 2007, il a servi un total impressionnant de 1318 aces.

À Stockholm, il remporte son troisième tournoi de l'année, devenant le seul avec Roger Federer à remporter trois titres sur trois surfaces différentes depuis le début de l'année (terre battue, gazon et surface synthétique)[9].

Au Masters de Cincinnati 2008, Ivo Karlović réussit l'exploit d'éliminer le no 1 mondial Roger Federer en 1/8 de finale (7-66, 4-6, 7-65) au terme d'un match d'aces[10]. Il confirmera sa victoire de prestige, en battant Philipp Kohlschreiber (7-66, 7-63) et se qualifiant pour la première fois dans le dernier carré d'un Masters 1000. Il perd contre le futur vainqueur du tournoir, Andy Murray (6-4, 6-4)[11].

2009 - Premier quart de finale en Grand Chelem à Wimbledon

Il atteint pour la première fois le stade des quarts de finale en Grand Chelem, lors du tournoi de Wimbledon, battant au passage deux membres du top 10, Jo-Wilfried Tsonga (7-65, 65-7, 7-5, 7-65) et Fernando Verdasco (7-65, 64-7, 6-3, 7-69) en huitième. Ivo Karlović montre qu'il peut rivaliser avec les meilleurs en jouant son meilleur tennis. Roger Federer l'élimine cependant en trois sets (6-3, 7-5, 7-63), maîtrisant bien la force de Karlović mais bénéficiant aussi d'un jour moins bon du Croate[12].

En Coupe Davis en 2009, il gagne pour la première fois un match en 5 sets après 11 matchs perdus (record), contre James Blake pour les États-Unis ; au tour suivant contre la Tchéquie, il perd un match d'anthologie contre Radek Štěpánek : 5 sets, 82 jeux, 4 bris d'égalité et 14 à 16 dans la dernière manche. En servant 78 aces contre Stepanek, il améliore son propre record en 39 jeux de service et 4 bris d'égalité (moyenne de 2 aces par jeu de service).

Mais en 2010, durant le match de tous les records, John Isner et Nicolas Mahut battent tous deux le record de Karlović : 103 pour Mahut, et 113 pour Isner, qui détient désormais ce record.

Le 5 mars 2011, lors du double du premier tour de Coupe Davis face à l'Allemagne, et malgré une défaite, il effectue une mise en jeu chronométrée à 251 km/h, devenant ainsi le nouveau détenteur du service le plus rapide de l'histoire du tennis professionnel[13], succédant à Andy Roddick et ses 249,4 km/h.

Il participera à l'édition 2011 de Wimbledon. Il bat au 1er tour le Serbe Janko Tipsarević alors qu'il mène 7-5 3-1 son adversaire finit par abandonner. Il affrontera Łukasz Kubot au 2e tour contre qui il perd en 3 manches (7-62, 6-3, 6-3).

Le Croate est atteint en avril 2013 d'une méningite virale[14].

2014 - Quatre finales disputées

Il atteint la finale du tournoi de Memphis en battant Feliciano López et Jack Sock mais perdra contre le Japonais Kei Nishikori en deux manches, et ne marquant aucun point dans le tie break.

Après la partie de terre battue relativement catastrophique, il revient pour l'herbe avec une finale à Newport, où il perd contre l'Australien Lleyton Hewitt (6-3, 64-7, 7-63)[15]. Puis une semaine plus tard, une autre finale perdue à Bogota en perdant contre Bernard Tomic à nouveau en trois manches serré.

Enfin à Bâle il va en demi-finale et donne du fil à retordre à Roger Federer mais perdra finalement (7-68, 3-6, 6-3) dans une rencontre à suspense en servant le feu avec 14 aces et adroit avec plus de coups gagnant que de fautes direct[16].

2015 - Record d'aces en carrière et bonne performance sur gazon

En janvier, il bat en quart de finale le no 1 mondial Novak Djokovic à l'Open de Doha au terme d'un match à suspense en 3 sets (62-7, 7-66, 6-4)[17]. Pour le Croate, c'est son deuxième succès sur un no 1 mondial après sa victoire au Masters de Cincinnati en 2008 contre Federer.

En février, il remporte le tournoi de Delray Beach en battant en finale Donald Young en 2 sets (6-3, 6-3).

