Hugo Leal

Hugo Leal
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Hugo Miguel Ribeiro Leal
Nationalité Drapeau : Portugal Portugais
Naissance (37 ans)
Lieu Cascais (Lisbonne)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1996-2013
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1989-1991 Drapeau : Portugal Alcabideche
1991-1992 Drapeau : Portugal GD Estoril-Praia
1992-1996 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1996-1999 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne 039 0(3)
1997-1998 Drapeau : Portugal FC Alverca 020 0(3)
1999-2001 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 071 0(6)
2001-2004 Drapeau : France Paris SG 075 0(3)
2004-2005 Drapeau : Portugal FC Porto 011 0(0)
2005 Drapeau : Portugal Coimbra 012 0(0)
2005-2007 Drapeau : Portugal SC Braga 022 0(0)
2007-2008 Drapeau : Portugal Belenenses 009 0(0)
2008-2009 Drapeau : Portugal CD Trofense 022 0(3)
2009-2010 Drapeau : Espagne UD Salamanque 038 0(1)
2010-2012 Drapeau : Portugal Vitória Setúbal 052 0(2)
2012-2013 Drapeau : Portugal GD Estoril Praia 009 0(0)
Total 379 (20)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
- Drapeau : Portugal Portugal U15 08 (2)
- Drapeau : Portugal Portugal U16 13 (2)
- Drapeau : Portugal Portugal U17 05 (0)
- Drapeau : Portugal Portugal U18 28 (1)
- Drapeau : Portugal Portugal U20 07 (0)
1998-2000 Drapeau : Portugal Portugal Espoirs 20 (4)
- Drapeau : Portugal Portugal B 01 (1)
1999 Drapeau : Portugal Portugal 01 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 juin 2013

Hugo Miguel Ribeiro Leal, né le à Cascais (Région de Lisbonne), est un footballeur international portugais.

Biographie

Débuts au Portugal (1989-1999)

Hugo Miguel Ribeiro Leal est formé au Benfica Lisbonne après avoir fait ses premières gammes à Alcabideche puis au GD Estoril-Praia. Débutant en avril 1997 en professionnel, il est prêté la saison suivante en deuxième division, au FC Alverca, où il joue régulièrement. De retour à Lisbonne, il glane un temps de jeu régulier avec une trentaine de rencontres à son actif, et devient international espoir portugais après être passé par toutes les catégories jeunes lusitaniennes[1]. Évoluant au milieu de terrain, plutôt dans l’axe, le jeune Hugo Leal fait parler de lui grâce à un style élégant[2].

Atlético Madrid (1999-2001)

En 1999, il rejoint l’Atlético de Madrid, dont il devient le meneur de jeu attitré. Le club madrilène effectue alors une mauvaise saison et descend en division inférieure, mais Hugo Leal est suffisamment performant pour obtenir une cape en sélection nationale. La deuxième saison est à nouveau bonne pour le Portugais mais, son club ne remontant pas immédiatement à l’échelon supérieur, il a des envies d’ailleurs[2].

Paris SG (2001-2004)

En 2001, Luis Fernandez convainc sa direction de faire de gros efforts financiers pour faire venir celui qu’il annonce comme un futur « crack ». Pour 9,5 M€ et 1,5 M€ de salaire net annuel, Hugo Miguel Ribeiro Leal arrive au Paris Saint-Germain, avec le statut d’international portugais en devenir[2].

C’est donc convaincus d’avoir déniché un grand meneur de jeu que les Parisiens voient Hugo Leal arriver à Paris. Ses premiers matches sont pourtant difficiles. Le Portugais n’a pas réellement d’influence sur le jeu, il a du mal à se faire au physique et à la vitesse de la première division française. Si le joueur a l’air doué techniquement, il semble avoir plus de difficultés à faire parler sa vision du jeu. Aux côtés de Mikel Arteta et Jay-Jay Okocha, qui prennent alors le jeu à leur compte, Leal ne peut s’affirmer. Toutefois régulièrement titulaire, il marque ses premiers buts : chez le Rapid Vienne en Coupe UEFA, et contre l'EA Guingamp en championnat. Il joue moins en deuxième partie de saison, en raison des choix de Luis Fernandez, et surtout d’une blessure qui met un terme à sa saison dès la 28e journée[2].

Pour son second exercice, le Paris Saint-Germain recrute au milieu de terrain et Hugo Leal est quelque peu barré. Durant la première partie de saison, il ne compte que deux titularisations, dont l'une se termine par une expulsion à Nantes. Il joue un peu plus après la trêve, mais ne parvient pas à tirer son épingle du jeu : il ne réalise aucune action décisive, et a peu d'impact sur les prestations de son équipe. Toutefois, il a un regain de forme en fin de saison. Pour la dernière journée de championnat, il réalise un bon match face à l'AJ Auxerre, marquant un but en pleine lucarne, refusé par la suite. Mais sa prestation ce jour-là est suffisante pour que le joueur obtienne une titularisation pour la finale de la Coupe de France face à ces mêmes Auxerrois. Il réalise son meilleur match parisien, ouvrant le score pour son équipe d’une reprise du gauche. Cependant, en deuxième mi-temps, il commet un pied haut sur Philippe Mexès qui provoque son expulsion. Auxerre en profite pour égaliser puis remporter la Coupe dans les dernières secondes[2].

