Hussards de Choiseul

Les hussards de Choiseul est un régiment de hussards constitué par l'armée des émigrés pendant la Révolution française.

Hussards de Choiseul
Création 1794
Dissolution 1796
Pays Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Armée des émigrés
Allégeance Flag of Great Britain (1707–1800).svg Grande-Bretagne
Flag of Royalist France.svg Royaume de France
Armée des princes
Armée britannique
Branche Corps Anglo-Hanovrien
Frederick d'York
Type Régiment de hussards
Rôle Cavalerie
Garnison Gand (Mars 1794)
Guerres Guerres de la Révolution française
Colonel du régiment Claude-Antoine-Gabriel de Choiseul

Histoire

Sa capitulation est signée à Courtrai en date du 15 mars 1794[1], sur recommandation de Lord Elgin, ambassadeur d'Angleterre à Bruxelles.

Le corps est créé par Claude-Antoine-Gabriel-Cleriadus, duc de Choiseul-Stainville, ancien colonel du régiment Royal Dragons[1], colonel propriétaire du régiment de Hussards à son nom[2], et sert dans l'armée britannique. Pour être nommés officiers dans ce corps, les anciens officiers de l'armée royale doivent avoir servi au moins 6 ans dans la cavalerie, ils ont la solde anglaise et tous les avantages qui y sont attachés. Beaucoup de gentilshommes et d'anciens officiers français servent comme bas-officiers, volontaires ou cadets[1].

Ce régiment émigré fera partie du corps anglo-hanovrien du Duc d'York pendant les campagnes de Belgique, Hollande puis Allemagne[3] contre les forces du gouvernement de la Convention nationale, notamment contre le général républicain Pichegru en 1794 et 1795.

En août 1795, une partie du corps basé a Portsmouth, participera à l'expédition de l'île d'Yeu[1]'[3], avec le comte d'Artois[4].

En mars 1796, le corps des hussards de Choiseul est licencié.

Uniforme

Bonnet noir, collet rouge, dolman vert, pelisse verte, parements rouges, tresse jaune et culotte blanche.

Faits d'armes

Galerie

Sources

  • Les Hussards français, tome 1, De l'Ancien régime à l'Empire édition Histoire et collection
  • Vicomte Robert Grouvel, Corps de Troupes de l’Émigration française, 1789-1815, 3 volumes, La Sabretache, Paris, 1957, 1959, 1964.

Voir aussi

Notes et références

  1. a, b, c et d Grouvel, La Sabretache, Société d'études d'histoire militaire Association reconnue d'utilité publique, « Régiment des Hussards de Choiseul (1794-1796) », Page 11 et 61 en acces libre
  2. Librairie Historique Jérôme Cortade, « Régiment Choiseul-Hussard. Claude-Antoine-Gabriel duc de Choiseul-Stainville. 1760-1838. »
  3. a et b Réimpression de l'ancien Moniteur: Convention nationale. Directoire - Mai 1789 - Novembre 1799, Henri Plon, (lire en ligne), p. 441, 617, 618
  4. Abel Hugo, Vie anecdotique de Monsieur: comte d'Artois, aujourd'hui S.M. Charles X, Paris, J-M Maurice, (lire en ligne), p. 60
  5. Louis Gabriel de Villeneuve-Laroche-Barnaud, Joseph Bocous, Mémoires sur l'expédition de Quiberon; précédés d'une notice sur l'émigration de 1791, et sur les trois campagnes des années, 1792, 1793, 1794, Paris, Trouvé (lire en ligne), p. 346