Hibu Corbel

Hibu Corbel
Description de cette image, également commentée ci-après
Hibu Corbel avec Red Cardell au festival de Cornouaille 2016.
Informations générales
Surnom Hibu Corbel
Nom de naissance Julien Corbel
Naissance (41 ans)
Nantes, Drapeau de la France France
Genre musical Rock, chanson, neo soul
Instruments batterie, percussions, samples, voix
Années actives Depuis 1997
Labels Keltia musique
Hibu Corbel avec Red Cardell à Bruz en mai 2019.
Hibu Corbel avec Red Cardell à Grandchamp (44) en septembre 2019

Julien Corbel, dit Hibu, est un musicien français né le à Nantes.

Batteur dans plusieurs groupes de la scène neo soul nantaise dans les années 2000, Hibu Corbel est principalement connu pour ses collaborations à partir de 2008 avec des artistes de la nouvelle scène française comme Alexis HK et Liz Cherhal et depuis 2011 avec le guitariste britannique Robin Foster, compositeur de bandes originales de films et Dave Pen, chanteur du groupe Archive. Il est membre du groupe de rock Red Cardell depuis .

Biographie

Enfance et initiation à la batterie

Hibu Corbel au Fest'Val de l'Oust, juillet 2016.

Deux ans après sa naissance en 1979 dans la cité des ducs de Bretagne, le jeune Julien Corbel part s'installer en 1981 à Savenay, commune située entre Saint-Nazaire et Nantes. Il est initié à la batterie, dès l'âge de six ans, par le jazzman Edward Perraud, le fils d'amis de ses parents. De ses huit à ses treize ans, il prend des cours avec Gérard Goron (le batteur de Tri Yann) et commence à jouer dans des groupes locaux : d’abord avec Anthalia (sous le nom « Hibu », en compagnie de son frère jumeau Christophe « Hikit » et de son grand frère Jeff « Zôl »), puis Lazy Stuff avec qui il donne son premier concert à onze ans et enfin Just a Poke.

Scolarisé au collège dans une classe avec des horaires aménagés pour des cours de musique à partir de la 4e, il poursuit ses études au lycée expérimental de Saint-Nazaire. À sa majorité en 1997, Hibu devient musicien professionnel grâce à ses collaborations dans divers groupes et principalement ses prestations dans un orchestre de bal avec lequel il joue régulièrement.

Parcours musical

2001 - 2007 ː La Jam, Dajla

En 2001, Hibu Corbel intègre La Jam (initialement « La Jam Session »), le groupe Nantais de ragga-rock avec lequel il enregistre Conqwest[1], son premier album, et y tient la batterie jusqu'en 2005. En 2006, il rejoint la chanteuse de neo soul Dajla, également de Nantes et y retrouve son jumeau Hikit à la basse et le guitariste David Le Deunff qu'il rencontre pour la première fois[2].

2008 - 2012 ː Alexis HK, Liz Cherhal

En 2008, sa collaboration avec Alexis HK va l'amener à parcourir les scènes de l'Hexagone lors de plusieurs tournées et enregistrer trois albums avec le chanteur de la nouvelle scène française : Les Affranchis (2009), sur les deux nouveaux titres de la réédition de l’album[3]. Le Tour des Affranchis, live (2012) et Le Dernier Présent (2012)[4].

En 2010 il enregistre l'album jeunesse Ronchonchon et compagnie avec divers artistes, co-écrit par Alexis HK et composé par sa compagne Liz Cherhal, puis en 2011, pour le nouvel album de cette dernière, Il est arrivé quelque chose[5]. En 2012 il enregistre Le Monde Diplodocus, un autre album jeunesse de Nicolas Berton, avec Alexis HK, Liz Cherhal, Mathien Ballet, Fannytastic et Tété.

2011 - présent ː Robin Foster, Dave Pen, We Are Bodies

Hibu Corbel au Novomax, avril 2016.

En parallèle, depuis 2011, il est aussi le batteur de Robin Foster pour la scène (avec son frère Hikit) et enregistre certaines parties de batterie des albums du musicien britannique : Where Do We Go From Here? (2011)[7], PenInsular (2013)[8], la bande originale du film Metro Manila (2013)[9] et Postcards from the dark side Part One (2014).

Il retrouve Robin Foster pour enregistrer le premier album éponyme de We Are Bodies (2015)[10] son nouveau groupe avec Dave Pen le chanteur du collectif londoniens Archive. Foster, accompagné des frères Corbel, ouvre régulièrement les concerts d'Archive, notamment en Allemagne ou il enregistre le EP six titres Live in Germany lors de leur tournée commune en 2013[11].

C'est dans ces années qu'il découvre et s'inspire du groove du musicien allemand de sa génération, le batteur Benny Greb, lequel influence son jeu depuis lors.