Pour le début de la tournée sur herbe à Halle, il bat Alexander Zverev et le 6e mondial Tomáš Berdych (7-5, 68-7, 6-3) en battant le record du nombre d'aces dans un match en deux sets gagnants : en ayant servi 45 et d'atteindre le dernier carré[18]. Il perd à nouveau contre Roger Federer (7-63, 7-64) dans un match serré[19]. À Wimbledon, il passe l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov difficilement au bout d'un match en cinq manches (5-7, 6-3, 6-4, 64-7, 13-11) et un dernier set de folie avec un total de 53 aces, puis le Français Jo-Wilfried Tsonga 12e mondial, (7-63, 4-6, 7-62, 7-69) le battant comme en 2009 avec le même scénario, ainsi aller en huitième et devenant le premier joueur à réussir au moins 40 aces lors de trois matches consécutifs à Wimbledon[20]. Il est vaincu par le no 3 mondial Andy Murray, en lui ayant prit un set (7-67, 6-4, 5-7, 6-4) avec les honneurs[21].

Juste après, il atteint la finale du tournoi de Newport mais s'y incline contre Rajeev Ram en 3 sets serrés (7-65, 5-7, 7-62) dans un match anxiogène. Lors du Masters du Canada, il franchit la barre des 10 000 aces en carrière en battant Milos Raonic 10e mondial, (7-61, 7-61)[3],[22].

En octobre au tournoi de Pékin, il bat le record d'aces en carrière de Goran Ivanišević (10 237) au second tour face à Pablo Cuevas (défaite : 7-65, 7-67), atteignant les 10 247 aces[4],[23].

2016 - Finale de Coupe Davis et top 20 en fin d'année

Après un début de saison compliqué avec six défaites consécutives, il gagne son premier match au tournoi d'Istanbul parvenant jusqu'en demi-finale et perdant contre Grigor Dimitrov.

Il s'octroie le septième titre de sa carrière en remportant le tournoi de de Newport. Il domine au bout d'une finale à suspense Gilles Müller (sur le score de 6-72, 7-65, 7-612) en 2 h 57 de jeu[24]. Une semaine après il atteint sa finale la plus importante de sa carrière, à Washington un ATP 500 en battant Bernard Tomic, Jack Sock et Steve Johnson sans perdre de set[25]. En finale contre Gaël Monfils, alors qu'il menait d'un set et d'un break, il craque doucement au fil du match pour lâcher à la toute fin (5-7, 7-66, 6-4) et laissant échapper une occasion d’accrocher son plus important titre en carrière[26].

En août pendant les Jeux olympiques, il participe au tournoi de Cabo San Lucas au Mexique, et bat l'Espagnol Feliciano López (7-65, 6-2) en finale, remportant son huitième titre ATP.

À l'US Open, il bat sur le fil Lu Yen-hsun alors qu'il était mené au score, puis les Américains Donald Young et Jared Donaldson, s'invitant en huitièmes de finale où il est vaincu sans trop de difficulté par Kei Nishikori (6-3, 6-4, 7-64).

Fin octobre à Vienne, il va en demi-finale en battant des joueurs moins forts que lui puis perd contre Jo-Wilfried Tsonga qui prend sa revanche de Wimbledon (5-7, 7-5, 7-66) dans un match dense et frustrant pour le Croate au point qu'il fracasse sa raquette[27].

Âgé de 37 ans, il remplace Borna Ćorić lors de la finale de la Coupe Davis dans l'équipe croate avec laquelle il n'avait plus joué depuis 4 ans. Il affronte tout d'abord le no 1 argentin Juan Martín del Potro. Il perd le match (6-4, 66-7, 6-3, 7-5) en 3 h 18 de jeu, manquant de concentration sur les points cruciaux[28]. Il joue ensuite le match décisif contre Federico Delbonis et perd sèchement (6-3, 6-4, 6-2), incapable de rentrer dans cette rencontre et en subissant la pression[29]. Il finit l'année à la 20e place mondiale.

