Henri Sérandour

Henri Sérandour
Description de cette image, également commentée ci-après
Henri Sérandour en 2008
Naissance
Le Mans
Décès (à 72 ans)
Dinard
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
directeur du service des sports de Dinard
Activité principale
Autres activités
Président de la Fédération française de natation (1980-1993)
Vice-président de la Ligue européenne de natation (1984-1992)
Membre du Comité international olympique (2000-2007)

Henri Sérandour, né le au Mans et mort le [1] à Dinard, est président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) durant 16 ans (1993-2009) et membre du Comité international olympique (CIO) de 2000 à 2007.

Biographie

La natation

Après avoir commencé sa carrière professionnelle comme professeur d'éducation physique au collège Saint-Vincent à Rennes[2], il se voit confier la direction de la piscine municipale puis la direction du service des sports et de l'animation de la ville de Dinard[2]

Après une carrière internationale de water-polo, il s'engage au sein de la natation et est élu président de la fédération en 1981. Il y reste jusqu'à son élection à la présidence du CNOSF en 1993.

Il assume également des mandats internationaux, d'abord comme vice-président de la Ligue européenne de natation de 1984 à 1992 puis comme membre du bureau de la Fédération internationale de 1992 à 1996.

L'Olympisme

Après avoir été chef de mission aux Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone et vice-président du CNOSF, il succède à Nelson Paillou à la présidence du CNOSF le 4 mai 1993.

En 2000, il devient membre du CIO.

Après quatre mandats successifs à la tête du CNOSF (1993-1997, 1997-2001, 2001-2005, 2005-2009), Henri Sérandour ne se représente pas le 19 mai 2009 lors de l'Assemblée générale élective qui désigne Denis Masseglia comme nouveau président.

Henri Sérandour décède le 12 novembre 2009 suite à une longue maladie à l'âge de 72 ans.

Distinctions

Il fait partie de la promotion 2010 des Gloires du sport français.

Carrière

Notes et références

  1. « Henri Sérandour n'est plus », 12 novembre 2009, L'Équipe.fr
  2. a, b, c et d http://www.franceolympique.com site officiel du CNOSF

Liens externes