2013 - 2014 ː Ledeunff, Pygmy Johnson, Valérian Renault, Aymeric Maini

En 2013 et 2014 il collabore au projet solo de David Le Deunff[12], le guitariste et choriste de Hocus Pocus. En il enregistre You Will Walk Alone, le premier album du chanteur luxembourgeois Pygmy Johnson[13]. En il participe avec l'équipe des musiciens d'Alexis HK à l’enregistrement de Laisse Couler, le premier album de Valérian Renault, produit par Matthieu Ballet[14] puis avec ses amis de la scène neo soul nantaise à l'enregistrement de Sun Is Back On The Way le premier album de Aymeric Maini.

2015 - présent ː Red Cardell, Pierre Sangra

En , Pierre Sangra (multi-instrumentiste de Thomas Fersen), avec lequel il accompagne divers artistes depuis plusieurs années, lui présente Jean-Pierre Riou[15] alors que celui-ci reforme un nouveau collectif avec Jean-Michel Moal. En novembre les deux musiciens intègrent le nouveau quatuor de Red Cardell[16] et entrent en studio dès [17] pour l'enregistrement de l'album Un Monde tout à l'envers qui sort le chez Keltia musique[18].

Instruments

Acoustiques

Tom Eleven Drums
Hibu Corbel avec Red Cardell à Bréal sous Montfort en avril 2018

Hibu Corbel joue sur une batterie acoustique composée de fûts de la marque Eleven Drums[19] (un fabricant indépendant de Saint-Malo) qui comprend une caisse claire, une grosse caisse, un tom basse et un tom alto. Son kit comprend aussi un Charleston et cinq cymbales des marques Meinl, Zildjian et Paiste.

Électroniques

Il complète son jeu avec des Instruments de musique électronique incluant un Mac, un séquenceur et échantillonneur[12].

Discographie

La Jam

Alexis HK

2012 : Le Tour des Affranchis (live)

Robin Foster (participations)

Divers artistes

Liz Cherhal

  • 2011 : Il est arrivé quelque chose

Pygmy Johnson

  • 2014 : You Will Walk Alone

We Are Bodies

Valérian Renault

  • 2015 : Laisse Couler

Aymeric Maini

  • 2016 : Sun is Back on the Way

Denez Prigent

  • 2018 : Mil hent - Mille chemin (participation)

Albums jeunesse

  • 2012 : Le Monde Diplodocus

Red Cardell

Références

  1. « Conqwest », sur Music Brainz (consulté le 17 janvier 2016)
  2. Docmac, « INTERVIEW : DAJLA / Benji Bouton », sur Mac & Guitare, (consulté le 17 janvier 2016)
  3. « Alexis HK - La fille du fossoyeur - Live Acoustic TV5Monde », sur Chanson francaise, (consulté le 15 janvier 2016)
  4. « La tournée d' Alexis HK », sur France Inter (consulté le 15 janvier 2016)
  5. « Il est arrivé quelque chose », sur Médiathèque d'Evreux (consulté le 17 janvier 2016)
  6. « Lorient Reahearsals », sur Robin Foster (consulté le 15 janvier 2016)
  7. « Robin Foster. PenInsular la bande son de la presqu'île », sur Le Télégramme, (consulté le 15 janvier 2016)
  8. Ulrike Meyer-Potthoff et Daniela Vorndran, « Live Review: Archive - Robin Foster - Krefeld 2013 », sur Reflections of Darkness, (consulté le 15 janvier 2016)
  9. « We Are Bodies – We Are Bodies », sur Discogs (consulté le 16 janvier 2016)
  10. « Robin Foster - Live In Germany EP », sur Indie Rock Mag (consulté le 17 janvier 2016)
  11. a et b « Au cœur d'une résidence artistique avec Ledeunff », sur La Boîte noire du musicien (consulté le 15 janvier 2016)
  12. « You will walk alone », sur Pygmy Johnson (consulté le 17 janvier 2016)
  13. « Les chansons de Valérian Renault ont un air de Notre-Dame », sur Ouest-France, (consulté le 15 janvier 2016)
  14. Jean-Pierre Riou, , sur Soleils blancs, (consulté le 15 janvier 2016)
  15. « Red Cardell. Le groove est de retour », sur Le Télégramme, (consulté le 28 décembre 2015)
  16. Christophe Ganne, « Red Cardell enregistre son album à Plestin », sur Le Trégor, (consulté le 15 janvier 2016)
  17. « Red Cardell - Un Monde Tout à L'Envers », sur Keltia musique (consulté le 30 mars 2016)
  18. « Eleven Drums Artistes », sur Eleven Drums (consulté le 15 janvier 2016)

Annexes

Liens externes