Huguette Tiegna

Huguette Tiegna

Huguette Tiegna
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 28 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e circonscription du Lot
Législature XVe
Prédécesseur Jean Launay (PS)
Biographie
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Bangassogo (Burkina Faso)
Nationalité Française Drapeau de la France
Burkinabée Drapeau du Burkina Faso
Parti politique LREM
Diplômé de Université du Havre
Profession Ingénieur en génie électrique

Huguette Tiegna née le à Bangassogo[1], est une femme politique française.

Biographie

Originaire du Burkina Faso, elle obtient un diplôme d'ingénieur en génie électrique à l’École des mines de l'industrie et de la géologie (EMIG) du Niger. Elle arrive en France en 2009, au Havre[2], où elle est accueillie par le futur Premier ministre d'Emmanuel Macron, Édouard Philippe. En 2012, elle reçoit un prix scientifique pour ses travaux de recherche sur les moteurs à flux axial. En 2013, elle soutient une thèse de doctorat à l'université du Havre sur les machines synchrones à aimants permanents et leurs applications pratiques pour l'énergie éolienne[2],[3]

Elle est ingénieur R&D en génie électrique au sein de l'entreprise Whylot à Figeac, où elle conçoit des moteurs innovants pour les éoliennes ou l'automobile[4], les véhicules électriques du futur. En 2015, elle rencontre Emmanuel Macron lorsque ce dernier vient visiter l'entreprise.

Quelques mois plus tard, lorsque Emmanuel Macron crée le mouvement En Marche, elle participe à la « Grande marche », crée un comité et devient l'animatrice sur la deuxième circonscription du Lot, puis responsable de tous les comités du Lot. Elle est la candidate de La République en marche ! sur cette circonscription lors des élections législatives de 2017[5]. Arrivée en tête du premier tour avec 35 % des voix, elle l'emporte au second avec 53 % des voix face au candidat socialiste Vincent Labarthe[6].

En septembre 2017, elle est nommée par la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, à laquelle elle appartient, responsable pour la Commission du projet de loi, porté par Monsieur Nicolas Hulot, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, prévoyant la fin de l'exploration et de l'exploitation des hydrocarbures en France à horizon 2040[7]. Le texte a été adopté définitivement en Hémicycle le 19 décembre 2017[8].

En octobre 2017, sur proposition de M. Sebastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, elle participait au groupe de travail "Eolien" lancé dans le cadre de la conférence nationale des territoires[9].

En novembre 2017, elle accompagnait le président lors de sa première tournée africaine, afin de contribuer à « redessiner les relations futures et nouvelles entre la France et l’Afrique »[10].

En février 2018, suite à l'annonce du DASEN du Lot de supprimer 12 postes d'enseignants dans le Lot, elle lançait une grande consultation publique sur l'ensemble du département, appelant les Lotois à participer à une redéfinition de la carte scolaire dans le Lot. Le 10 mars 2018, à Cambes, elle présentait les premières conclusions issues de cette consultation publique[11],[12].

En novembre 2017, elle accompagnait le président lors de sa première tournée africaine, afin de contribuer à « redessiner les relations futures et nouvelles entre la France et l’Afrique »[9]. Au cours de ce même mois, elle intégrait le groupe de prospective du Comité de régulation de l'énergie (CRE). Composé d'acteurs du monde de l'énergie et des transports, ce groupe avait pour objectif de réfléchir sur l'impact des mobilités propres sur le mixte énergétique, dont le rapport a été présenté le 5 juillet 2018.

En février 2018, suite à l'annonce du DASEN du Lot de supprimer 12 postes d'enseignants dans le Lot, elle lançait une grande consultation publique sur l'ensemble du département, appelant les Lotois à participer à une redéfinition de la carte scolaire dans le Lot. Le 10 mars 2018, à Cambes, elle présentait les premières conclusions issues de cette consultation publique[11],[12].

En mars 2018, Huguette Tiegna présentait un rapport qu’elle a conduit dans le cadre des travaux de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) portant sur les enjeux et les applications de la fabrication additive (couramment appelée "impression 3D")[13].

