Herbert Drury

Herbert Drury
Description de cette image, également commentée ci-après
Drury en 1920
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Midland (Canada)
Décès ,
Pittsburgh (États-Unis)
Joueur décédé
Position Défenseur
A joué pour Pirates de Pittsburgh
Carrière pro. 1925-1931

Herbert Drury (né le à Midland au Canada — mort le à Pittsburgh aux États-Unis) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace ; il évolue au poste de défenseur.

Biographie

Herbert Drury est né le à Midland, en Ontario au Canada ; il joue avec les Midland Seniors dans l'Association de hockey de l'Ontario senior en 1914-1915 puis avec les Port Colborne Seniors la saison suivante[1]. Après avoir rejoint la ville de Pittsburgh aux États-Unis en 1916, il s'engage dans l'armée américaine lors de la Première Guerre mondiale[2].

Trois ans après, il obtient la nationalité américaine à la suite de son service durant la guerre[2]. Il participe en 1920 avec l'équipe des États-Unis au premier tournoi olympique qui a lieu dans la ville d'Anvers. Il est un des quatre joueurs des États-Unis à être nés au Canada, Francis Synnott et les frères McCormick, Joseph et Lawrence étant les deux autres[3].

Comme sept équipes participent au tournoi, il est décidé de distribuer les médailles selon le « système Bergvall » : l'une des sept équipe est tirée au sort et exemptée du premier tour – la France. La première phase se joue avec six matchs au premier tour puis les trois vainqueurs et l'équipe exempte du premier tour se rencontrent. Une finale est organisée à l'issue de laquelle, la médaille d'or est donnée à la meilleure équipe. Par la suite, les trois équipes éliminées par l'équipe championne participent à une deuxième phase avec une équipe exemptée de premier tour. L'équipe qui sort victorieuse de ce tour reçoit la médaille d'argent. Enfin, les trois équipes éliminées par les deux équipes médaillées se rencontrent dans une troisième phase afin d'attribuer la médaille de bronze[4].

En quarts de finale, les Américains battent les Suisses en quart de finale 29-0[5], avec six buts inscrits par Drury[2]. Au deuxième tour, la Suède élimine la France sur le score de 4-0 alors que les États-Unis jouent contre le Canada représenté par les Falcons de Winnipeg. La rencontre la plus attendue du tournoi entre les Américains et les Canadiens a lieu le 25 avril et est arbitrée par le Français Alfred de Rauch[6]. Les deux équipes se neutralisent lors de la première moitié du match ; lors de la deuxième mi-temps, Frank Fredrickson est le premier à tromper Raymond Bonney, le portier américain, puis Konrad Johannesson l'imite pour donner la victoire aux siens 2-0 et un blanchissage[Note 1] de Byron[7],[8].

Drury remporte deux médailles d'argent avec l'équipe des États-Unis lors des deux premières apparitions du hockey aux Jeux olympiques en 1920 et 1924. Avec 22 buts marqués, il termine 2e buteur et 4e pointeur des Jeux de 1924 derrière les canadiens vainqueurs du tournoi[9]. C'est notamment lui qui marque le seul but de son équipe dans le match contre les Canada. Le 26 septembre 1925, il signe un contrat professionnel avec les Pirates de Pittsburgh de la Ligue nationale de hockey. Il joue les cinq saisons dans la Ligue nationale de hockey des Pirates, les suit quand ils sont délocalisés et deviennent les Quakers de Philadelphie et il prend sa retraite à la suite de la saison 1930-1931.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1914-1915 Midland Seniors OHA-Sr. 1 2 0 2
1915-1916 Port Colborne Seniors OHA-Sr. 1 0 0 0 0
1916-1917 Saints de St. Paul Exhib.
1916-1917 Pittsburgh AA Exhib. 6 0 1 1 6
1917-1918 Pittsburgh AA USAHA 12 10 0 10
1920 États-Unis Jeux olympiques 4 14 0 14
1921-1922 Stars de Pittsburgh USAHA
1922-1923 Yellowjackets de Pittsburgh USAHA 20 5 0 5
1923-1924 Yellowjackets de Pittsburgh USAHA 2 2 0 2 13 5 0 5
1924 États-Unis Jeux olympiques 5 22 3 25
1924-1925 Yellowjackets de Pittsburgh USAHA 33 7 0 7 8 4 0 4
1925-1926 Pirates de Pittsburgh LNH 33 6 2 8 40 2 1 0 1 0
1926-1927 Pirates de Pittsburgh LNH 42 5 1 6 48
1927-1928 Pirates de Pittsburgh LNH 44 6 4 10 44 2 0 1 1 0
1928-1929 Pirates de Pittsburgh LNH 43 5 4 9 49
1929-1930 Pirates de Pittsburgh LNH 27 2 0 2 12
1930-1931 Quakers de Philadelphie LNH 24 0 2 2 10
Totaux LNH 213 24 13 37 203 4 1 1 2

Honneurs et récompenses

  • 1920 : Médaille d'argent, Jeux olympiques Jeux olympiques
  • 1924 : Médaille d'argent, Jeux olympiques Jeux olympiques

Notes et références

Notes

  1. Un gardien de but effectue un « blanchissage » quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Références

  1. a et b Diamond 1998, p. 695
  2. a, b et c (en) « Herb Drury Biography and Olympic Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 27 décembre 2011)
  3. Hansen 1996, p. 11
  4. Diamond 1998, p. 499
  5. Marc Branchu, « Jeux olympiques d'Anvers 1920 », sur Hockey Archives (consulté le 23 décembre 2011)
  6. Hansen 1996, p. 17
  7. Hansen 1996, p. 18
  8. (en) « How Winnipeg Falcons beat Yankees in Semi Final », sur www.winnipegfalcons.com (consulté le 23 décembre 2011)
  9. Marc Branchu, « Jeux olympiques de Chamonix 1924 », sur Hockey Archives (consulté le 23 décembre 2011)

Bibliographie

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Charles Coleman, The Trail of the Stanley Cup vol. 1, 1893–1926 inc., Sherbrooke Daily Record Company Ltd., NHL,
  • (en) Eric Zweig, Long Shot, How the Winnipeg Falcons won the first Olympic hockey gold, James Lorimer and Company, , 112 p. (ISBN 1-55028-974-8)
  • (en) Michael McKinley, Hockey: A People's History, McClelland & Stewart, , 384 p. (ISBN 0-7710-5769-5)
  • (en) Kenth Hansen, The birth of Swedish ice hockey - Antwerp 1920, , 28 p. (lire en ligne)