2017 - Finale à Bois-le-Duc

À l'Open d'Australie remporte un match titanesque contre l'Argentin Horacio Zeballos, sortant victorieux (66-7, 3-6, 7-5, 6-2, 22-20) après 5 h 15 de jeu, devenant le deuxième match le plus long de l'histoire du tournoi. Karlovic bat son record d'aces en majeur avec un total de (75)[30]. Puis passe le local Andrew Whittington malgré la fatigue, mais perd en trois manches sèche contre le Belge David Goffin.

Style de jeu

Malgré des débuts tardifs au plus haut niveau, Ivo Karlović a réussi à imposer son style de jeu grâce à son service, considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire du tennis. Il est souvent comparé à son compatriote Goran Ivanišević de par son service puissant et sa taille imposante. Sa grande taille (2,11 m) lui permet d'effectuer des services foudroyants dans tous les angles du carré de service, mais également de particulièrement bien couvrir ses montées au filet. Son style de jeu repose donc essentiellement sur le service-volée. Il détient ainsi le record du plus grand nombre d'aces dans un match à deux sets gagnants lors de sa victoire face à Tomáš Berdych (7-5, 68-7, 6-3), en quart de finale à Halle en 2015[2] avec 45 unités, mais c'est un an plus tard qu'il bat son propre record d'aces avec 61 unités, lors de son premier tour à l'US OPEN face au Taïwanais Lu Yen-hsun, 73e mondial (4-6, 7-6[4], 6-7[4], 7-6[5], 7-5, en 3h46); le service le plus rapide de l'histoire[13] 251 km/h, le plus grand total d'aces sur le circuit avec plus de 10 000 aces en plus de 500 matchs. De tous les joueurs qu'il ait affronté, seul Gaël Monfils est déjà parvenu à n'encaisser aucun ace en toute une rencontre[31].

Si ses retours, notamment en coup droit, sont passables, son jeu de fond de court est assez limité. En effet, si son coup droit est de bonne facture, il ne peut tenir longtemps un échange à cause de sa lenteur, de ses difficultés à renvoyer les balles coupées, et de ses revers à une main trop lents, lesquels sont souvent slicés du fait du manque d'efficacité de ses revers liftés. Il adopte donc couramment la tactique du service-volée, favorisé par sa grande envergure au filet ainsi que par une volée de bonne qualité.

Il caractérise sa façon de servir par un dernier rebond nettement plus haut que les précédents, accompagné d'un mugissement sonore. Ce rituel annonçant à son adversaire la mise en route de la "machine à pruneaux" comme l'appellent certains, caractéristique redoutée par bon nombre de joueurs à l'idée de voir défiler les balles et d'attendre une éventuelle baisse de régime d'Ivo pour enfin avoir une opportunité de break.

Très à l'aise sur gazon (il a atteint les quarts de finale au tournoi de Wimbledon et remporté 2 titres sur cette surface), il l'est beaucoup moins sur terre, malgré un titre à Houston en 2007. Il n'a jamais dépassé le troisième tour de Roland-Garros. Sur dur, ses résultats sont plus mitigés avec tout de même deux titres et un huitième de finale à l'Open d'Australie 2010 face à Rafael Nadal.Le gazon reste sa surface favorite car c'est sur surface rapide que son service reste le plus efficace.

Si certes il n'a jamais remporté de grand tournoi comme Ivanišević, il représente toujours un adversaire redoutable, même pour les meilleurs joueurs du monde (il a battu deux numéros 1 mondiaux, Roger Federer au Masters de Cincinnati 2008 et Novak Djokovic à l'Open de Doha 2015). Il met à l'épreuve mentale ses adversaires les obligeant souvent à faire la décision aux tie-breaks. Son style de jeu, peu axé sur le physique, lui permet de conserver un niveau de jeu global remarquable même à un âge avancé.

