Institut national des sciences appliquées de Lyon

Institut national des sciences appliquées de Lyon
Logo INSA Lyon (2014).svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Forme juridique
Fondateur
Directeur
Éric Maurincomme (à partir de )
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
6 300
Budget
162 300 000
Divers
Devise
L'imagination technologique
Membre de
Site web

L’institut national des sciences appliquées de Lyon est l'une des 207 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[1].

Il a été créé par Jean Capelle, alors recteur de l'université de Dakar et par le philosophe Gaston Berger, en application de la loi de création du 18 mars 1957, et ouvert le 12 novembre 1957.

L'école se situe sur le campus LyonTech - La Doua à Villeurbanne.

Son offre de formation comprend, outre la formation d'ingénieur d'une durée de cinq ans, onze masters recherche, dix Mastères spécialisés, huit écoles doctorales et de nombreuses formations courtes (formation continue).

Historique

Plaque commémorative de la création de l'INSA

Dans les années 1950, la France est en pleine expansion industrielle et manque malheureusement d'ingénieurs et de techniciens. Au regard des États-Unis qui diplôment 29 000 ingénieurs en un an, la France, elle, n'en a formé que 4 500. Deux figures de la ville de Lyon vont imaginer un nouveau modèle de formation : le recteur Jean Capelle et le philosophe Gaston Berger sont à l’origine de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA).

Dans la ligne du projet Joubin de 1917, reprenant une idée du Pr Longchambon[2], et sous la pression du Commissariat général du Plan souhaitant dynamiser les régions comme des élites lyonnaises [3], Gaston Berger, directeur général de l'enseignement supérieur, propose de rassembler l'enseignement supérieur scientifique et technique de Lyon sur le site de la Doua. "L’Insa" doit y former mille ingénieurs et mille techniciens par an, et les écoles lyonnaises en deviendront des départements spécialisés[4].

Cette volonté place l'École centrale de Lyon comme l'École Supérieure de Chimie Industrielle dans une position délicate. Un compromis est trouvé : le Pr Comparat (ECL) dirigera le département Mécanique, et le Pr Prettre (ESCIL) dirigera le département Chimie, en attendant la convergence des établissements.

À partir de février 1957, les cent hectares du terrain de la Doua sont progressivement libérés par les trois organismes qui se les partageaient : l’armée, sa locataire la Société Hippique de Lyon, et les PTT qui avaient là leur relais de radio-télécommunications. Pour la première rentrée en 1957, il fallut construire directement sur un terrain non encore transféré, sinon le futur Institut, du moins les bâtiments nécessaires à une première promotion de 300 élèves[5],[6].

La construction est donc éclair, les plans des bâtiments sont tracés presque à mesure qu’ils se construisent. L’architecte des bâtiments est Jacques Perrin-Fayolle, Premier Grand Prix de Rome.

L'établissement s'inspire de diverses universités techniques étrangères et de l'École polytechnique de Zurich. École d'ingénieurs fédérative, à vocation internationale, l'INSA regroupera à La Doua un premier cycle intégré, diverses options réparties entre les départements de physique, de mécanique et de chimie, un département des humanités et un internat. Le recrutement est particulièrement ouvert pour l'époque, aux bacheliers de l'enseignement général ou technique, ou autodidactes sur concours ; jeunes gens et jeunes filles ; français et étrangers. Les premiers étudiants sont accueillis à l'INSA dès novembre 1957, sept mois après la création.

Les INSA ont le statut d’établissement public à caractère administratif à partir de 1973[7] puis d’établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel de type « Écoles et instituts extérieurs aux universités » depuis 1990[8].

L’INSA Lyon devient membre fondateur de l'université de Lyon, pôle de recherche et d'enseignement supérieur créé en 2007 et devenu communauté d'universités et établissements en 2015[9],[10].

Formation

L’établissement est constitué de 9 départements correspondant aux 10 spécialités de second cycle.

Ingénieur

L’INSA Lyon propose un certain nombre de formations d’ingénieurs habilitées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche après l’avis de la commission des titres d'ingénieur[11]:

Admission

La procédure d’admission est commune à tous les instituts nationaux des sciences appliquées. On peut intégrer l’école après le baccalauréat S, STI2D ou STL ou des diplômes équivalents d’autres pays[12]. Des procédures existent également pour intégrer l’école en troisième ou quatrième année. C'est la seule école du groupe à ne pas intégrer d'élèves en deuxième année.

Premier cycle

Depuis 1969, le premier cycle est constitué de deux années d’enseignements fondamentaux. Les élèves-ingénieurs reçoivent une formation scientifique de base, incluant travaux pratiques en équipe ainsi que sciences humaines (langues, communication management, etc). Cela leur permet ensuite de s’orienter vers une des 10 filières de second cycle. La première année de ce premier cycle est probatoire. Dans ce cycle, certaines filières sont internationales[13] (EURINSA, AMERINSA, ASINSA[14], SCAN[15]).

Nous retrouvons aussi la filière FAS constituée d'une vingtaine d'élèves venant d'un baccalauréat STI2D et STL depuis 1999. Cette filière est dirigée depuis 2012 par François Rousset.

Second cycle

Le second cycle, d'une durée de trois ans, s’ouvre sur 9 spécialités. D'après la CTI les titres des spécialités, en 2018, sont les suivantes[16] :

Titre de la spécialité du diplôme d'ingénieur Statut Habilitation Label
Biosciences Formation initiale sous statut d'étudiant Maximale EUR-ACE
Génie énergétique et environnement
Génie industriel
Informatique
Sciences et génie des matériaux
Génie civil et urbanisme
Génie électrique Formation initiale et continue sous statut d'étudiant

Formation initiale sous statut d'apprenti

Télécommunications Formation initiale sous statut étudiant et apprenti
Génie mécanique

Cinq formations sont proposées par la voie de l'apprentissage[17] : Génie Mécanique Procédés Plasturgie (GMPPA), Génie Mécanique Conception et Innovation de Produits (GMCIPA), Génie Électrique (GEA), Télécommunications (TCA) et Informatique (IFA)[18].

