Henri Beau (football)

Henri Beau
image illustrative de l’article Henri Beau (football)
Henri Beau, gardien de but lors de France-Corinthians FC, le 16 avril 1904 au Parc des Princes.
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Décès
Parcours senior1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of France.svg Cercle athlétique de Paris
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
Flag of France.svg France 5 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
.

Henri Beau, surnommé « Coulon » (né en 1881, mort en 1928), était un footballeur français évoluant au poste de gardien de but.

Biographie

En avril 1904, il fait déjà partie de la sélection française amateurs opposée aux professionnels du Corinthians FC (défaite 4-11)[1].

Il compte 5 sélections en équipe de France A en 1911.

En club, il joue notamment pour le CA Paris avec lequel il remporte le Trophée de France 1911. Il est également finaliste des Championnat de France USFSA 1906 et 1909. Il évolue sur les terrains sous le nom d'Henri Coulon de peur de se faire licencier par son patron !

L'une des caractéristiques de ce gardien est sa répugnance à se servir de ses ... mains ! Il préfère en effet effectuer ses arrêts aux pieds comme le précise Football et sports athlétiques après sa première sélection en équipe de France contre la Hongrie le  : « ce serait le garde-but idéal s'il se débarrassait de son vieux défaut de ne pas vouloir se servir de ses mains ». Malgré ce défaut, il ne concède que trois buts contre l'Angleterre le 23 mars, soit le plus faible total lors des confrontations France-Angleterre précédentes (0-15, 0-12, 0-11 et 1-10). De plus, le premier but anglais est inscrit à la suite d'une collision entre Beau et son défenseur Alfred Compeyrat. Il laisse sa place en sélection à Pierre Chayriguès après la correction infligée par la Belgique (7-1) le principalement due à des erreurs de ses défenseurs.

Henri Beau est aussi gardien de but de l'équipe de France de water-polo, étant un excellent nageur. Il meurt en 1928 des suites de gazages subis dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale.

Notes et références

  1. La Vie au grand air, 21 avril 1904, p.314.

Sources

  • Guide « Football 54 » de L'Équipe, p. 106.
  • M. Oreggia et JM et P. Cazal, L'intégrale de l'équipe de France de football (1904-1998), Paris, First édition, 1998, p. 28-31 et p. 403
  • Photo d'Henri Beau (date de naissance (1890) indiquée par cette source est erronée et n'est confirmée nulle part ailleurs ; il n'aurait eu que 16 ans lors de la finale USFSA 1906)

Liens externes