Invitation au voyage (émission de télévision)

Invitation au voyage (émission de télévision)
Invitation au voyage
Genre Magazine télévisé
Périodicité quotidienne (en semaine)
Présentation Linda Lorin
Musique Roberts Martino et Nicolas Brisson
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nombre de saisons 3
Production
Lieu de tournage variés
Durée 38 minutes env.[1]
Format d’image 16/9
Format audio stéréo
Production Gaël Leiblang
Thierry Bizot
Emmanuel Chain
Société de production Elephant Doc
Diffusion
Diffusion Arte
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion en cours
Public conseillé tout public
Site web Site officiel

Invitation au voyage (allemand : Stadt Land Kunst) est une émission de télévision présentée par Linda Lorin et diffusée chaque jour de la semaine à 16h30 du lundi au vendredi sur Arte depuis le . C'est une émission culturelle de voyage qui, autour de trois destinations, propose de découvrir différents lieux, proches ou lointains.

Présentation

Le principe de l'émission repose sur le dépaysement culturel – en référence au célèbre poème L'Invitation au voyage de Charles Baudelaire paru dans Les Fleurs du mal (1857) –, plus ou moins hors des grands lieux touristiques, afin de faire découvrir des facettes peu connues de diverses destinations[1],[2]. À cette fin, trois reportages de durées décroissantes sont proposés :

  • un reportage principal sur une destination en rapport avec le passé ou la vie d'un grand artiste : écrivain, peintre, sculpteur, architecte, etc. ;
  • un second reportage plus tourné sur l'histoire, le patrimoine, ou l'architecture d'un lieu donné ;
  • un troisième reportage, dit « carte-postale », qui incite les téléspectateurs à faire découvrir leur lieu insolite ou intime, proche de chez eux. En deuxième saison, cette séquence change d'approche et fait désormais découvrir un « secret » d'un lieu connu.

L'émission est produite par la maison de production Elephant Doc. Modérés et présentés par l'animatrice Linda Lorin – dans des « chapeaux » tournés au Pavillon du Lac au parc des Buttes-Chaumont à Paris –, les trois reportages sont filmés simplement, en voix-off, avec un ou des « guides » locaux qui expliquent l'histoire des destinations.

Notes et références

  1. a et b Jérôme Lefilliâtre, « Arte, une continuité plutôt que des nouveautés », Libération, 24 août 2017.
  2. Aude Carasco, « Arte veut relier les Européens », La Croix, 2 septembre 2017.

Lien externe