Gustave Dubled

Gustave Dubled
Fonctions
Député de la 6e circonscription de Lille

(2 ans, 3 mois et 28 jours)
Élection 26 avril 1914
Groupe politique Section française de l'Internationale ouvrière
Prédécesseur Lui même

(4 ans et 23 jours)
Élection 8 mai 1910
Groupe politique Section française de l'Internationale ouvrière
Prédécesseur Henri Delecroix (Gauche radicale-socialiste)
Successeur Lui même
Adjoint au Maire de Wasquehal
Biographie
Nom de naissance Gustave Auguste Dubled
Date de naissance
Lieu de naissance Flers-lez-Lille
Date de décès (à 52 ans)
Lieu de décès Saint-Maur-des-Fossés
Nature du décès Maladie
Sépulture Cimetière du Centre - Wasquehal
Nationalité Française
Parti politique SFIO
Père Auguste Joseph Dubled
Mère Elisa Élise Debuigne
Conjoint Louise Delmaere
Profession Teinturier
Religion Catholique

Gustave Dubled, né le à Flers-lez-Lille (Nord) et décédé le à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), est un homme politique français.

Biographie

Origines familiales

Gustave Dubled est le fils de Auguste Joseph Dubled et d’Élisa Élise Debuigne.

Éducation et famille

Ouvrier chaudronnier, négociant en beurre puis teinturier.

Engagé volontaire de l'armée française

Il s'engage en 1885 pour 5 ans. Il prend part à la campagne de Tunisie (1885-1887) et d'Algérie 1887-1890)[1].

Carrière politique

Il est militant au sein du syndicat du textile et adhère en 1890 au Parti ouvrier français. En 1904, il est élu conseiller municipal de Wasquehal et en 1908, devient adjoint au maire SFIO Louis Lejeune-Mulliez et est conseiller d'arrondissement en 1907. Il se présente aux élections législatives de 1910 qu’il remporte face au conservateur monsieur Ducrocq. Il est réélu en 1914, face à un autre conservateur, monsieur Cléty.

Perte de son fils

Son fils Constant Gustave Dubled participe à la Première Guerre mondiale, titulaire du brevet de pilote militaire no 4272 en date du , il sera affecté au 2e groupe d'aviation en tant que pilote du Groupe des divisions d'entrainement (GDE). Il est tué au cours d'un accident d'avion à Lagny-le-Sec, le . La très grande majorité des personnes décédées pendant le GDE sont déclarées « Mort pour la France »[3]. Sa dépouille est rapatriée à Wasquehal.

Dècès

Alors qu'il se trouve à Paris pour les aides aux victime de guerre, Gustave Dubled meurt de maladie à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne le 23 aout 1916. Conseiller municipal de Wasquehal en 1904, il est adjoint au maire de 1908 à 1916. Un hommage lui est rendu au Cimetière parisien de Pantin, par monsieur Henri Durre, député du Nord et Jules Duflot, président du comité central de réfugiés. On trouve dans le cortège, Charles Debierre, Pierre Mélin, Jean-Charles Deguise, Marcel Sembat et Arthur Levasseur[4].

Hommage national

Le président de la République Paul Deschanel fait un discours d’hommage lors d’une cérémonie nationale : « Je ne crois pouvoir mieux faire que de citer ici les paroles qu’adressait à ses amis, à la nouvelle de sa mort, le Conseil national de son parti. « Nous rendrons son corps à sa famille et à la terre qui l’a vu naître quand, la victoire ayant couronné nos efforts, l’heure de la délivrance sonnera pour tous nos frères qui souffrent sous le joug de l’ennemi »[5],[6].

Références

Sources

  • « Gustave Dubled », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]