Le 1er mars, Huguette Tiegna était reçue par les membres de « la mission volontariat » à la Maison des Sapeurs-Pompiers de France, à Paris, pour présenter les résultats des consultations qu’elle a mené depuis le début de son mandat sur le statut des sapeurs-pompiers volontaires. Lancée par M. Gérard Colomb, Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur le 4 décembre 2017, la « Mission volontariat » a pour objectif de promouvoir le volontariat chez les sapeurs-pompiers[14],[15]. Le 25 avril suivant, elle présentait ces mêmes travaux lors des 3e rencontres parlementaires de la sécurité civile, accompagnée du capitaine des pompiers de Figeac[16].

Début avril 2018, Huguette Tiegna devient présidente du groupe d'étude "Économie verte et circulaire" à l'Assemblée nationale.

Le 22 avril 2018, Huguette Tiegna fait une intervention très remarquée à l'Assemblée nationale, qui examinait le projet de loi "Pour une immigration maitrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie". Pour ceux qui sont à droite, on a l'impression qu'il faudrait vous greffer un cœur gauche pour comprendre que la question de l'immigration ce n'est pas seulement une question de parti politique", a-t-elle lancé[17].

En juin 2018, le groupe de travail ministériel « photovoltaïque », dont faisait partie Huguette Tiegna et lancé en avril dernier par Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, rendait ses conclusions.

Au cours de ce même mois, Huguette Tiegna a été chargée par l'Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) de conduire une mission, "cap 2040" sur l’arrêt de la vente des véhicules émettant des gaz à effet de serre à l’horizon 2040 et le développement des mobilités du futur[18].

Notes et références

  1. Marie-Jo Bouysset, « 2e circonscription : Huguette Tiégna, candidate de "La République en Marche" » sur La Vie Quercynoise, 26 mai 2017
  2. a et b Hervé Boucleinville, « Huguette Tiégna, pur produit En Marche » sur La Dépêche du Midi, 19 mai 2017
  3. Freddy Mulongo, « Huguette Tiegna, Macroniste et Animatrice des comités "En Marche" de Figeac dans Lot », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne)
  4. « Passer de la société civile à la politique, des députés hors cadre », Challenges,‎ (lire en ligne)
  5. « Huguette Tiegna, candidate La République en marche dans le Lot, 2e circonscription », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  6. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  7. « Lot. Entretien avec Huguette Tiégna. « La fin de l'exploitation des hydrocarbures nous concerne tous » », 2017,‎ (lire en ligne)
  8. « Le Parlement vote la fin de l'exploitation des hydrocarbures dès 2040 », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne)
  9. « Sébastien Lecornu installe le groupe de travail « éolien » dans le cadre de la Conférence nationale des territoires », Ministère de la Transition écologique et solidaire,‎ (lire en ligne)
  10. HERVÉ BOUCLEINVILLE, « Le voyage officiel en Afrique de la député du Lot, Huguette Tiégna », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  11. « Écoles : la députée Tiegna rend sa copie », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  12. « Premiers résultats. Une consultation citoyenne pour l'avenir de l'école rurale dans le Lot », 2018,‎ (lire en ligne)
  13. « Entretien avec la députée Huguette Tiegna. Les enjeux de « l'impression 3D » y compris pour le Lot », 2018,‎ (lire en ligne)
  14. « La députée Huguette Tiegna à la Maison des Sapeurs-Pompiers de France », 2018,‎ (lire en ligne)
  15. « Sapeurs-pompiers volontaires. La députée Huguette Tiegna veut améliorer leur statut », 2018,‎ (lire en ligne)
  16. « La députée du Lot fait avancer le dossier des sapeurs-pompiers volontaires ! », 2018,‎ (lire en ligne)
  17. « Cette députée LREM voulait répondre à ceux qui parlent des migrants "comme de gens à envoyer à la poubelle" », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  18. « Huguette Tiegna à la tête d’une mission nationale sur les véhicules du futur », Medialot,‎ (lire en ligne)

Liens externes

  • Fiche d'Huguette Tiegna sur le site de l'Assemblée nationale
  • Site internet de la députée