IttenBrechbühl

Itten+Brechbühl SA
[[Fichier:|280px|alt=logo de IttenBrechbühl]]
[[Fichier:|280px|alt=illustration de IttenBrechbühl|]]

Création 1922
Disparition
Fondateurs
Forme juridique Société anonyme
Action
Slogan
Siège social Berne, Suisse
Direction
Président
Directeurs
Actionnaires
Activité
Produits
Société mère
Filiales
Partenaires
Effectif
Site web www.ittenbrechbuehl.ch
Budget
Capitalisation
Chiffre d'affaires
Résultat net

Itten+Brechbühl est un cabinet d’architecture et planificateur général en Suisse.

Histoire

Les débuts 1922-1940

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Otto Rudolf Salvisberg et Otto Brechbühl sont deux architectes qui font connaissance à Berlin. Brechbühl[1],[2] grandit à Saint-Imier dans le Jura bernois, fréquente l’école d’ingénieurs de Bienne et a dirigé le bureau de la construction au Ministère de l’intérieur du Reich pendant la Première guerre mondiale.

Otto Rudolf Salvisberg fait entrer Otto Brechbühl en 1910 dans le bureau de Paul Zimmerreimer. En 1922, Brechbühl rentre en Suisse pour prendre la direction du bureau commun à Berne, début du bureau Salvisberg & Brechbühl[3],[4].

Brechbühl et Itten, 1956-1968

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1958 Brechbühl propose à Jakob Itten d’entrer dans son bureau comme employé[3], puis associé à partir de 1963. Avec Itten, Brechbühl peut mener à bien le grand marché de l’Hôpital de l’Île. L’école Spiegel près de Berne est la dernière grande réalisation de Brechbühl.

Jakob Itten (1930-1988) est le fils de l’architecte Arnold Itten, qui a réalisé le double hôtel Alpina et Edelweiss à Mürren en 1927.

Le savoir-faire que Brechbühl a acquis dans la construction d’hôpitaux depuis l’hôpital Lory, l’immeuble Anna Seiler[5] et d’autres édifices destinés à la santé publique, aboutit au mandat de construction de l’aile de traitement et du bâtiment des lits de l'Hôpital de l’Île (1956-1973). Dans toute son histoire, la société a construit quelque 80 hôpitaux.

IttenBrechbühl aujourd'hui

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 2012, Nick Gartenmann se retire des affaires et cède la majorité de ses actions à ses employés cadres de longue date. L'entreprise compte en 2012 environ 300 employés. Afin d’assurer la pérennité, de nouveaux jeunes employés peuvent devenir associés[6],[7],[8],[9].

Littérature

  • Benedikt Loderer, Hans Eggen, Stefan Kuhn: Geschichte seit 1922. Zurich. In: IttenBrechbühl (Hrsg.): Portfolio. Berne, 2016.
  • Hochparterre: IttenBrechbühl - eine Architekturgeschichte. Zurich. Zweite, überarbeitete Auflage. Zürich 2003.
  • Hochparterre: Itten+Brechbühl - eine Architekturgeschichte. Zurich 1999.
  • Hochparterre: Flughafenkopf. Beilage zu Hochparterre Nr. 12. Zurich 2004.
  • Hochparterre: IttenBrechbühl heute. Themenheft von Hochparterre. Zurich 2013.
  • Hochparterre: Fin de Chantier. Die Arche sicher verankert, In: Hochparterre (Hrsg.): Zeitschrift für Architektur und Design 5, S. 70-71. Zurich 2010.
  • Carba Center 30. Waldeggstrasse 30, Liebefeld. Schweizer Baudokumentation, abgerufen am 9.05.2016.
  • SBB Betriebszentrale Mitte Olten. Schweizer Baudokumentation, abgerufen am 9.05.2016.
  • La Gare Cornavin. Schweizer Baudokumentation, abgerufen am 9.05.2016.
  • Sigfried Schibli: Der Müllerssohn aus Köniz. Wer war der Architekt Otto Rudolf Salvisberg, der dem Basler Roche-Areal ein Gesicht gegeben hat? In: Basler Zeitung, S. 23, Bâle, 24.10.2014.
  • Zentrum Paul Klee/Kindermuseum Creaviva: Promenade architecturale, Berne, 2014.

Lien externe

  • Site Web Itten+Brechbühl

Références

  1. (de) Jakob Itten, « Obituary : Spiegel und Licht im Raum = Miroir et lumière dans l'espace = Mirrors and lights within space », Werk, Bauen + Wohnen no 71,‎ (lire en ligne)
  2. « Société Suisse de Généalogie Familiale Brechbuhl », sur www.genealogiesuisse.com (consulté le 18 août 2017)
  3. 3,0 et 3,1 Barbara Junod / WW, « Brechbühl, Otto », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le 18 août 2017)
  4. (en) D. van den Heuvel, M. Mesman et W. Quist, The Challenge of Change: Dealing with the Legacy of the Modern Movement: Proceedings of the 10th International DOCOMOMO Conference, IOS Press, (ISBN 9781607503712, lire en ligne)
  5. Udo Weilacher et Peter Wullschleger, Guide suisse de l'architecture du paysage, PPUR presses polytechniques, (ISBN 9782880746018, lire en ligne)
  6. « La Maison olympique sera écolo », tdg.ch/, (lire en ligne, consulté le 18 août 2017)
  7. « Première pierre de l’école du Reposoir », sur www.lacote.ch (consulté le 18 août 2017)
  8. (de) Michael FellerKulturredaktor@mikefelloni, « Im staubigen Hochglanzschuppen », Berner Zeitung, Berner Zeitung,‎ (ISSN 1424-1021, lire en ligne, consulté le 18 août 2017)
  9. « Méditer/Echanger: le mur du son de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau - TRACES - espazium.ch », sur www.espazium.ch (consulté le 18 août 2017)


Article publié sur Wikimonde Plus.