Ivan Gobry

Ivan Gobry
Biographie
Naissance
Décès
(à 90 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Prix Paul Teissonnière () ()
Prix Alfred-Née () ()
Prix Broquette-Gonin ()
Prix Thérouanne () ()
Prix Eugène Colas () ()

Ivan Gobry, né le à Saint-André-les-Vergers et mort le [1], est un essayiste et philosophe français.

Biographie

Docteur ès lettres (1962)[2]. Ivan Gobry fut professeur de philosophie à l'université de Reims pendant 27 ans.

Il a créé la Société champenoise de philosophie en 1970[3]. Il a aussi été membre du conseil scientifique de l'université de la Citoyenneté européenne (Conseil de l'Europe), professeur à l'Institut catholique de Paris.

En , candidat à la succession de Georges Duby à l'Académie française, il recueille 3 voix et est battu par Jean-Marie Rouart[4].

Il a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire et le Moyen Âge, des ouvrages philosophiques et religieux, des essais, ainsi que des livres d'aventure pour enfants. Il est l'auteur de plus de cent ouvrages (Saint François d'Assise, Saint Bernard, Martin Luther, Clovis le Grand, Les Moines en Occident, Le Procès des Templiers, Charlemagne, Clotaire Ier, Pépin le Bref, Louis Ier, Philippe Ier, Louis VI et Louis VII, Philippe III le Hardi et Louis X le Hutin aux éditions Pygmalion).

Ivan Gobry a publié un Dictionnaire des papes qui respecte la liste officielle des papes publiée par le Vatican.

Il a écrit de nombreux poèmes et composé quelques morceaux de musique classique[réf. nécessaire].

Ses ouvrages ont été récompensés par divers prix, de l'Académie française[5], de l'Académie des sciences morales et politiques ou le prix Renaissance des lettres[réf. nécessaire].

Il est par ailleurs l'un des membres fondateurs de Laissez-les-vivre-SOS futures mères[1].

Vie privée

Ivan Gobry est marié et père de neuf enfants.

Ouvrages

Histoire

  • La Gloire des Capétiens, Éd. Godefroy de Bouillon
  • Les Premiers Rois de France, Paris: Tallandier 1998.
  • Les Moines en Occident, Paris: Éditions de Guibert, 1985-1997, 5 vol. (ISBN 9782755402216). Couronné par l'Académie française[réf. nécessaire]
  • Charles III. 898-929, Paris, Pygmalion, coll. « Histoire des Rois de France », , 206 p. (ISBN 9782756401140).
  • Robert 1er (Histoire des Rois de France), Paris: Éditions Pygmalion, 2011.

Spiritualité

  • Mystiques franciscains, Éditions franciscaines, 1960.
  • La pauvreté du Laïc, Cerf, 1960.
  • Amour conjugal et fécondité, NEL, 1961.
  • L'expérience mystique, Fayard, 1964. Nouvelle édition : Téqui, 1985.
  • Amour et vocation, Téqui, 1978.
  • Amour et Mariage, Téqui, 1981. Couronné par l'Académie française.
  • Saint-François d'Assise, le Héraut du Grand Roi, Téqui, 1982.
  • Conférences sur saint Bernard, ARGÉ, 1990.

Philosophie fondamentale

  • Les Niveaux de la vie morale, PUF, 1956.
  • La Personne, PUF, 1960.
  • Le Modèle en morale, PUF, 1962. Thèse principale pour le Doctorat ès lettres. Couronné par l'Académie française (Prix Paul Tessonière). Prix Roland de Jouvenel.
  • De la Valeur, Vander, 1974. Publié avec le concours du CNRS. Couronné par l'Académie française.
  • Les Fondements de l'éducation, Téqui, 1974.
  • L'Essence de la philosophie, Le Fennec, 1994.
  • Procès de la culture, Régnier, 1995.
  • Morale et destinée, F.-X. de Guibert, 1999.

Histoire de la philosophie

  • Pythagore ou la naissance de la philosophie, Seghers, 1973.
  • Pythagore, coll. «Grandes leçons», Éditions universitaires, 1992.
  • Le De Claustro animae d'Hugues de Fouilloy, Eklitra, 1995. Introduction à la thèse complémentaire de doctorat ès-lettres.
  • La Philosophie pratique d'Aristote, Presses Universitaires de Lyon, 1995.
  • Premières leçons sur le Phédon, PUF, 1999.
  • Vocabulaire grec de la philosophie, Ellipses, 1999.
  • La Cosmologie des Ioniens, L'Harmattan, 2000.

Essais

  • Pascal ou la Simplicité, Alsatia, 1962. Nouvelle édition transformée et augmentée : Téqui, 1985.
  • Un crime, l'avortement, NEL, 1972. Couronné par l'Académie des Sciences morales.
  • La Révolution évangélique, Lethielleux, 1973.
  • Nietzsche, ou la compensation, Téqui, 1975. 2e édition, 1997.
  • Mozart et la mort, Thionville, Le Fennec, 1994.

Notes et références

  1. a et b « Ivan Gobry, RIP », sur Le Salon Beige, août 2017
  2. [1], sur sudoc.fr
  3. [2], sur lemonde.fr, 4 avril 1970
  4. [3], sur lemonde.fr, 20 décembre 1997
  5. http://www.academie-francaise.fr/ivan-gobry

Liens externes