Hughes Steiner

Hughes Steiner ( à Paris - ) est un français de parents roumains déporté vers le camp d'extermination de Sobibor, qui s'évade du train, re-capturé et déporté à Auschwitz et qui survit à la Shoah. Il est un pionnier du design.

Biographie

Hughes Steiner est né le . à Paris. Il habite au 242, rue du Faubourg Saint-Antoine, dans le 12e arrondissement de Paris.

Il étudie au Lycée Condorcet. Il est arrêté en [1].

Il est déporté par le Convoi No. 53, en date du , de Drancy vers le Camp d'extermination de Sobibor mais réussit à s'évader du train grâce à l'aide de Sylvain Kaufmann[2], juif lorrain, qui l'avait pris sous son aile. Re-capturé il est déporté à Auschwitz. Son matricule à Auschwitz est: 119620[3]. Il survit à la Shoah après être passé par le camp de travail annexe de Jaworzno et s'être de nouveau évadé durant la marche de la mort[4].. Sa mère Marguerite Efraim et son grand-père maternel Salomon Efraim déportés en à Auschwitz ont péri dès .

De retour de déportation, en 1945, il reprend l'entreprise fondée par son père[5], Charles Steiner[6]. Ce dernier est né le , à Bucarest, en Roumanie. Il s'installe à Paris en 1926, à son compte dans le Faubourg Saint-Antoine, où il produit des fauteuils club[7],[8]. Il est déporté par le Convoi No. 59, en date du , du Camp de Drancy vers Auschwitz[9] mais survit à la Shoah[6].

En plus de ses activités professionnelles, Hughes Steiner milite pour la paix et contre toutes les formes de racisme. Il participe en 1979 aux côtés de Simone Veil au débat télévisé qui suit la projection d'Holocauste. Il est mort le [10].

Bibliographie

Notes et références

Articles connexes