Le Paris Saint-Germain change alors de direction et d’entraîneur. Le nouvel objectif est d’alléger tant que possible la masse salariale. Hugo Leal est un vrai problème pour les ressources parisiennes, et Paris cherche à s’en débarrasser, sans succès. Le numéro 20 joue une troisième saison dans la capitale, mais ne figure pas initialement dans les plans du coach Vahid Halilhodžić, qui lui préfère Modeste M'Bami et Lorik Cana. Toutefois, à partir de décembre 2003, Leal commence à réapparaître. Lors de rencontres où Halilhodžić doit déplorer une absence, ou lorsqu’il veut renforcer son milieu de terrain, Hugo Leal est titulaire. Entre début décembre et fin février, Leal débute ainsi huit rencontres. Mais dans la dernière ligne droite pour la qualification en Ligue des champions, il sort à nouveau de l’équipe. En fin de saison, Halilhodzic annonce au joueur qu’il ne compte plus sur lui, et un terme est mis au bail du Portugais[2].

Retour difficile au Portugal (2004-2013)

Hugo Leal signe alors au FC Porto, mais ne s’y impose pas. Le club est champion d’Europe en titre ce qui lui permet de disputer la Supercoupe d'Europe 2004 face au Valence CF (défaite 2-1). Six mois plus tard, il part en prêt à l’Académica Coimbra, où il joue un peu plus. En fin de saison, il est transféré au SC Braga. Après un an et demi de blessures en tout genre, il résilie à nouveau son contrat et rejoint Belenenses, où ses soucis physiques ne l’abandonnent pas[2].

C’est en octobre 2008 que Hugo Leal parvient à se relancer, après quatre années de galère : il rejoint le modeste club de Trofense, qui finit relégué en deuxième division, mais il joue et réalise de bonnes performances. Il part alors en deuxième division espagnole à l'UD Salamanque pour une saison pleine puis, en 2010, il retourne au pays, au Vitória Setúbal[2].

Après une dernière saison compliquée avec le GD Estoril Praia où il n’a joué que six match de championnat, il met un terme à sa carrière à l'été 2013[3].

Statistiques

Ce tableau présente les statistiques d'Hugo Leal[1],[4].

Statistiques d'Hugo Leal au 22 Juin 2013
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : Portugal Portugal Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
1996-1997 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Liga Sagres 2 0 - - - - - - - - - - - - - 2 0
1997-1998 Drapeau du Portugal FC Alverca (prêt) 2ª Divisão 20 3 - - - - - - - - - - - - - 20 3
1998 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Liga Sagres 4 0 - - - - - - - - - - - - - 4 0
1998-1999 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Liga Sagres 27 3 - - - - - - C1 6 0 - - 1 0 34 3
Sous-total 33 3 0 0 0 0 0 0 - 6 0 0 0 1 0 40 3
1999-2000 Drapeau de l'Espagne Atletico Madrid Liga BBVA 23 1 2 1 - - - - C3 5 0 - - - - 30 2
2000-2001 Drapeau de l'Espagne Atletico Madrid Liga Adelante 36 4 5 0 - - - - - - - - - - - 41 4
Sous-total 59 5 7 1 0 0 0 0 - 5 0 0 0 0 0 71 6
2001-2002 Drapeau de la France Paris Saint-Germain D1 21 1 3 0 2 0 - - C3 5 1 - - - - 31 2
2002-2003 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 18 0 3 1 2 0 - - C3 2 0 - - - - 25 1
2003-2004 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 14 0 4 0 1 0 - - - - - - - - - 19 0
Sous-total 53 1 10 1 5 0 0 0 - 7 1 0 0 0 0 75 3
2004-2005 Drapeau du Portugal FC Porto Liga Sagres 7 0 1 0 - - 1 0 C1 1 0 1 0 - - 11 0
2005 Drapeau du Portugal Coimbra (prêt) Liga Sagres 12 0 - - - - - - - - - - - - - 12 0
2005-2006 Drapeau du Portugal SC Braga Liga Sagres 12 0 1 0 - - - - - - - - - - - 13 0
2006-2007 Drapeau du Portugal SC Braga Liga Sagres 5 0 1 0 - - - - C3 3 0 - - - - 9 0
Sous-total 17 0 2 0 0 0 0 0 - 3 0 0 0 0 0 22 0
2007-2008 Drapeau du Portugal CF Belenenses Liga Sagres 8 0 - - - - - - C3 1 0 - - - - 9 0
2008-2009 Drapeau du Portugal CD Trofense Liga Sagres 21 3 1 0 - - - - - - - - - - - 22 3
2009-2010 Drapeau de l'Espagne UD Salamanca Liga Adelante 36 1 2 0 - - - - - - - - - - - 38 1
2010-2011 Drapeau du Portugal Vitória Setúbal Liga Sagres 24 1 3 0 - - - - - - - - - - - 27 1
2011-2012 Drapeau du Portugal Vitória Setúbal Liga Sagres 21 1 4 0 - - - - - - - - - - - 25 1
Sous-total 45 2 7 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 52 2
2012-2013 Drapeau du Portugal GD Estoril-Praia Liga Sagres 6 0 3 0 - - - - - - - - - - - 9 0
Total sur la carrière 317 18 32 2 5 0 1 0 - 23 0 1 0 1 0 380 20

Palmarès

Drapeau : France Paris Saint-Germain 
Drapeau : Portugal FC Porto 

Notes et références

  1. a et b (pt) « Fiche d'Hugo Leal », sur foradejogo.net (consulté le 2 décembre 2014)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h « Portraits d’anciens du PSG : Fabrice Fiorèse, Hugo Leal », sur psgmag.net, (consulté le 2 décembre 2014)
  3. « Hugo Leal s'arrête là », sur bfmtv.com, (consulté le 2 décembre 2014)
  4. Fiche de Hugo Leal sur footballdatabase.eu