Guy Lauzin

Guy Lauzin 1970
Guy Lauzin à Nice en 1970.

Guy Lauzin, de son vrai nom Guy Dauvilliez, est un metteur en scène français né le et mort le . Il fut nommé Commandeur des arts et des lettres.

Biographie

Connu pour son action en faveur de la décentralisation théâtrale, il avait débuté comme acteur en 1947 dans la troupe de Léon Chancerel avant d'entamer une carrière de metteur en scène à partir de 1954. Dès le début des années soixante, il collabore avec les théâtres de Lyon, de Bourges, de la Loire, de Nice, et avec les Tréteaux de France ainsi qu'avec plusieurs théâtres en Belgique. Il défend un large répertoire, alternant classiques français et étrangers aussi bien que les auteurs du XXe siècle, tels que Bertolt Brecht ou Edward Bond. Durant les années soixante-dix, il a travaillé principalement avec Jacques Noël qui créait les décors et les costumes. Amateur de chansons, il a mis en scène des récitals de Tino Rossi et Jean Ferrat pour lequel il a été aussi le parolier d'un de ses premiers enregistrements - Les Mercenaires (1958). Il a codirigé la Comédie de Saint-Étienne avec Daniel Benoin de 1975 à 1978. En 1982, il a été nommé conseiller au théâtre et à l'action culturelle auprès de la direction régionale des affaires culturelles de Haute-Normandie, jusqu'à sa retraite en 1990.

Théâtre

Théâtre de l'Œuvre

Théâtre des Arts - Rochechouart

Théâtre Daunou

Comédie Caumartin

Théâtre du Casino municipal de Nice

Théâtre des Nouveautés

  • La Saint-Honoré de Robert Nahmias (1961).

Théâtre de l'Athénée

Théâtre des Variétés

Casino d'Enghien (Belgique)

Théâtre de l'Ambigu/Théâtre du Casino d'Enghien-les-Bains

Théâtre de l'Européen :

Théâtre du Palais-Royal

  • Moins une...! de Yves Chatelain (1964).

Théâtre national de Belgique

Comédie de Bourges

Théâtre de Nice

Théâtre national de l'Odéon

Théâtre des Célestins à Lyon

Carré Thorigny Sylvia Monfort

Théâtre Saint André des Arts

Théâtre de Plaisance à Paris

  • Un étrange après-midi de Andonis Doriadis (1974).

Maison de la culture de Nevers

Petit Odéon

  • Les longs chapeaux d'André de Baecque (1975).

Comédie de Saint-Étienne

Carré Vaugirard Sylvia Monfort

Autres spectacles et participations

Liens externes