Innelec Multimedia

Innelec Multimedia

Création 1983
Fondateurs Denis Thebaud
Slogan Le distributeur spécialisé du multimédia
Siège social Pantin (93)
Drapeau de France France
Direction Denis Thébaud (PDG)
Activité Distribution de jeux vidéo
Filiales Jeux Vidéo and Co
Effectif 200
Site web www.innelecmultimedia.com

Capitalisation 2 534 753,00 €
Chiffre d’affaires 141 millions € (2012/2013[1])

Innelec Multimedia, créée en 1983, est une société française spécialisée dans la distribution de jeux vidéo.

Innelec exerce une activité de grossiste, revendant ses produits à des distributeurs finaux. En 2008, la société affirme qu'elle "figure parmi les 1ers distributeurs français de logiciels de loisirs et de produits multimédias."[2]

Innelec est cotée en Bourse sur Euronext (code mnémo : INN, code Isin : FR0000064297).

Historique

La société a été créée par Denis Thebaud en 1983.

En 2006/2007 et 2007/2008 (exercice social clos fin mars), les comptes de la société ont été pénalisés par des investissements dans la logistique, le textile et la mise en place de CD audio dans la grande distribution.

Innelec Multimedia possède sa propre licence de marque, Jeux Video And Co, intégrant 4 enseignes qui sont Ultima, Virtua, Difintel et JeConsole. Le tout représentant plus de 135 magasins à travers la France, les DOM TOM et le Maghreb.

Depuis 2012, Innelec Multimedia cherche à diversifier ses activités. Sous le nom de marque Konix, elle commercialise des accessoires pour le jeu vidéo et la téléphonie mobile/tablettes.

Le 13 août 2015, un incendie se déclare dans la zone d'activité de l'entreprise et détruit 900 m² de bâtiments. Les pompiers restent 3 jours sur place avant que la Mairie de Pantin ne déclare une fermeture administrative motivée par le danger de péril imminent sur l’ensemble du centre d’activité. La fermeture administrative est levée le 28 août, permettant à l'entreprise de rouvrir dès le lendemain.

Le 19 juin 2017, la société débute le premier licenciement économique sur les 47 qu'elle a annoncé. C'est donc 50 % de l'entreprise qui sera licencié en 10 jours à la suite des importantes difficultés économiques rencontrées par un grossiste en grande perte de vitesse.

Activités

Le chiffre d'affaires par type de clientèle se répartissait ainsi au cours de l'exercice 2006/2007 :

  • Commerce de proximité et revendeurs traditionnels : 43,5 %
  • Grande distribution et grands magasins : 42 %
  • Multispécialistes : 12 %
  • Commerce électronique : 2 %

Référence

Liens externes