Inika McPherson

Inika McPherson
Image illustrative de l'article Inika McPherson
Inika McPherson lors du Meeting de Madrid en 2017.
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (30 ans)
Lieu Galveston (Texas)
Taille 1,63 m
Entraîneur Patrick Kyle
Records
1,96 m (2014, 2017)
Palmarès
Championnats des Etats-Unis - 1 2

Inika McPherson (née le ) est une athlète américaine, spécialiste du saut en hauteur.

Biographie

Elle est finaliste lors des Championnats du monde junior à Grosseto en 2004. En 2014, elle remporte les Championnats des États-Unis en franchissant pour la première fois la barrière symbolique des 2,00 m[1],[2], mais elle est contrôlée positive à la benzoylecgonine, le principal métabolite de la cocaïne, et se voit déchue de son titre et de sa performance. Elle est suspendue par l'IAAF jusqu'au 27 avril 2016[3].

Elle revient à la compétition le 30 avril 2016 au Drake Relays où elle ne réalise aucune marque, échouant par trois fois à 1,85 m[4]. Le 9 juin à Houston, McPherson saute 1,93 m, avant d'échouer par trois fois à 2,00 m[5].

Le 3 juillet, elle termine 3e des sélections olympiques américaines en franchissant 1,93 m et se qualifie ainsi pour ses premiers Jeux olympiques.

Inika McPherson lors des Championnats du monde de Londres 2017, avec son fameux maquillage.

Le 18 août, McPherson est en tête des qualifications et se qualifie pour la finale des Jeux olympiques de Rio avec 1,94 m, sa meilleure performance de la saison[6]. Elle se classe 10e de la finale avec 1,93 m, échouant de peu à 1,97 m[7]. Elle égale ces 1,93 m le 27 août lors du Meeting de Paris où elle finit 5e du concours[8] puis de nouveau à Zurich (2e) et Bruxelles (3e).

Le 17 juin 2017, à Chula Vista, elle saute 1,94 m et réalise les minimas pour les Championnats du monde de Londres. En terminant 3e du Championnat des Etats-Unis (1,91 m), elle valide son ticket pour les mondiaux[9].

Le 14 juillet 2017 à Madrid, Inika McPherson égale son record personnel d'1,96 m, datant de 2014, pour remporter le concours devant la championne olympique Ruth Beitia (1,94 m)[10]. Le 12 août, elle se classe 9e des Championnats du monde de Londres avec 1,92 m, son meilleur résultat dans une compétition internationale[11]. Elle a d'ailleurs attiré l’œil du public par son look puisque bon nombre d'articles lui sont consacrés[12][13]. A propos de ce look fortement tatoué, un commentateur de la chaîne française France Télévision qui diffusait ces mondiaux d'athlétisme à Londres, a annoncé qu'il avait été informé que ces tatouages étaient une référence aux origines amérindiennes de Inika McPherson, ce que l'athlète confirme sur son compte instagram[14][15].

Vie privée

Ouvertement lesbienne, elle a été en couple avec la sprinteuse nigériane Regina George[16].

Palmarès

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2004 Championnats du monde juniors Grosseto 11e 1,75 m
2007 Jeux panaméricains Rio de Janeiro 11e 1,78 m
2011 Championnats du monde Daegu qual. 1,80 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul qual. NM
2013 Championnats du monde Moscou qual. 1,88 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot qual. 1,92 m
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 10e 1,93 m
Ligue de diamant 5e détails
2017 Championnats du monde Londres 9e 1,92 m

Records

Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur En extérieur 1,96 m Drapeau : États-Unis Des Moines
Drapeau : Espagne Madrid
26 avril 2014
14 juillet 2017
En salle 1,94 m Drapeau : États-Unis Houston 14 février 2014

Notes et références

  1. « IAAF: Wilson wins 800m, Henderson flies at US Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 20 août 2016)
  2. « IAAF: Lavillenie has every reason to want to win in Paris – IAAF Diamond League | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 20 août 2016)
  3. (en) « US Track & Field Athlete, McPherson, Accepts Sanction For Rule Violation | U.S. Anti-Doping Agency (USADA) », (consulté le 20 août 2016)
  4. « 2016 Drake Relays presented by Hy-Vee - Live Results - Delta Timing Live Results », sur results.deltatiming.com (consulté le 3 mai 2016)
  5. Patrick Pyle, « Inika McPherson - 2.00m attempt », (consulté le 20 août 2016)
  6. « Olympics-Women's high jump qualification results », (consulté le 20 août 2016)
  7. (en) « Port Arthur's Inika McPherson finishes tied for 10th in Olympic high jump », (consulté le 31 août 2016)
  8. « Levern clears season-best in Diamond League » (consulté le 31 août 2016)
  9. (it) « Atletica, Trials Usa: Gatlin stoppa Coleman. Tori Bowie domina », La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita,‎ (lire en ligne)
  10. (pl) « Fajdek wciąż niepokonany. Polak najlepszy w Madrycie », PrzegladSportowy.pl,‎ (lire en ligne)
  11. « PA native McPherson ninth in worlds | Port Arthur News », sur www.panews.com (consulté le 13 août 2017)
  12. « Le look de cette athlète n'est pas passé inaperçu aux mondiaux de Londres », sur Le Huffington Post, (consulté le 13 août 2017)
  13. (es) Diario AS, « La 'guerrera' llama la atención en la altura », AS.com,‎ (lire en ligne)
  14. « Publication Instagram par With God Anything Is Possible • 13 Août 2017 à 14h04 UTC », sur Instagram (consulté le 15 août 2017)
  15. « Publication Instagram par With God Anything Is Possible • 13 Août 2017 à 14h04 UTC », sur Instagram (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « Meet 23-Year-Old Nigerian-Venezuelan Commonwealth Games Sprinter Regina George & Her Partner », BellaNaija,‎ (lire en ligne)

Lien externe

  • Fiches sur la sportive : All-Athletics.com • Association internationale des fédérations d'athlétisme • Comité international olympique • Ligue de diamant • Tilastopaja • Track and Field Statistics