Guy-Manuel de Homem-Christo

Guy-Manuel de Homem-Christo
Guy-Manuel028.jpg
Guy-Manuel en Italie.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Guillaume Emmanuel Paul de Homem-Christo
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis 1992
Autres informations
Membre de
Label
Daft Life Ltd, Crydamoure
Genres artistiques
Distinctions

Guy-Manuel de Homem-Christo, de son nom complet Guillaume Emmanuel Paul de Homem-Christo, et de son surnom Guy-Man, né le à Neuilly-sur-Seine, est un musicien français, qui a fondé, avec Thomas Bangalter, le duo de musique électronique Daft Punk en 1993.

Biographie

Famille et jeunesse

Né à Neuilly-Sur-Seine et d'origine portugaise et italienne, Guy-Manuel de Homem-Christo, est l'arrière-petit-fils de Francisco Manuel Homem Cristo Filho, militaire et écrivain portugais proche du fascisme italien[1] et l'arrière-arrière-petit-fils de Francisco Manuel Homem Cristo, militaire et parlementaire portugais. Il a un frère, Paul de Homem-Christo, producteur et DJ.

Il rencontre Thomas Bangalter au collège du lycée Carnot le , dans le 17e arrondissement de Paris[2]. C'est là qu'ils découvrent leur fascination commune pour les films et les musiques des années 1960 et 1970. Les deux amis se tournent vers le rock indépendant dans un premier temps, puis leur aventure londonienne (la compilation est parue sur le label Duophonic  du groupe de pop alternative Stereolab) et leur découverte de la house et des rave party les entraîne vers la musique électronique.

Carrière musicale

Le duo tourne dans de nombreuses raves, et fait la première partie à Londres des Chemical Brothers avant de remixer certains de leurs titres. En 1996, Daft Punk signe chez Virgin, et l'année suivante sort Homework, son premier album.

En 1997, il a créé son propre label, Crydamoure, sur lequel il produit de nombreux artistes de house, mais aussi lui-même sous le nom de Le Knight Club, duo fondé avec Éric Chedeville. En 2008, il s'associe avec le chanteur et musicien Sebastien Tellier et produit l'album Sexuality. En 2010, il produit l'EP Nightcall de Kavinsky sur le même label que Sexuality : Record Makers.

En , il est promu au grade de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres[3].

En 2012, il compose la musique du titre My Poseidon pour Sébastien Tellier à l'occasion de son nouvel album My God Is Blue.

Sa fortune est évaluée à plus de quarante-six millions d'euros[4].

Outre les boîtes à rythmes et les claviers, il pratiquait à ses débuts la guitare, la basse et la batterie[5].

Le , le duo Daft Punk qu'il forme avec Thomas Bangalter se sépare[6],[7].

Discographie

Daft Punk

Le Knight Club

Singles
  • Santa Claus / Holiday on Ice (1997)
  • Intergalaktic Disko (1997)
  • Troobadoor / Mirage (1998)
  • Boogie Shell (1999)
  • Hysteria (1999)
  • Gator / Chérie D'Amour (2001)
  • Doggystyle / Rhumba (2002)
  • Nymphae Song / Rhumba (2002)
  • Soul Bells (2002)
  • The Fight (BO du film Gates Of The Sun) (2015)

Crydajam

Singles
  • If You Give Me The Love I Want / Playground / Loaded (2002)

The Eternals

Singles
  • Wet Indiez (Shake That Bourrelet Remix) (2000)

Albums

Notes et références

  1. (en) Jonah Weiner, « Daft Punk: All Hail Our Robot Overlords », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  2. Pauline Delassus, « Le vrai visage de Daft Punk », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  3. « Nominations ou promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres juillet 2010 », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 27 février 2021)
  4. Le palmarès 2013 des producteurs les mieux payés de la planète, Konbini
  5. Pour le groupe Darlin', il utilisait certains instruments pour le rock.
  6. (en-US) Jazz Monroe, « Daft Punk Break Up », sur Pitchfork, (consulté le 22 février 2021).
  7. « Daft Punk, duo fondateur de la French touch, se sépare après 28 ans », sur lemonde.fr, (consulté le 22 février 2021).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes