Hémimorphisme

Hémimorphisme
Cristal d'elbaïte présentant un hémimorphisme marqué.

L'hémimorphisme est la propriété de certains cristaux présentant des extrémités de formes différentes. Il est souvent observé chez les tourmalines par exemple.

Hémimorphisme et symétrie

L'hémimorphisme se rencontre dans les cristaux dont le groupe ponctuel de symétrie est une hémiédrie du groupe ponctuel de son réseau de Bravais (c'est-à-dire qu'il n'en possède que la moitié des opérations de symétrie), donnant lieu à un axe de symétrie dont les extrémités ne sont pas équivalentes[1].

Par exemple, dans le système cristallin orthorhombique, le groupe ponctuel de symétrie maximale, appelé holoédrie, est 2/m2/m2/m, contenant comme opérations de symétrie l'identité, une inversion, trois réflexions et trois rotations : il correspond à la symétrie du réseau lorsqu'on ne tient pas compte des atomes dans la maille du cristal. Du fait de l'arrangement des atomes, le cristal peut cependant posséder une symétrie inférieure à l'holoédrie. C'est le cas de l'hémimorphite : son groupe ponctuel de symétrie est mm2, contenant l'identité, deux réflexions et une rotation. L'ordre du groupe mm2 est 4 et celui du groupe 2/m2/m2/m est 8 : mm2 est une hémiédrie.

Minéraux hémimorphiques

Hémimorphite montrant l'hémimorphie du cristal aux premier plan - Ojuela Mexique (XX1mm)
Hémimorphite montrant l'hémimorphie du cristal au premier plan - Ojuela Mexique (XX1mm)

Parmi les minéraux présentant un hémimorphisme, on peut citer :

Notes et références

  1. dans Bulletin de la Société française de minéralogie et de cristallographie, vol. 7, 1887