Hicham Ayouch

Hicham Ayouch
Naissance (42 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau du Maroc Maroc
Profession réalisateur, scénariste
Films notables Fièvres
Fissures

Hicham Ayouch, né le à Paris au départ journaliste, est un scénariste et réalisateur franco-marocain. Nabil Ayouch, qui l'a précédé dans l'univers du cinéma, est son frère aîné.

Biographie

Fils d’une mère juive française d'origine tunisienne et d'un père musulman marocain[1], Hicham Ayouch est un ancien journaliste[2], profession qu'il a exercée de 1999 à 2004[réf. souhaitée], notamment pour France 3 National, Canal+, RFO et TF1[3]. C'est alors qu'il fait ses premières armes de réalisateur, en particulier pour l'émission Les Maternelles sur France 5 (2002).

En 2003, il se forme à la prise de vue à l'école de l'image Gobelins, puis part au Maroc comme correspondant pour TV5 et TF1. Dès 2004[réf. souhaitée], il réalise plusieurs films publicitaires et institutionnels[3], notamment pour la Fondation Mohammed V pour la solidarité (2005).

En 2005, il tourne Les Reines du Roi, un documentaire télévisé sur le nouveau statut de la femme au Maroc[3]. Un an après, il signe son premier long métrage de fiction, Tizaoul (Les Arêtes du cœur), coécrit avec Hisham Lasri et Abdellah Abalou[4]. Puis en 2007, il réalise un nouveau documentaire télévisé, Poussières d'ange, sur des sportifs handicapés mentaux.

C'est avec son deuxième long métrage de fiction qu'il gagne une renommée internationale : sorti en 2009, Fissures est applaudi dans les festivals européens avant d'être projeté au Museum of Modern Art de New-York et à la Tate Modern de Londres.

En 2013, il est de retour avec un nouveau long métrage de fiction, Fièvres, qui porte sur les délicates relations d'un père et de son fils dans une cité française, et a valu aux deux acteurs principaux, Slimane Dazi (le père) et Didier Michon (le fils), d'obtenir le prix de la meilleure interprétation masculine lors de la 13e édition du Festival international du film de Marrakech[2].

Filmographie

Longs-métrages

Courts-métrages, télévision

  • 2011 : As They Say (Kif Ma Yi Qulu)
  • 2007 : Poussières d'ange (TV - 52 min)
  • 2005 : Les Reines du Roi (TV - 52 min)

Prix et nominations

  • 2015 : lauréat "Étalon d'or" au FESPACO (avec Fièvres)
  • 2013 : nommé pour le Grand Prix, le Prix du Jury et le Prix de la mise en scène au Festival International du Film de Marrakech (avec Fièvres)
  • 2011 : nommé pour le Meilleur long métrage du Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (avec Fissures).
  • 2009 : nommé pour le Coup de cœur du Festival International du Film de Marrakech (avec Fissures).
  • 2006 : nommé pour l'Antigone d'or, la Mention spéciale, le Prix de la critique et le Prix du public au Cinémed - Festival Méditerranéen de Montpellier (avec Les Arêtes du cœur).

Notes

  1. « Franco-marocain juif et musulman, il appelle à la paix entre les communautés après le meurtre de Mireille Knoll », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Meryem Saadi, « Hicham Ayouch : Le retour du frère prodige », Telquel, nos 600-601,‎ du 27 décembre 2013 au 9 janvier 2014, p. 72-73 (lire en ligne)
  3. a, b et c « Les Reines du Roi de Hicham Ayouch », sur www.cmca-med.org, Centre méditerranéen de la communication audiovisuelle (consulté le 28 janvier 2014)
  4. « Les Arêtes du Cœur (Tizaoul) : Hicham Ayouch », sur www.maghrebarts.ma (consulté le 29 janvier 2014)

Liens externes