Palmarès

Titres en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 09/04/2007 Drapeau : États-Unis U.S. Men's Clay Court ChampionshipsHouston Int' Series 391 000 $ Terre (ext.) Drapeau : Argentine Mariano Zabaleta 6-4, 6-1 Parcours
2 18/06/2007 Drapeau : Royaume-Uni The Nottingham OpenNottingham Int' Series 391 000 $ Gazon (ext.) Drapeau : France Arnaud Clément 3-6, 6-4, 6-4 Parcours
3 07/10/2007 Drapeau : Suède If Stockholm OpenStockholm Int' Series 775 000 $ Dur (int.) Drapeau : Suède Thomas Johansson 6-3, 3-6, 6-1 Parcours
4 16/06/2008 Drapeau : Royaume-Uni The Slazenger OpenNottingham Int' Series 349 000 Gazon (ext.) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 7-5, 64-7, 7-68 Parcours
5 15/07/2013 Drapeau : Colombie Claro Open ColombiaBogota ATP 250 638 085 $ Dur (ext.) Drapeau : Colombie Alejandro Falla 6-3, 7-64 Parcours
6 16/02/2015 Drapeau : États-Unis Delray Beach Open by The Venetian Las VegasDelray Beach ATP 250 488 225 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Donald Young 6-3, 6-3 Parcours
7 11/07/2016 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis ChampionshipsNewport ATP 250 515 025 $ Gazon (ext.) Drapeau : Luxembourg Gilles Müller 62-7, 7-65, 7-612 Parcours
8 08/08/2016 Drapeau : Mexique Abierto Mexicano Los CabosCabo San Lucas ATP 250 721 030 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Feliciano López 7-65, 6-2 Parcours

Finales en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 06/06/2005 Drapeau : Royaume-Uni The Stella Artois ChampionshipsLondres Int' Series 775 000 $ Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 7-67, 7-64 Parcours
2 12/02/2007 Drapeau : États-Unis SAP OpenSan José Int' Series 391 000 $ Dur (int.) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 63-7, 6-4, 7-62 Parcours
3 22/02/2010 Drapeau : États-Unis International Tennis ChampionshipsDelray Beach ATP 250 442 500 $ Dur (ext.) Drapeau : Lettonie Ernests Gulbis 6-2, 6-3 Parcours
4 10/02/2014 Drapeau : États-Unis U.S. National Indoor Tennis ChampionshipsMemphis ATP 250 568 805 $ Dur (int.) Drapeau : Japon Kei Nishikori 6-4, 7-60 Parcours
5 19/05/2014 Drapeau : Allemagne Düsseldorf OpenDüsseldorf ATP 250 426 605 Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Philipp Kohlschreiber 6-2, 7-64 Parcours
6 07/07/2014 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis ChampionshipsNewport ATP 250 474 005 $ Gazon (ext.) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-3, 64-7, 7-63 Parcours
7 14/07/2014 Drapeau : Colombie Claro Open ColombiaBogota ATP 250 663 610 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Bernard Tomic 7-65, 3-6, 7-64 Parcours
8 13/07/2015 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis ChampionshipsNewport ATP 250 488 225 $ Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Rajeev Ram 7-65, 5-7, 7-62 Parcours
9 18/07/2016 Drapeau : États-Unis Citi OpenWashington ATP 500 1 629 475 $ Dur (ext.) Drapeau : France Gaël Monfils 5-7, 7-66, 6-4 Parcours
10 12/06/2017 Drapeau : Pays-Bas Ricoh OpenBois-le-Duc ATP 250 589 185 Gazon (ext.) Drapeau : Luxembourg Gilles Müller 7-65, 7-64 Parcours

Titres en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 20/02/2006 Drapeau : États-Unis The Regions Morgan Keegan Championships
 Memphis
Series Gold 665 000 $ Dur (int.) Drapeau : Afrique du Sud Chris Haggard Drapeau : États-Unis James Blake
Drapeau : États-Unis Mardy Fish
0-6, 7-5, [10-5] Parcours
2 08/06/2015 Drapeau : Pays-Bas Topshelf Open
 Bois-le-Duc
ATP 250 537 050 Gazon (ext.) Drapeau : Pologne Łukasz Kubot Drapeau : France Pierre-Hugues Herbert
Drapeau : France Nicolas Mahut
6-2, 7-69 Parcours

Finale en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 23/07/2007 Drapeau : États-Unis Indianapolis Tennis Championships
 Indianapolis
Int' Series 500 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro
Drapeau : États-Unis Travis Parrott
Drapeau : Russie Teymuraz Gabashvili 3-6, 6-2, [10-6] Parcours