Les trois anciens départements Génie Mécanique Conception (GMC), Génie Mécanique Développement (GMD) et Génie Mécanique Procédés Plasturgies (GMPP) ont fusionné à la rentrée 2017 et sont devenus des filières au sein du seul département Génie Mécanique (GM)[19]. Il est à noter que les filières Biochimie et Biotechnologie (BB) et BioInformatique et Modélisation (BIM) font partie du département Biosciences.

Recherche et relations industrielles

L’INSA Lyon compte treize unités de recherche en rattachement principal, et sept en rattachement secondaire ; ces unités sont pour la plupart des UMR avec le CNRS. L’INSA Lyon est l’établissement support de deux écoles doctorales, est cohabilitée pour six autres, et est associée à une dernière[20] .

INSAVALOR, filiale de l’INSA Lyon, a pour mission principale le transfert et la valorisation des activités de recherche menées par les 23 laboratoires de recherche[21].


Vie étudiante

L'INSA Lyon a une capacité d'hébergement de 3 200 étudiants[22] dans ses onze résidences et dispose de services de restauration. On compte cinq restaurants : un grill (Le Grillon), une pizzeria (L'Olivier), un restaurant traditionnel (le Restaurant INSA (RI) appelé ainsi depuis la rentrée de septembre 2015), un restaurant à emporter (Le Prévert) et un restaurant réservé au personnel (le Pied du Saule).

L'INSA Lyon est l'école organisant le plus grand festival étudiant de France, appelé les 24 heures de l'INSA de Lyon, organisé chaque année durant le mois de mai. Il a ainsi accueilli des groupes tels que Shaka Ponk, Skip The Use, Housse de Racket et Jabberwocky ces dernières années.

Associations

La vie associative (100 associations [23]) est articulée autour du Bureau des Élèves INSA Lyon[24]. Les étudiants disposent d'une Maison des Étudiants d'environ 1 000 m², leur proposant de nombreux services (épicerie, coiffeur, imprimerie, etc) et occasions de détente (organisation de soirées,salle de spectacle, bar, etc). C'est aussi le Bureau des Élèves qui organise l'intégration des nouveaux étudiants[25].

Personnalités liées

Enseignants

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Enseignant à l'institut national des sciences appliquées de Lyon.
  • Alexis Ciesla, enseignant en section musique-études. Compositeur de musique classique, jazz et klezmer.

Anciens élèves

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Étudiant de l'institut national des sciences appliquées de Lyon.

Parmi les personnalités vivantes, ingénieurs INSA et en vue aujourd'hui dans des secteurs variés, on peut citer à titre d'exemple :

Identité visuelle

En septembre 2014, les six INSA de France adoptent le même logotype.

Notes et références

  1. Arrêté du 24 janvier 2018 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  2. Jean Capelle, L'éducation en Afrique noire à la veille des indépendances, 1946-1958, ouvrage posthume, préface de Léopold Sédar Senghor, Kartala-ACCT, Paris, 1990. (p.280)
  3. notamment Charles Mérieux, Xavier d'Hautuille, André Latreille
  4. « Création campus de la Doua », sur http://histoire.ec-lyon.fr
  5. | Histoire de la construction de l'école| http://www.insa-lyon.fr
  6. Loi no 57-320 du 18 mars 1957 créant à Lyon un institut des sciences appliquées
  7. Décret no 73-271 du 2 mars 1971 portant statuts des instituts nationaux des sciences appliquées
  8. Décret no 90-219 du 9 mars 1990 relatif aux instituts nationaux des sciences appliquées devenu article D715-3 du code de l’éducation
  9. Décret no 2007-386 du 21 mars 2007 portant création de l'établissement public de coopération scientifique Université de Lyon sur Légifrance
  10. Décret no 2015-127 du 5 février 2015 portant approbation des statuts de la communauté d'universités et établissements « Université de Lyon » sur Légifrance
  11. Arrêté du 19 février 2016 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé sur Légifrance
  12. « S’inscrire en première année », sur http://admission.groupe-insa.fr/
  13. « Premier cycle », sur www.insa-lyon.fr
  14. « L'Année du Tigre | Association de la filière ASINSA », sur anneedutigre.insa-lyon.org (consulté le 4 février 2017)
  15. « Site de la filière internationale SCAN INSA de Lyon », sur www.scantheweb.fr
  16. Avis CTI
  17. « Ingénieur par apprentissage », sur www.insa-lyon.fr
  18. « Filière par apprentissage (IFA) », Département Informatique,‎ (lire en ligne)
  19. « Site du Génie Mécanique », sur http://insa-lyon.fr
  20. « Annuaire des formations doctorales et des unités de recherche », sur education.fr (consulté le 20 mars 2014).
  21. Site officiel INSAVALOR, Insavalor
  22. Carte d'identité de l'INSA de Lyon Insa Lyon
  23. Bot INSA - Associations
  24. Site de la Vie Associative de l'INSA Lyon.
  25. Présentation du Bureau des Élèves sur le site officiel de l'INSA Lyon.
  26. « Le blues de l’après Kaamelott ? », sur Rue89Lyon, (consulté le 8 octobre 2016)

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes