International Champions Cup

International Champions Cup
Description de l'image International_Champions_Cup_logo.png.
Généralités
Sport Football
Création 2013
Organisateur(s) Relevent Sports
Éditions 6
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau de l'Écosse Écosse
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de Singapour Singapour
Participants 3 - 18
Statut des participants professionnels
Site web officiel internationalchampionscup.com

Palmarès
Tenant du titre Tournoi masculin :
Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Tournoi féminin :
Drapeau : États-Unis Courage de la Caroline du Nord
Plus titré(s) Drapeau : Espagne Real Madrid (3)

Navigation

Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
International Champions Cup 2018

L'International Champions Cup est un tournoi de pré-saison de football amical qui se déroule sur plusieurs continents. Créé en 2013, il est disputé par des clubs d'Amérique du Nord et d'Europe. Il remplace le World Football Challenge.

Format

Le tournoi se compose de deux groupes de quatre équipes, « Eastern group » et « Western group ».

Les groupes ne sont pas opposés, mais les vainqueurs des matchs du premier tour jouent les uns les autres au second tour, et les perdants du premier tour jouent également les uns les autres au second tour.

Les deux équipes avec deux victoires sur les deux premiers matches avancent pour la finale. Pour les autres équipes, les positions dans le tour final sont déterminés par leur position dans leur groupe. Les règles sont les suivantes[1] :

  • Après 90 minutes de jeu, en cas de match nul, les équipes se départagent par la séance des tirs aux buts.
  • Deux points sont attribués pour une victoire, un point pour une défaite aux tirs aux buts, et zéro point pour une défaite en temps réglementaire.
  • En cas d'égalité de points les critères d'ordre de départage sont les suivants : confrontation directe, différence de buts, buts pour et buts contre.

Palmarès

Amérique du Nord Australie Chine Singapour
Tournoi Vainqueur Deuxième Vainqueur Deuxième Vainqueur Deuxième Vainqueur Deuxième
2013 Drapeau : Espagne Real Madrid Drapeau : Angleterre Chelsea FC Non inscrit Non inscrit Non inscrit
2014 Drapeau : Angleterre Manchester United Drapeau : Angleterre Liverpool FC
2015 Drapeau : France Paris Saint-Germain Drapeau : États-Unis New York Red Bulls Drapeau : Espagne Real Madrid Drapeau : Italie AS Roma Drapeau : Espagne Real Madrid Drapeau : Italie AC Milan
2016 Drapeau : France Paris Saint-Germain Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Italie Juventus FC Drapeau : Espagne Atlético Madrid Pas de vainqueur[note 1]
2017 Drapeau : Espagne FC Barcelone Drapeau : Angleterre Manchester City Non inscrit Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund Drapeau : Italie Inter Milan Drapeau : Italie Inter Milan Drapeau : Allemagne Bayern Munich
Tournoi masculin Tournoi féminin
Année Vainqueur Deuxième Troisième Année Vainqueur Deuxième Troisième
2018 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund Drapeau : Italie Inter Milan 2018 Drapeau : États-Unis Courage de la Caroline du Nord Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : Angleterre Manchester City

À partir de 2018, il n'y a plus de distinction géographique pour le classement masculin et le tournoi féminin existe.

Meilleurs buteurs de l'histoire de la compétition

Joueur Buts
Drapeau : Monténégro Stevan Jovetić 8
Drapeau de l'Irlande Robbie Keane 5
Drapeau : Belgique Eden Hazard 5
Drapeau : Angleterre Raheem Sterling5
Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo 4
Drapeau : Angleterre Wayne Rooney 4
Drapeau : Brésil Marcelo 4
Drapeau : Uruguay Luis Suárez 4
Drapeau : Brésil Lucas Moura 4
Drapeau : Espagne Munir El Haddadi 4
Drapeau : France Karim Benzema 4
Drapeau : Espagne Marco Asensio 4
Drapeau : Pays de Galles Gareth Bale 4
Drapeau : Brésil Oscar 3
Drapeau : Grèce Dimitrios Diamantakos 3
Drapeau : France Jean-Kévin Augustin 3
Drapeau : Espagne Juan Mata 3
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimovic 3
Drapeau : États-Unis Julian Green 3
Drapeau : France Franck Ribéry 3
Drapeau : Gabon Pierre-Emerick Aubameyang 3
Drapeau : Angleterre Jesse Lingard 3
Drapeau : Brésil Neymar 3
Drapeau : Italie Éder 3
Drapeau : États-Unis Christian Pulisic 3
Drapeau : Sénégal Sadio Mané 3
Drapeau : France Alexandre Lacazette 3

N.B. : 3 buts minimum

Éditions

2013

Article détaillé : International Champions Cup 2013.