Coupe du monde de tennis par équipe

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 3e tour (1/16) Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi 3e tour (1/16) Drapeau : Pays-Bas Sjeng Schalken
2004 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Todd Martin 1er tour (1/64) Drapeau : Slovaquie Karol Kučera 1/8 de finale Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman
2005 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Bohdan Ulihrach 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer 1er tour (1/64) Drapeau : Italie D. Bracciali 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Andre Agassi
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Russie N. Davydenko 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie Dominik Hrbatý 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Suède Robin Söderling
2007 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche Jürgen Melzer 2e tour (1/32) Drapeau : Suède Jonas Björkman 1er tour (1/64) Drapeau : France Fabrice Santoro 1er tour (1/64) Drapeau : France Arnaud Clément
2008 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Mikhail Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie Alejandro Falla 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Simon Stadler 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2009 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Mario Ančić 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 1/4 de finale Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Iván Navarro
2010 1/8 de finale Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Dodig 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne Łukasz Kubot 3e tour (1/16) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
2012 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Eduardo Schwank 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Taipei chinois Jimmy Wang
2013 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Tim Smyczek 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Dodig 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud Kevin Anderson 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Frank Dancevic 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne M. Granollers
2015 2e tour (1/32) Drapeau : Australie Nick Kyrgios 1er tour (1/64) Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque Jiří Veselý
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine F. Delbonis 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie Lukáš Lacko 1/8 de finale Drapeau : Japon Kei Nishikori
2017 3e tour (1/16) Drapeau : Belgique David Goffin 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine Horacio Zeballos 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni Aljaž Bedene 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Bjorn Fratangelo
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 1/8 de finale
Drapeau : Argentine G. Gaudio
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine F. Browne
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Thomas
Drapeau : Brésil A. Sá
Drapeau : Brésil F. Saretta
2e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque T. Berdych
Drapeau : République tchèque M. Damm
Drapeau : République tchèque C. Suk
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique T. Vanhoudt
Drapeau : République tchèque T. Berdych
Drapeau : Roumanie A. Pavel
1er tour (1/32)
Drapeau : Danemark K. Carlsen
Drapeau : Pologne M. Matkowski
Drapeau : Allemagne A. Waske
1/8 de finale
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : France M. Llodra
2006 1/4 de finale
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Afrique du Sud C. Haggard
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : États-Unis A. Delić
Drapeau : États-Unis J. Morrison
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie L. Zovko
Drapeau : Afrique du Sud J. Coetzee
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie T. Gabachvili
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : République tchèque P. Vízner
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Isner
Drapeau : Argentine J.P. Brzezicki
Drapeau : Argentine A. Calleri
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie T. Gabachvili
Drapeau : Suisse Y. Allegro
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2009 2e tour (1/16)
Drapeau : Suisse J-C. Scherrer
Drapeau : Roumanie A. Pavel
Drapeau : Roumanie H. Tecău
1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie L. Zovko
Drapeau : Espagne D. Ferrer
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
2010 1/2 finale
Drapeau : Serbie D. Vemić
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie D. Vemić
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Inde L. Paes
2e tour (1/16)
Drapeau : Croatie I. Dodig
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis A. Bogomolov
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Italie S. Bolelli
Drapeau : Italie F. Fognini
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Australie C. Ball
Drapeau : Philippines T.C. Huey
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Royaume-Uni J. Marray
Drapeau : Danemark F. Nielsen
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Brésil T. Bellucci
Drapeau : Brésil J. Souza
2013
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Pologne T. Bednarek
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie M. Ebden
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : République tchèque J. Veselý
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : Finlande J. Nieminen
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Allemagne D. Brown
2016 1er tour (1/32)
Drapeau : Inde Purav Raja
Drapeau : Pologne Łukasz Kubot
Drapeau : Autriche A. Peya
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 - 1er tour (1/16)
Drapeau : Russie Pavlyuchenkova
Drapeau : États-Unis R. Kops-Jones
Drapeau : Colombie Robert Farah
- -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[32] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[33] Paris
2004 1er tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
1/8 de finale
Drapeau : Espagne Carlos Moyà
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Bogomolov
1/8 de finale
Drapeau : Russie Marat Safin
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2005 2e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Belgique O. Rochus
1er tour
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Suède T. Johansson
1/4 de finale
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2006 2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : France F. Santoro
1er tour
Drapeau : Espagne A. Martín
2007 1er tour
Drapeau : Espagne G. García
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2008 3e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : France J. Benneteau
2e tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/2 finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1/4 de finale
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2009 3e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Portugal F. Gil
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : États-Unis James Blake
1er tour
Drapeau : Allemagne Tommy Haas
2e tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
1er tour
Drapeau : États-Unis James Blake
2e tour
Drapeau : Suède R. Söderling
2010 2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
3e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2011 1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Allemagne F. Mayer
1er tour
Drapeau : Croatie Marin Čilić
1er tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2012 1er tour
Drapeau : Pologne Ł. Kubot
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1er tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2013 2e tour
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2014 2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Allemagne B. Becker
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : France L. Pouille
2015 2e tour
Drapeau : États-Unis S. Johnson
2e tour
Drapeau : Colombie A. Falla
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
1/8 de finale
Drapeau : France J. Chardy
1/8 de finale
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : France Roger-Vasselin
2016 1er tour
Drapeau : Portugal João Sousa
1er tour
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
1er tour
Drapeau : États-Unis Denis Kudla
1/8 de finale
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
1er tour
Drapeau : Argentine Juan Mónaco
1er tour
Drapeau : Canada V. Pospisil
2e tour
Drapeau : Croatie Marin Čilić
2017 2e tour
Drapeau : Japon Y. Nishioka
3e tour
Drapeau : Australie N. Kyrgios
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
1/8 de finale
Drapeau : Australie N. Kyrgios
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Confrontations avec ses principaux adversaires

