Henri Dufranne

Henri Dufranne
Henri Dufranne.jpg
Naissance
(75 ans)
Paris
Nationalité
Activité

Henri Dufranne est un auteur de bande dessinée français né le à Paris[1]. Longtemps dessinateur de l'ombre, il a été l'assistant de Marcel Gotlib, Roger Mas et Christian Godard. Il est surtout connu pour sa reprise de Gai-Luron.

Biographie

Après une enfance sans histoire et de retour de l'armée, Henri Dufranne entame sa carrière d'illustrateur en 1964. Il commence par publier Thermogène, sur des scénarios de Jean-Marie Pinçon, dans le magazine Record. Il entre ensuite chez Aventures et Voyages ou il réalisera les aventures Titchioli, le gondolier, puis réalise des histoires courtes dans les fascicules de Bibi Fricotin et des Pieds Nickelés à la SPE.

En 1967 sa carrière prend un tournant. Il entre à Vaillant où il réalise des jeux d'après le personnage de Gai-Luron, créé par Marcel Gotlib. Au même moment il fait quelques incursions dans Pilote en réalisant de courts-récits scénarisés par Reiser, Fred, Jacques Lob ou René Goscinny. Il n'y travaille que deux ans, mais Goscinny lui présente Christian Godard, auteur de Martin Milan, qui cherche un assistant. Dufranne entre alors à son service et réalise divers encrages et lettrages. Parallèlement, il continue à travailler dans Vaillant, participant au Journal des jeux et encrant de plus en plus fréquemment les travaux de Gotlib.

En mars 1967, les éditions Vaillant lancent Gai Luron Poche un personnage en plein succès. Gotlib assure le scénario et le dessin des deux premiers numéros et laisse l'encrage à son assistant mais à partir du numéro 3, submergé par le travail, il confie à Dufranne la réalisation complète des 100 gags de chaque numéro. Trimestriel, le poche paraitra jusqu'en février 1976, affichant 37 numéros.

Le glissement vécu dans Gai Luron Poche se produira également sur la série régulière. Encreur de la plupart des récits depuis 1967, Dufranne devient le dessinateur de la série en 1969 (Pif Gadget n°27), puis en devient l'auteur complet l'année suivante (Pif Gadget n°96)[2]. Gotlib cesse alors toute participation à Pif Gadget et se consacre à sa carrière d'auteur adulte dans Pilote puis L'Echo des savanes et Fluide glacial. Menant de front les poches et une double-page hebdomadaire, il publie parfois les aventures de Tico, un petit indien, dans Pif et encre également de nombreuses planches de Pifou pour Roger Mas (il en revendique 560). Enfin, en 1975 créé Réhak l'idiot des cavernes pour la SEPP sur des scénarios de Michel Motti.

En 1976, il entre en conflit avec les éditions Vaillant au sujet du statut d'auteur, réclamant d'être traité comme un pigiste et non plus un travailleur indépendant. L'affaire se conclut devant les prudhommes et il est remercié[3], Gai Luron n'est pas repris et ses apparitions futures sont exclusivement des rééditions. Il entre alors dans Tintin, journal concurrent où il réalisera de nombreux épisodes de Pamphile et Philéas sur des scénarios de Godard entre 1978 et 1986.

En 1977-1978, il crée la grenouille Plop, avec Serge Le Tendre au scénario, dans une revue éponyme financée par la compagnie pétrolière Antar. On peut également y lire les aventures de Norbert le Lézard, par Régis Loisel et Patrick Cothias. Le magazine ne comptera cependant que six numéros.

Avec Dominique Rocher, il réalise deux tomes des Aventures de Bédé dans Télé Junior au début des années 80. Ils seront ensuite publiés aux éditions Glénat et resteront pendant plus de vingt ans les seuls albums publiés de Dufranne.

Toujours très productif, il entre en 1978 dans Le Journal de Mickey. Il y dessinera jusqu'en 1994, date de sa retraite, et reprendra la plupart des personnages classiques de l'éditeur.

Publications

  • Gai-Luron Poche, encrage des planches de Gotlib (n°1-2) puis réalisation intégrale des gags (n°3 à 37), Vaillant, 1967-1976.
  • Les Aventures de Bédé, scénario de Dominique Rocher, Glénat :
  1. Le Ciel en herbe, 1982.
  2. L’Échelle de la Terre, 1984.
  • Gai Luron - Inédits, La Vache qui médite :
  1. Opus 1, préface de Gotlib, 2012.
  2. Opus 2, 2013.
  3. Opus 3, 2013.
  4. Opus 4, 2013.
  5. Opus 5, 2014.
  • Pamphile et Philéas, l'intégrale, scénario de Christian Godard, La Vache qui médite :
  1. Tome 1, 2013.

Bibliographie

  • Hop ! n°11, « Dossier Dufranne », AEMEGBD, mars 1997.
  • « Mon Camarade », « Vaillant », « Pif Gadget » - L'histoire Complète 1901-1994, de Richard Medioni, chap. 40 « Gotlib et Gai-Luron » (p. 348-355), Vaillant Collector, 2012.

Liens externes

Notes et références

  1. Biographie sur le site de son éditeur.
  2. Richard Medioni, cf. Biblio.
  3. Cf. note 1, comme la plupart de la biographie