Le tournoi comprend 8 équipes : le Real Madrid, Chelsea, l'AC Milan, les Los Angeles Galaxy, Valence, Everton, l'Inter Milan et la Juventus.

Le Real Madrid bat en finale Chelsea sur le score de 3 buts à 1[3].

2014

Article détaillé : International Champions Cup 2014.

Pour sa deuxième édition, le tournoi comprend à nouveau 8 équipes qui sont réparties en deux groupes: le Real Madrid, l'Inter Milan, l'AS Roma et Manchester United (Groupe A) ; Manchester City, Liverpool, l'AC Milan, et l'Olympiakos (Manchester United termine en tête du groupe A tandis que Liverpool domine le groupe B[4].

Manchester United bat en finale Liverpool sur le score de 3 buts à 1[5].

2015

Article détaillé : International Champions Cup 2015.

Pour sa troisième édition, le tournoi comprend quinze équipes et le tournoi se déroule dans trois sous-tournois répartis en trois zones géographiques (États-Unis, Chine et Australie). Pour la zone États-Unis, les dix équipes en course sont les suivantes : le FC Barcelone, Chelsea FC, Paris Saint-Germain, Manchester United, Benfica, Fiorentina, Los Angeles Galaxy, New York Red Bulls, San José Earthquakes et Club América. Pour la zone Chine, on retrouve l'Inter Milan, l'AC Milan et le Real Madrid. Ce dernier club participe également à la zone Australie avec l'AS Roma et Manchester City.

Pour les zones Chine et Australie, les trois équipes s'affrontent toutes une fois et c'est le principe d'un mini-championnat qui est adopté. Pour la zone États-Unis, c'est également le principe d'un classement qui est retenu, mais les équipes ne s'affrontent pas toutes entre elles, car chaque équipe ne dispute que quatre rencontres au total. 3 points sont attribués à une équipe qui remporte un match, 0 en cas de défaite. En cas de match nul, une séance de tirs aux buts départage les équipes. Si une équipe est battue aux tirs aux buts, elle remporte 1 point, celle qui gagne les tirs aux buts remporte 2 points. Trois équipes de la Major League Soccer participent à ce tournoi. Leurs confrontations dans leur championnat national sont comptabilisées pour le classement. Elles n'affrontent donc que deux équipes étrangères chacune.

Le Real Madrid remporte les tournois australien et chinois. Le Paris-Saint-Germain remporte le tournoi américain avec trois victoires contre Benfica, la Fiorentina et Manchester United, et une défaite aux tirs aux buts contre Chelsea.

2016

Article détaillé : International Champions Cup 2016.

Pour sa quatrième édition, le tournoi comprend toujours quinze équipes et le tournoi se déroule toujours dans trois sous-tournois répartis en trois zones géographiques (États-Unis, Chine et Australie).

Note : les équipes notées en gras sont les équipes ayant remporté leur tournoi
Il n'y a pas de vainqueur dans l'édition chinoise[2].

2017

Article détaillé : International Champions Cup 2017.

2018

Pour sa sixième édition, le tournoi comprend 18 équipes européennes: Borussia Dortmund, Manchester City, Arsenal, Atlético Madrid, FC Barcelone, Bayern Munich, Benfica Lisbonne, Chelsea, Inter Milan, Juventus, Liverpool FC, Manchester United, AC Milan, Olympique lyonnais, Paris Saint-Germain, Real Madrid, AS Rome, Tottenham Hotspur.

Article détaillé : International Champions Cup 2018.

La première édition féminine a lieu en 2018 et réunit 4 équipes dont une américaine et trois européennes: Courage de la Caroline du Nord, Manchester City, l'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain.

Notes et références

Notes

  1. Il n'y a pas de vainqueur dans cette édition, puisque le match entre Manchester City et Manchester United n'a pu avoir lieu[2].

Références