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (6 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[34]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 14 octobre 2017 :

Les joueurs retraités sont en gris.

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1 7 0 7 0[35] défaite (1-6, 4-6, 63-7) à Roland Garros 2016
Drapeau : Suisse Roger Federer 1 14 1 13 7,1[36] défaite (63-7, 64-7) au tournoi de Halle 2015
Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 3 8 1 7 12,5[37] défaite (7-65, 66-7, 0-6) au tournoi de Moselle 2012
Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro 4 6 1 5 16,7[38] défaite (4-6, 7-66, 3-6, 5-7) à la Coupe Davis 2016
Drapeau : France Richard Gasquet 7 6 1 5 16,7[39] défaite (4-6, 7-62, 66-7) au tournoi de Bâle 2015
Drapeau : États-Unis Andy Roddick 1 6 1 5 16,7[40] défaite (64-7, 65-7) au tournoi de Washington 2009
Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka 3 7 2 5 28,6[41] victoire (3-6, 7-62, 6-4) au tournoi de Bâle 2015
Drapeau : France Gaël Monfils 6 6 2 4 33,3[42] défaite (66-7, 66-7) au tournoi du Japon 2016
Drapeau : Bulgarie Grigor Dimitrov 8 6 2 4 33,3[43] défaite (3-6, 5-7) au Masters de Madrid 2017
Drapeau : Autriche Jürgen Melzer 8 6 2 4 33,3[44] victoire (6-4, 7-61) au tournoi de Vienne 2014
Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 7 7 3 4 42,9[45] défaite (2-6, 5-7) au tournoi de Doha 2017
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek 8 7 3 4 42,9[46] victoire (3-6, 7-67, 6-4) au tournoi de Bogota 2015
Drapeau : Croatie Marin Čilić 4 6 3 3 50[47] victoire (7-64, 5-7, 7-62) au tournoi de Bois-le-Duc 2017
Drapeau : France Arnaud Clément 10 6 3 3 50[48] victoire (7-61, 3-6, 7-67) au tournoi de Stockholm 2007
Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 4 8 5 3 62,5[49] victoire (7-5, 68-7, 6-3) au tournoi de Halle 2015
Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 1 6 4 2 66,7[50] défaite (3-6, 7-64, 63-7) au tournoi de Newport 2014
Drapeau : Allemagne Tommy Haas 2 6 4 2 66,7[51] défaite (6-4, 63-7, 4-6) au tournoi du Canada 2009
Drapeau : États-Unis James Blake 4 9 6 3 66,7[52] victoire (62-7, 3-6, 6-4, 7-62, 7-62) à l'US Open 2013
Drapeau : États-Unis Mardy Fish 7 6 5 1 83,3[53] victoire (6-2, 6-3) au tournoi de Delray Beach 2010

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# I.K. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 203 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2003 Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt no 2 1/64 1-6, 7-65, 6-3, 6-4
2 no 77 Drapeau : Royaume-Uni Queen's 2005 Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt no 2 1/4 7-64, 6-3
3 no 86 Drapeau : Espagne Madrid 2005 Dur (int.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick no 3 1/16 3-6, 7-67, 7-63
4 no 56 Drapeau : Espagne Barcelone 2006 Terre battue Drapeau : Russie Nikolay Davydenko no 6 1/16 67-7, 7-5, 6-4
5 no 103 Drapeau : États-Unis San José 2007 Dur (int.) Drapeau : États-Unis James Blake no 6 1/8 64-7, 7-611, 6-4
6 no 108 Drapeau : États-Unis Houston 2007 Terre battue Drapeau : Allemagne Tommy Haas no 10 1/4 7-67, 6-4
7 no 85 Drapeau : France Roland Garros 2007 Terre battue Drapeau : États-Unis James Blake no 8 1/64 4-6, 6-4, 7-5, 7-5
8 no 25 Drapeau : Suisse Bâle 2007 Dur (int.) Drapeau : États-Unis James Blake no 7 1/8 4-6, 7-64, 6-4
9 no 22 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2008 Dur Drapeau : Suisse Roger Federer no 1 1/8 7-66, 4-6, 7-65
10 no 21 Drapeau : Espagne Madrid 2008 Dur (int.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 3 1/8 7-64, 7-65
11 no 36 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2009 Gazon Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga no 9 1/16 7-65, 65-7, 7-5, 7-65
12 Drapeau : Espagne Fernando Verdasco no 8 1/8 7-65, 64-7, 6-3, 7-69
13 no 239 Drapeau : États-Unis Indian Wells 2011 Dur Drapeau : Espagne David Ferrer no 6 1/32 7-63, 6-3
14 no 83 Drapeau : Suisse Bâle 2013 Dur (int.) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych no 7 1/16 4-6, 7-64, 7-62
15 no 78 Drapeau : Qatar Doha 2014 Dur Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych no 7 1/16 7-67, 7-64
16 no 31 Drapeau : République populaire de Chine Shanghai 2014 Dur Drapeau : Croatie Marin Čilić no 9 1/32 7-5, 2-6, 7-62
17 no 27 Drapeau : Qatar Doha 2015 Dur Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 1 1/4 62-7, 7-66, 6-4
18 no 27 Drapeau : Allemagne Halle 2015 Gazon Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych no 6 1/4 7-5, 68-7, 6-3
19 no 23 Drapeau : Canada Montréal 2015 Dur Drapeau : Canada Milos Raonic no 10 1/16 7-61, 7-61
20 no 23 Drapeau : Suisse Bâle 2015 Dur (int.) Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka no 4 1/16 3-6, 7-62, 6-4
21 no 24 Drapeau : Pays-Bas Bois-le-Duc 2017 Gazon Drapeau : Croatie Marin Čilić no 7 1/2 7-64, 5-7, 7-62

Ivo Karlović totalise 21 victoires face à des joueurs membres du top 10, dont 17 sur le top 8.

Classements ATP en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple - - - 299 en augmentation 231 en augmentation 175 en augmentation 74 en augmentation 59 en diminution 72 en diminution 99 en augmentation 22 en diminution 25 en diminution 37 en diminution 73 en augmentation 56 en diminution 97 en augmentation 77 en augmentation 27 en augmentation 23 en augmentation20
Rang en double 378 en augmentation 363 en diminution 376 en augmentation 343 en augmentation 224 en diminution 374 en augmentation 219 en augmentation 86 en diminution 111 en augmentation66 en diminution 154 en diminution 376 en augmentation 178 en augmentation 82 en diminution 163 en augmentation 138 en diminution 245 en diminution 808 en augmentation 275 -

Source : (en) Classements de Ivo Karlović sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. Career 1st Serve Points Won On All Surfaces, atpworldtour.com
  2. a et b « Record d'aces pour Karlovic », sur lequipe.fr,
  3. a et b Ivo Karlovic passe la barre des 10 000 aces et file vers le record d'Ivanisevic, eurosport.fr
  4. a et b ATP 500 Pékin : avec 10.247 aces, Ivo Karlovic bat le record de Goran Ivanisevic, eurosport.fr
  5. « Hewitt, la défaite vertigineuse », sur Eurosport,
  6. « Roddick sème et récolte », sur Eurosport,
  7. « La Croatie au complet », sur Eurosport,
  8. « Clément chute d'un rien », sur Eurosport,
  9. « Karlovic, comme Federer », sur Eurosport,
  10. « Federer, de mal en pis », sur Eurosport,
  11. « Tennis à Cincinnati: une finale sans Nadal, éliminé par Djokovic », sur Le Parisien,
  12. (en)« Roger Federer downs Ivo Karlovic to reach Wimbledon semi-final », sur theguardian.com,
  13. a et b L'Équipe : Karlovic sert à 251 km/h !
  14. « Ivo Karlovic touché par une méningite virale », sur eurosport.fr,
  15. « Newport : Après deux échecs, Lleyton Hewitt remporte enfin le tournoi », sur Eurosport,
  16. « ATP Bâle : Roger Federer se qualifie pour la finale en battant Ivo Karlovic (7-6 (10/8), 3-6, 6-3) », sur Eurosport,
  17. « Djokovic éliminé par Karlović en quart de finale (6-7, 7-6, 6-4) », sur eurosport.fr, .
  18. « Record d'aces d'Ivo Karlovic pour éliminer Tomas Berdych », sur Eurosport,
  19. « La 10e finale de Federer à Halle, c'est pour dimanche », sur Eurosport,
  20. « Tsonga a encore pris le mur Karlovic de plein fouet », sur Eurosport,
  21. « Andy Murray enraye la machine à aces », sur Eurosport,
  22. « Novak Djokovic rapidement dans le rythme, Raonic déjà sorti », sur Eurosport,
  23. « ATP 500 Pékin : avec 10 247 aces, Ivo Karlovic bat le record de Goran Ivanisevic », sur Eurosport,
  24. « Newport : Septième titre pour Ivo Karlovic, vainqueur d'une bataille de serveurs contre Gilles Muller », sur l'Équipe (consulté le 18 juillet 2016)
  25. « Tennis: Karlovic, dernier obstacle sur la route de Monfils à Wahington », sur L'Express,
  26. « ATP Washington : Gaël Monfils titré après sa victoire sur Ivo Karlovic en finale », sur Eurosport,
  27. « Jo-Wilfried Tsonga vient à bout d'Ivo Karlovic et s'offre une finale contre Andy Murray », sur Eurosport,
  28. « Del Potro est venu à bout de la machine à aces Karlovic, l'Argentine recolle à 1-1 contre la Croatie », sur Eurosport,
  29. « L'Argentine sacrée pour la première fois après la victoire de Delbonis sur Karlovic », sur Eurosport,
  30. « Open d'Australie - 1er tour - Karlovic remporte un match record contre Zeballos après 5h15 de jeu », sur Eurosport,
  31. Premier match sans ace pour le tennisman Ivo Karlovic, ladepeche.fr
  32. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  33. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.
  34. (en) « ATP World tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur ATP World Tour,
  35. (en) Confrontations Karlović vs. Murray sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  36. (en) Confrontations Karlović vs. Federer sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  37. (en) Confrontations Karlović vs. Davydenko sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  38. (en) Confrontations Karlović vs. del Potro sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  39. (en) Confrontations Karlović vs. Gasquet sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  40. (en) Confrontations Karlović vs. Roddick sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  41. (en) Confrontations Karlović vs. Wawrinka sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  42. (en) Confrontations Karlović vs. Monfils sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  43. (en) Confrontations Karlović vs. Dimitrov sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  44. (en) Confrontations Karlović vs. Melzer sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  45. (en) Confrontations Karlović vs. Verdasco sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  46. (en) Confrontations Karlović vs. Štěpánek sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  47. (en) Confrontations Karlović vs. Čilić sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  48. (en) Confrontations Karlović vs. Clément sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  49. (en) Confrontations Karlović vs. Berdych sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  50. (en) Confrontations Karlović vs. Hewitt sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  51. (en) Confrontations Karlović vs. Haas sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  52. (en) Confrontations Karlović vs. Blake sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels}
  53. (en) Confrontations Karlović vs. Fish sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels}

Liens externes